mercredi, septembre 23, 2009

Revue de presse du mercredi 23 septembre 2009


certains vendent, d’autres donnent - ouyapacours – défenseure (suite) – violence scolaire : on revient au raisonnable - Pilule -



Aide scolaire: certains vendent, d'autres donnent

Excellent titre dans le blog Educobs tenu par le service éducation du Nouvel Obs . Après avoir évoqué hier la marchandisation de l’école et le marché de l’angoisse occupé par Acadomia, cet article nous rappelle que se tenait aujourd’hui la 2ème journée du refus de l’échec scolaire proposée par l’AFEV avec de nombreux partenaires. Cette association qui affirme “La jeunesse n’est pas une difficulté, … c’est une ressource” rassemble près de 7500 étudiants qui interviennent bénévolement comme Maureen décrite dans le billet d’éducobs auprès d’élèves en difficulté. Et on peut dire que les jeunes qui sont aidés sont satisfaits sans qu’il soit besoin de les rembourser…

Ouyapacours
Ce mercredi se tenait la conférence de presse de rentrée de la FCPE. Le président de la fédération de parents d’élèves, Jean-Jacques Hazan a mis l’accent sur les conséquences des suppressions de postes. Pour lui, si elles ont été "invisibles" en terme de taux d'encadrement, elles ne sont pas sans conséquence sur les remplacements et sur la scolarisation des moins de trois ans et le soutien.
"Le niveau des capacités de remplacement est arrivé à un point de non retour" avec les milliers de postes de remplaçants supprimés et "comme des académies ne souhaitent pas faire la transparence sur les absences non remplacées, nous allons le faire nous-mêmes", a poursuivi Jean-Jacques Hazan. Pour cela, la première fédération de parents a mis sur son site internet (www.fcpe.asso.fr) , un outil de recensement des remplacements non assurés, baptisé "Ouyapacours" , que les parents sont appelés à utiliser. Pour prévenir toute critique du côté des enseignants qui pourraient mal interpréter cette initiative, le président de la FCPE précise "Le problème, ce n'est pas que les enseignants soient malades ou en formation, c'est que le système de remplacements doit pouvoir fonctionner", et si il ne fonctionne pas c’est parce qu’ "on a amputé trop fort les capacités de remplacement, mettant à mal la continuité du service public".

Défendons la défenseure
La mobilisation contre la suppression du poste de défenseure des enfants se poursuit et s’amplifie. Dans Le Monde, Claire Brisset et Dominique Versini , l’ancienne et l’actuelle défenseure signent un tribune où elles rappellent que lorsque la France, en mars 2000, s'est dotée d'une telle institution, sur une initiative parlementaire, elle a rejoint les dix pays européens qui en disposaient déjà. Ils sont aujourd’hui trente-cinq en Europe (réunis cette semaine à Paris, sous la présidence de la défenseure des enfants française) et une soixantaine à travers le monde. Leur nombre croît sans cesse, notamment en Afrique. Le président russe a nommé un défenseur des enfants le jour même où le gouvernement français décidait de supprimer le sien.
Elles rappellent aussi qu’en novembre prochain , le monde entier célébrera le vingtième anniversaire de la Convention internationale des droits de l'enfant. L'année 2009 risque d’être celle que le gouvernement aura choisie pour supprimer l'institution que la loi a chargée, depuis neuf ans, de veiller au respect de ce traité.
Une petition en ligne peut être signee pour soutenir l’action de la défenseure.

Violence scolaire : retour des policiers referents et fin de la video surveillance
Luc Chatel, a rouvert le dossier de la sécurité à l’école, en signant une convention avec son homologue de l’intérieur, Brice Hortefeux. Cet accord prévoit la réactivation et la généralisation à l’ensemble du second degré des policiers et gendarmes référents. De fait, le nouveau ministre de l’éducation, a abandonné la piste de la vidéosurveillance et de la fouille des élèves qui avaient été annoncées par son prédécesseur
Il a aussi évoqué la création avant fin 2009 d’« équipes mobiles de sécurité » placées sous l’autorité du recteur et qui interviendront à la demande des chefs d’établissement. Elles compteront de 20 à 50 personnes par académie, des membres de l’éducation nationale (chefs d’établissement, enseignants, conseillers principaux d’éducation, etc.), épaulés par des adjoints de sécurité et autres policiers à la retraite.
« Si ces équipes interviennent vraiment dans une logique de prévention, leur rôle peut s’avérer positif », réagit l’historien de l’éducation Claude Lelièvre. Pour lui, cependant, on ne s’attaque qu’à une partie du problème. « Jusqu’ici, environ 85 % des instituts de formation des maîtres ne consacraient pas plus de 20 heures de cours à la discipline », déplore-t-il. Et on peut penser que cela soit encore moins avec la réforme de la formation qui risque d’aboutir à la disparition des IUFM notamment pour les enseignants du second degré.

Pilule
Les infirmières scolaires ont réclamé l'autorisation de délivrer la nouvelle pilule «du lendemain». Baptisé EllaOne, ce contraceptif utilisable jusqu'à cinq jours après un rapport à risque, doit être commercialisé prochainement.

Pour le syndicat Snics-FSU, ces infirmières ont un accès privilégié aux jeunes filles, qu'il faut pouvoir utiliser pour parer à l'urgence et assurer le suivi du traitement.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 00/00/09 (certains artciles payants)


Le Sénat assouplit les conditions d'entrée en apprentissage
Un article du projet de loi sur la formation professionnelle autorise notamment l’entrée en centre de formation (CFA) de jeunes dès 15 ans (contre 16 actuellement).
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 00/00/09


Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 00/00/09



Le défenseur des enfants exécuté sans procès ?, par Claire Brisset et Dominique Versini
En novembre, le monde entier célébrera le vingtième anniversaire de la Convention internationale des droits de l'enfant. Le monde, sans doute, mais la France ? L'année 2009 y restera celle que le gouvernement aura choisie pour supprimer l'institution que la loi a chargée, depuis neuf ans, de veiller au respect de ce traité.
Lire la suite de l’article


Que vont devenir les mineurs étrangers arrêtés à Calais ?
Parmi les 276 migrants interpellés mardi 22 septembre pendant le démantèlement de la "jungle" de Calais, 135 se sont déclarés "mineurs isolés". Agés de 14 à 18 ans, Afghans pour l'immense majorité d'entre eux, ils ont été placés, selon Eric Besson, "dans cinq centres d'hébergement spécialisés", notamment dans le Pas-de-Calais, en Moselle, dans la Loire et dans le Val-de-Marne.
Lire la suite de l’article


Le baccalauréat à 3 000 euros, par Sandrine Blanchard
Rêvons un peu. Imaginons une campagne publicitaire du Pôle emploi promettant "embauché ou remboursé". Et puis une autre, initiée par les responsables politiques, jurant aux citoyens d'être "heureux ou remboursés". En ces temps de mise au placard du PIB et de promesse de mesurer le bien-être, cela aurait belle allure.
Revenons à la réalité. Acadomia, l'une des entreprises leaders dans le soutien scolaire, lance, à grand renfort de publicité, sa nouvelle opération intitulée "bachelier ou remboursé". Soit, pour les parents, 245 euros à payer chaque mois pendant un an et, pour leurs enfants élèves en terminale, 60 heures de cours particuliers dans une ou deux matières de leur choix, des évaluations et des stages intensifs pendant les "petites vacances".
Nous sommes bel et bien dans un monde où tout s'achète et tout se vend, Acadomia ne l'a pas oublié. Pour être remboursé (hors déductions d'impôts) en cas d'échec, il faudra que l'élève ait fait preuve d'assiduité et qu'il ait respecté le programme fixé.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 00/00/09 (un jour de retard)



Rien vu...


----------------------------------------------------
Le Parisien du 00/00/09



Les infirmières scolaires veulent délivrer la nouvelle pilule du lendemain
Les infirmières scolaires ont réclamé mercredi l'autorisation de délivrer la nouvelle pilule «du lendemain». Baptisé EllaOne, ce contraceptif utilisable jusqu'à cinq jours après un rapport à risque, doit être commercialisé prochainement.

Lire la suite de l’article


Agressions de lycéens à Gonesse : dix-sept jeunes entendus par la police
Dix-sept adolescents de Gonesse (Val d'Oise) ont été entendus hier après-midi par les policiers du commissariat de la ville à la suite des violences à répétition commises aux abords du lycée René-Cassin. Il s'agit de mineurs âgés de 13 à 16 ans, qui sont tous originaires du quartier Saint-Blin situé en face de l'établissement secondaire.
Lire la suite de l’article


Les SMS font descendre les lycéens dans la rue
Entre 50 et 100 élèves d’un lycée professionnel ont fait grève hier après un appel erroné lancé via des téléphones portables et par e-mail pendant le week-end.
Lire la suite de l’article


Des parents font classe faute de prof
Comment régler le problème des classes surchargées ? A l’école maternelle Jules-Ferry d’Argenteuil, les parents ont la solution : ils assurent les cours eux-mêmes !
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 00/00/09



Odon Vallet, une fortune au service de l’éducation
Spécialiste des religions, écrivain et chroniqueur à « La Croix », Odon Vallet aurait pu vivre de l’héritage paternel. Ce mécène a préféré placer sa fortune dans une fondation qui distribue, chaque année, plus de 3 000 bourses à des élèves brillants, issus de milieux modestes
Lire la suite de l’article


Les jeunes sortant de l’aide sociale ont besoin d’être accompagnés
Pour prévenir les risques d’échecs chroniques, des dispositifs d’accompagnement spécifiques se mettent en place pour les jeunes issus de l’aide sociale à l’enfance (ASE)
Lire la suite de l’article


Réapprendre en famille la valeur de l'argent
La crise financière a des effets néfastes sur les familles les plus fragiles mais elle est aussi l’occasion de réfléchir, ensemble, à la valeur des choses. Et de s’enrichir… autrement
Lire la suite de l’article


Des « équipes mobiles de sécurité » pour prévenir la violence scolaire
Luc Chatel, le nouveau ministre de l’éducation, a abandonné la piste de la vidéosurveillance. Il n’autorisera pas non plus les chefs d’établissement à fouiller les élèves
Lire la suite de l’article


Un site Internet pour recenser les absences d’enseignants
Pour « réclamer le remplacement sans délai des heures de cours manquantes », la FCPE, principale fédération de parents d’élèves du public, a présenté hier un nouvel outil en ligne, « Ouyapacours ». Chaque famille pourra, à l’aide de ce logiciel installé sur son site (www.fcpe.asso.fr), signaler tout remplacement de cours non effectué.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 00/00/09



Rien vu...


------------------------------------------------
20 minutes du 00/00/09



Aider les écoliers à passer la 6e
La deuxième Journée du refus de l'échec scolaire a lieu ce mercredi
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 00/00/09



Rien vu...


------------------------------------------------
Ouest-France du 00/00/09



Rien vu...


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 00/00/09



Un musée d'Histoire à questions
Jean-François Hébert, ancien directeur de cabinet de Christine Albanel quand elle était ministre de la Culture, a été nommé président du château de Fontainebleau. En parallèle, il a été investi de la charge de gérer le projet du grand musée d'Histoire voulu par Nicolas Sarkozy.
Lire la suite de l’article


"Pilule du surlendemain" à l'école ?
Le syndicat majoritaire des infirmier(e)s de l'Education nationale (SNICS-FSU) a déclaré mercredi dans un communiqué souhaiter que les infirmières et infirmiers de l'Education nationale "soient le plus rapidement possible autorisés à délivrer le +EllaOne+ comme ils l'avaient été pour le Norlévo" avoir favorablement accueilli la sortie prochaine de la ", la pilule du surlendemain. Le syndicat "restera particulièrement attentif aux suites qui seront données à la commercialisation de cette nouvelle pilule", ajoute-t-il.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 00/00/09


Aide scolaire: certains vendent, d'autres donnent
Chaque semaine, Maureen, 20 ans, une étudiante en troisième année de droit à la fac de Saint-Quentin-en-Yvelines, prend le train pour Trappes. Elle vient sonner chez Fatou, 15 ans, une jeune sénégalaise gracieuse, timide, arrivée il y a trois ans en France. Dans la famille de Fatou, on ne parle que wolof. Les deux jeunes filles s'isolent dans un coin, autour du bureau de Fatou, et se racontent leur semaine. Fatou est passée en quatrième. Mais elle cherche encore ses mots, Maureen l'aide.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 00/00/09


Comment surmonter les années collège?
Ce mercredi, c'est la journée du refus de l'échec scolaire au collège. Comment gérez-vous les années collège et aidez-vous les enfants à passer cette étape charnière?
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 00/00/09


Mobilisation croissante autour du Défenseur des enfants
Après le dépôt d'un projet de loi prévoyant la suppression du Défenseur des enfants, Dominique Versini, l'Unicef et DEI France recevaient le 22 septembre la presse. Ils demandent aux parlementaires de rétablir le Défenseur des enfants dans toute son indépendance et ses missions. Dans le lourd silence de l'Elysée et de Matignon, comment interpréter le texte gouvernemental ? Mardi 22 septembre, tous étaient d'accord pour voir dans le projet de loi un acte symbolique lourd de sens. Mais tous n'étaient pas certains d'y voir une décision irréversible, d'autant que la mobilisation en faveur du Défenseur est bien réelle.
Lire la suite de l’article


Qui fait quoi contre la pandémie ?
Alors que chaque jour apporte son nombre d'établissements fermés du fait de la grippe H1N1, bien peu d'initiatives concrètes sont prises en faveur de la continuité pédagogique. D'une certaine façon, les fermetures d'établissements qui ont eu lieu jusque là, les discours officiels sur les ressources, ont contribué à cette situation.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 00/00/09


Reçu ou remboursé
Par Claude Lelièvre

Acadomia vient de lancer une offre présentée comme inédite: «Le bac garanti ou remboursé». Mais il y a déjà eu dans le passé – lointain – des offres similaires, dans un contexte qui n'était pas sans rapport avec le nôtre.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 00/00/09



une professeur de mathématiques agressée à Gonesse
Une professeur de mathématiques a été agressée mercredi à Gonesse (Val d'Oise), où onze lycéens ont déjà été violemment agressés par des bandes de jeunes depuis le début de l'année scolaire en se rendant à leur lycée, a annoncé le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux.
Lire la suite de l’article


Postes supprimés dans l'Education: "invisibles", mais pas sans conséquence, selon la FCPE
Beaucoup de suppressions de postes d'enseignants en cette rentrée ont été "invisibles" en terme de taux d'encadrement, mais ne sont pas sans conséquence sur les remplacements, la scolarisation des moins de trois ans et le soutien, a déploré mercredi la fédération de parents FCPE.
Lire la suite de l’article


Plan de sécurisation de l'école: la fouille des cartables abandonnée pour le moment
L'habilitation des responsables d'établissements scolaires pour la fouille des cartables a été abandonnée pour le moment dans la série de mesures du plan de sécurisation de l'école présenté mercredi conjointement par les ministres de l'Education et de l'Intérieur.
Lire la suite de l’article


Projet-pilote pour élèves gauchers dans un établissement scolaire de Brive
Un établissement scolaire de Brive-la-Gaillarde expérimente depuis la rentrée un projet pédagogique à destination de ses élèves gauchers, en partenariat avec l'association lesgauchers.com, a-t-on appris mercredi auprès des promoteurs de l'opération.
Lire la suite de l’article


"Crise de l'affectation" des élèves en lycées professionnels, selon la FCPE
La FCPE, première fédération de parents d'élèves, a affirmé mercredi que des "centaines" d'élèves voulant entrer en lycée professionnel avaient été "mal affectés" ou "pas affectés du tout", du fait d'un manque de classes dû à la réforme du lycée pro généralisée en cette rentrée.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.