vendredi, septembre 18, 2009

Revue de presse du vendredi 18 septembre 2009


Défendons la défenseure – Quatre jours ou quatre jours et demi ? -



Défendons la défenseure
La secrétaire d'Etat chargée de la famille et de la solidarité a confirmé, dans une interview à Nice-Matin, la suppression du poste de Défenseur des enfants qui doit être remplacé par un Défenseur des droits, afin de gagner en «puissance et en cohérence». Dans L’Humanité, Dominique Versini lui répond Si elles [les différentes institutions ] sont réunies, plus aucune ne parle de manière distincte. C’est une façon de diluer leur effet. Quand moi, Dominique Versini, je parle, je suis une personne identifiée et incarnée. Après, il y aura un défenseur des droits qui parlera aussi bien des droits des commerçants, des droits des gens au regard des impôts… Et puis, de temps en temps, il parlera des droits des enfants. Alors que, pour nous, il s’agit d’une mission à temps plein. Qui plus est une mission voulue par le Parlement, en 2000, et votée à l’unanimité. ”. Sur son blog, Jean-Pierre Rosencveig interpelle aussi le pouvoir. "Il est ainsi démontré ce qu’il en vaut en France du caractère autonome d’une institution créée et dépendant de la puissance d’Etat. Un trait de plume peut la rayer… Le rôle de gratte-poil est indispensable pour éviter les réveils douloureux après l’anesthésie de l’autosatisfaction. Une institution comme le défenseur des enfants interpelle régulièrement les institutions de la République. Elle les titille plus ou moins vertement, mais au final elle les protège".
23 organisations et mouvements pédagogiques (dont le CRAP-Cahiers Pédagogiques) s’élèvent contre la suppression du Défenseur des enfants dans un communiqué commun appelé à devenir une pétition. "Le défenseur des enfants a, depuis sa création, fait la démonstration de son utilité et de son efficacité dans la défense et la promotion de tous les droits fondamentaux des enfants vivant dans notre pays".
Face à une telle levée de boucliers pour défendre la défenseure ( !) y aura t-il recul ? Le poste de défenseur des droits – qui, d’après Le Monde, semblait taillé sur mesure pour Jack Lang, vice-président du comité Balladur sur la réforme constitutionnelle, qui en a eu l'idée – semble voir son périmètre se réduire. Décidé par la loi constitutionnelle du 23 juillet 2008, il était destiné à regrouper l'ensemble des autorités administratives défendant les droits des citoyens, du médiateur de la République à la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (Halde), en passant par la Commission nationale informatique et libertés (CNIL), le contrôleur général des lieux privatifs de liberté, le défenseur des enfants et la Commission nationale de déontologie de la sécurité (CNDS).


Semaine de quatre jours ou de quatre jours et demi ?
Le JDD.fr nous apprend que selon un sondage Ipsos commandé par le ministère de l'Education nationale, 58% des parents sont satisfaits de la semaine de quatre jours. Bien qu’un rapport réalisé par des inspecteurs de l'éducation nationale ait montré que les enfants étaient plus fatigués, et que les professeurs des école peinaient à boucler les programmes depuis la suppression de la classe le samedi matin, ils n’ont pas vraiment envie qu’on y touche. Quand on leur demande s’ils seraient favorables à des semaines un peu moins chargées avec des cours le mercredi matin, la réponse est plutôt négative.
Pourtant, la FCPE, milite depuis des mois pour le retour de la semaine de quatre jours et demi. Pour son président, Jean-Jacques Hazan, il faut simplement en expliquer les enheux "Si les chronobiologistes et chronopsychologues, depuis plus de vingt ans, ont expliqué qu’il fallait baisser le nombre d’heures de classe et étaler ça sur plus de journées, c’est pour une raison. Il faut que les parents comprennent pourquoi ce n’est pas bon pour leurs enfants ni pour la réussite scolaire."

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 18/09/09


«Le mérite scolaire, un maquillage moral»
La sociologue Marie Duru-Bellat est sceptique face au discours gouvernemental sur l’égalité des chances.
Lire la suite de l’article


Pécresse fait sa rentrée
Le récent mouvement universitaire n’a pas découragé les bacheliers de s’inscrire en faculté. La ministre de l’Enseignement supérieur Valérie Pécresse s’en est félicitée hier lors de sa conférence de presse
Lire la suite de l’article


Education. Repères
La fin de la carte scolaire La suppression de la carte scolaire, qui est en fait un assouplissement, devait renforcer la mixité sociale. Au ministère, on crie victoire : à Henri-IV, en seconde, on est passé de 3 à 6 % de boursiers. Les proviseurs dénoncent,
Lire la suite de l’article


Faut-il avoir peur de l’autonomie des facs ?
BERNARD BELLOC Professeur de sciences économiques, conseiller au cabinet du président de la République, GILBERT BéRéZIAT Professeur à la faculté de médecine Pierre-et-Marie-Curie, délégué général de Paris Universitas
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 18/09/09


Le droit et la médecine plébiscités par les bacheliers
En dépit de la contestation universitaire du printemps dernier, le nombre d'inscrits à l'université s'est stabilisé.
Lire la suite de l’article


Facs: "mensonges" de Pécresse (PS)
Le parti socialiste a dénoncé aujourd'hui les "mensonges" de la ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Pécresse à propos de la rentrée universitaire. "Alors que le gouvernement se félicite de sa rentrée, il convient de rappeler quelques faits et de rectifier quelques approximations et mensonges", écrit Bertrand Monthubert, secrétaire national à l'enseignement supérieur au PS.

Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 18/09/09



L'"état de stress" des personnels de la Protection judiciaire de la jeunesse
Dans la matinée de ce mardi 15 septembre, Catherine Kokoszka, directrice départementale de la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ), se rend à une réunion où elle doit annoncer une réorganisation de ses services. Avant d'atteindre la salle, elle se jette par une fenêtre et fait une chute d'une dizaine de mètres, amortie par un buisson. Ses jours ne sont pas en danger.
Lire la suite de l’article


Le périmètre d'action du futur défenseur des droits a été revu à la baisse
Le costume du défenseur des droits - qui semblait tailler sur mesure pour Jack Lang, vice-président du comité Balladur sur la réforme constitutionnelle, qui en a eu l'idée - a rétréci au fil de son élaboration gouvernementale et législative. Décidé par la loi constitutionnelle du 23 juillet 2008, il était destiné à regrouper l'ensemble des autorités administratives défendant les droits des citoyens, du médiateur de la République à la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (Halde), en passant par la Commission nationale informatique et libertés (CNIL), le contrôleur général des lieux privatifs de liberté, le défenseur des enfants et la Commission nationale de déontologie de la sécurité (CNDS).
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 18/09/09 (un jour de retard)



Dominique Versini : « Nous sommes tous concernés par l’avenir de nos enfants »
Droit . La défenseure des enfants, Dominique Versini, réagit à la décision du gouvernement de supprimer sa mission dans le cadre de la révision constitutionnelle.
Lire la suite de l’article


Associations et élus pointent « une régression de l’État de droit »
La suppression arbitraire de la défenseure des enfants et de la Commission nationale de déontologie de la sécurité (CNDS) suscite d’intenses critiques.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 18/09/09



70 % des jeunes quittent l’Epide avec un métier
Le pensionnat militaire fête ses quatre ans d’existence à Montry en affichant un bilan très positif de son action : sept jeunes sur dix en sortent avec un emploi ou une formation.
Lire la suite de l’article


Après la manif du short la journée des bisous !
Le combat des élèves de Saint-Hilaire pour s’habiller comme ils veulent a donné des idées à un syndicat lycéen. Une opération Bisous est lancée pour mardi.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 18/09/09



Le livre électronique ne manque pas d'atout
Stocker une bibliothèque dans un lecteur de 180 g et de moins d’1 cm d’épaisseur, c’est le pari réussi de la dernière génération des lecteurs d’ouvrages électroniques, dont la qualité s’approche de celle d’une page imprimée
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 18/09/09



Valérie Pécresse veut désamorcer la rentrée universitaire
Alors que les cours reprennent progressivement dans les facs, la ministre de l'Enseignement supérieur a mis en avant, hier, différentes mesures de soutien à destination des étudiants et des enseignants chercheurs.
Lire la suite de l’article


Les bacheliers ne boudent pas la fac malgré les grèves
Stabilisation. C'est un ouf de soulagement. Selon les chiffres publiés hier par le ministère, la baisse des inscriptions à l'université se « stabilise ». A cette rentrée, quelque 1.251.700 étudiants devraient rejoindre les bancs de la fac. Soit une baisse de 1,1 % par rapport à l'an dernier. Le recul avait été plus marqué à la rentrée 2008 (- 1,6 %). Surtout, les bacheliers ne se sont pas détournés des campus : en première année, la baisse des effectifs devrait être limitée à 0,5 %, alors même que « les inscrits ont baissé de 10 % sur les cinq dernières années », a rappelé, hier, la ministre de l'Enseignement supérieur.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 18/09/09



Le « lycée sikh » de Bobigny : l’autre visage de la laïcité
Un Sikh, chef d’une entreprise française du BTP, ouvre dans le chef-lieu du 93, un établissement scolaire proposant un enseignement laïc, ouvert à tous. Rencontre avec Dhramvir, le prometteur fil du patron.
Lire la suite de l’article


L'université freine l'hémorragie
C'est la surprise de la rentrée. Alors que le mouvement des enseignants-chercheurs, qui a perturbé au printemps une université sur deux, pouvait présager d'une désaffection pour la fac, le nombre d'inscriptions est quasi stable. Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur, a donné hier les prévisions d'effectifs sur la base des voeux d'orientation émis par les étudiants sur Internet : 2 230 000 étudiants sont attendus à l'université, soit une baisse de 1,1 % par rapport à l'an dernier. La désertion tant redoutée est donc tout à fait limitée, quand on sait que ces cinq dernières années, la fac a perdu 10 % de ses effectifs.
Lire la suite de l’article


Nadine Morano confirme la suppression du «Défenseur des enfants»
Il sera bien remplacé par un «Défenseur des lois«...
Lire la suite de l’article


«"Entre les murs", c'est super aseptisé» à côté de la réalité
Charlotte Charpot, dont le livre-pamphlet «Madame, vous êtes une prof de merde», sort ce jeudi en France, revient sur les conditions qui l'ont poussée à quitter le métier d'enseignant...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 18/09/09



A l'Education nationale, la rumeur va plus vite que l'épidémie
Par Bernard Girard, Enseignant blogueur

La grippe A, il faut bien le reconnaître, plus on en parle, plus on s'y perd. Alors que, depuis la rentrée scolaire, il ne se passe pas un jour sans l'annonce très médiatisée de la fermeture d'une classe ou d'un établissement, les autorités seraient bien en peine de donner le nombre, même approximatif, d'élèves touchés par le virus.
Afin de mesurer le phénomène, elles viennent d'ailleurs d'inventer un nouveau concept, pas vraiment scientifique, de « cas groupés avec suspicion ». Autrement dit, il suffit d'un « groupe » de deux élèves pour que l'on « suspecte » la grippe et que, toutes affaires cessantes, on décide de fermer la classe ou l'établissement tout entier, même si, après vérification, il apparaît que le virus H1N1 n'est pas en cause.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 18/09/09



Rentrée : des effectifs stabilisés à l'université
Environ 1,4 million d'étudiants et 55 000 enseignants-chercheurs reprennent les cours. Pour la ministre, « les conditions sont réunies pour que cette rentrée soit sereine ».
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 18/09/09



La semaine de quatre jours en questions
Selon un sondage Ipsos commandé par le ministère de l'Education nationale, 58% des parents sont satisfaits de la semaine de quatre jours.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 18/09/09


Et toi, ton bac, tu l'as payé combien ?
Qui a dit que notre vieux bachot ne valait plus rien ?
Certainement pas Philippe Coléon, directeur général d'une florissante officine de cours privé qui lance, sans complexe l'offre : satisfait ou remboursé pour les élèves de terminale ! A grosso modo 90% de réussite dans les filières générale et un tout petit moins pour les technologiques, le risque n'est certes pas bien grand.
D'autant, que pour porter réclamation, il faudra apporter la preuve que son ado a travaillé sérieusement et suivi à la lettre le programme et les exercices prescrits.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 18/09/09


L'orthographe, un mal, des mots
Par Ariel Wizman,

Nous vivons dans un monde mécontent, fâché avec ses propres aspirations et vexé par ses limites. Sa promesse la plus folle, l'égalité, se heurte à un cinglant déni. A quoi fais-je allusion? Aux ressources? A l'éducation, à la beauté, à la génétique? Non: à l'orthographe. Dixit une polémique récente, lancée par François de Closets, qui, sans jeu de mots, sort du placard. Dans un coming out sauvage, il appelle les gisants du fond de la classe à se proclamer victimes de la plus inégalitaire des lois: l'exactitude. L'orthographe est une maîtresse exigeante? Quittons-la à jamais et ne nous sentons plus coupables. L'attrait d'un discours qui ramènerait le marathon à 200 mètres est évident. Diminuer les responsabilités pour augmenter l'illusion d'égalité est une recette qui fonctionne depuis que le monde est monde, et surtout depuis que Dieu en a été chassé. De garante de l'ordre social, la culpabilité est devenue l'ennemi du bien-être particulier; l'urgence est à déculpabiliser tout ce qui peut l'être, aussi vite que possible.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 18/09/09


Un rapport européen relativise l'efficacité des évaluations standardisées pour les systèmes éducatifs
"Les outils d’évaluation ne doivent jamais être conçus comme des instruments techniques neutres, ils sont au service d’une vision de l’école". Rédigé par Nathalie Mons, maître de conférences à l’université de Grenoble II, spécialiste de l’analyse internationale des politiques éducatives, pour la Commission Européenne (Agence Eurydice), un rapport étudie les politiques européennes d’évaluation standardisée et leurs effets sur les acquis des élèves.
Lire la suite de l’article


Des outils pour l'enseignement retenus dans le volet numérique du plan de relance
Le serious game enfin propulsé sérieusement vers l'Ecole ? Parmi les nombreux projets retenus par le plan de relance numérique, plusieurs concernent directement l'enseignement scolaire.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 18/09/09


Après le voile à l’école, voici la jupe et le short !
Cachez ces genoux que ne saurais voir ! C'est au lycée, à Etampes dans l'Essonne. A lire l'article du Figaro, journal progressiste bien connu, donc peu soupçonnable de manquement à la morale ! Manifestement, les élèves ont un certain sens de l'humour guère apprécié de la direction.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 18/09/09



Peep: les droits des enfants doivent être "garantis" par "un cadre spécifique"
La Peep, deuxième fédération de parents d'élèves du public, s'est "étonnée" vendredi de la suppression programmée de la fonction de Défenseur des enfants au profit d'un Défenseur des droits, en réclamant que la promotion de leurs droits soit "garantie" dans "un cadre spécifique".
Lire la suite de l’article


Avis partagés sur une nouvelle "journée du short" au lycée d'Etampes
Devant le lycée Geoffroy-Saint-Hilaire d'Etampes (Essonne), où une élève a été exclue trois jours pour avoir organisé des "journées du short" pour protester contre l'interdiction de cette tenue, les pronostics des lycéens sur le succès d'une nouvelle journée dédiée aux tenues courtes et aux baisers semblaient partagés.
Lire la suite de l’article


"Sanction exemplaire" requise pour un père qui avait agressé un instituteur
Une "sanction exemplaire" de 12 mois de prison avec sursis a été requise vendredi devant le tribunal correctionnel de Créteil contre un père de famille de 28 ans qui avait agressé en mars un instituteur dans la cour d'une école à Bonneuil-sur-Marne (Val-de-Marne).
Lire la suite de l’article


Trafic de diplômes: un étudiant chinois écroué, un autre en garde à vue
Un étudiant chinois a été écroué et un autre est en garde à vue dans l'affaire du trafic présumé de diplômes à l'université de Toulon, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------




Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.