mercredi, septembre 30, 2009

Revue de presse du mercredi 30 septembre 2009


Education nationale : 16000 postes supprimés dans le budget 2010- Plan jeunes : le leurre et l‘argent du leurre – Crise de foi dans l’enseignement catholique -





Education nationale : 16000 postes supprimés dans le budget 2010
C’est aujourd’hui, mercredi 30 septembre qu’était présenté en conseil des ministres, le projet de loi de finances pour 2010. L'Education nationale, nous rappelle le journal économique Les Échos reste le premier budget de l'Etat avec 60,848 milliards d'euros en 2010 et emploie près de la moitié de ses agents (soit un million de personnes). C’est ce ministère qui paiera le plus lourd tribut aux suppressions d'emplois en 2010, avec 16.000 postes en moins. Comme l'avait annoncé fin juin Xavier Darcos, le prédécesseur de l'actuel ministre de l'Education Luc Chatel, le nombre des départs en retraite non remplacés prévu dans le projet de budget 2010 est de 16.000, après 13.500 en 2009, 11.200 en 2008 et 8.700 en 2007. Dans l’ensemble de la fonction publique ce sont 33 749 équivalents temps plein qui sont supprimés.
Lorsque le nombre total de suppressions avait été dévoilé fin juin, le ministère avait indiqué qu'étaient essentiellement concernés des postes de fonctionnaires stagiaires, effet direct et déjà connu de la réforme de la formation des professeurs des écoles, collèges et lycées. Ce qu’on a appelé la “masterisation” et qui conduit à un recrutement Bac + 5 fera que ,les étudiants qui auront réussi le concours d'enseignant ne seront donc plus affectés en IUFM mais directement en classe, ce qui permettra d'économiser les postes de stagiaires cités.
Pour Gérard Aschiéri interrogé par l’AFP "Si l'on compare ce que rapportent les suppressions de postes, environ 500 millions d'euros par an, et les mesures fiscales qui réduisent les recettes de l'Etat, par exemple 2,5 à 3 milliards pour la baisse de la TVA dans la restauration, c'est sans commune mesure", et il déplore qu'il n'y ait "jamais de débat sur l'efficacité comparée de ces choix".

Le leurre et l’argent du leurre
Plusieurs journaux reviennent sur le “plan jeunes” que Nicolas Sarkozy a annoncé à Avignon mardi 29 septembre. Ce plan est souvent considéré comme manquant d’ambition et en particulier sa mesure phare qui est l’extension du RSA.
Pour Rue89Sarkozy ménage son camp. Médiapart titre “ RSA jeunes: le leurre et l’argent du leurre. Pour l’éditorialiste de L’HumanitéÀ Avignon, Nicolas Sarkozy a baratiné D’abord sur l’extension du RSA. En effet, l’allocation compensatoire ne peut concerner que ceux qui ont déjà travaillé. Ce qui est restrictif. En plus, il faudra avoir travaillé un minimum de deux ans sur une période de trois ans… Ce qui exclut une quasi-majorité de jeunes pour lesquels il est très difficile d’opposer deux ans d’expérience. En revanche, pour la minorité susceptible d’entrer dans le dispositif, le risque est d’offrir à des employeurs une nouvelle aubaine à l’embauche à bas salaires sur des petits emplois. Les étudiants se verront attribuer le versement d’un dixième mois de bourse à condition d’être dans un cursus de dix mois, ce qui ne concerne que 9 % d’entre eux. La condition est une totale assiduité sous contrôle, ce qui exclut les étudiants contraints de travailler tout en poursuivant des études. La seconde supercherie du discours présidentiel est dans la proposition de création d’un service civique. En fait l’idée n’est pas nouvelle puisqu’une proposition de loi en ce sens va prochainement être discutée au Sénat.


Crise de foi dans les écoles catholiques
L'enseignement catholique représente aujourd’hui près de 2 millions d'élèves, soit 17 % de la population scolaire, nous rappelle Le Figaro qui consacre un article à ce sujet. . Les effectifs des établissements privés catholiques sont en hausse (comme nous le rappelle un article des Échos) , alors que parallèlement les églises se vident et que la proportion d'élèves participant aux cours de catéchèse ne cesse de baisser.
Certains catholiques accusent l’enseignement privé de tiédeur dans la propagation de la foi. En 2007, dans un document adressé aux 250 000 établissements catholiques implantés dans le monde, le Vatican rappelait à tous les responsables qu’ils ne devaient plus se contenter de délivrer des diplômes. Le texte soulignait que les écoles catholiques devaient réaffirmer leur caractère confessionnel.
Il est vrai qu'une partie des professeurs se tournent surtout vers le privé pour des raisons pratiques. À la différence du public, ils peuvent ainsi exercer dans la région où ils ont réussi leur concours, évitant ainsi d'être envoyés dans des établissements publics difficiles ou d'être éloignés de leur conjoint. Parmi eux, certains entendent que leur liberté de conscience, prévue par la loi, soit respectée s'ils ne veulent pas prendre part aux activités religieuses.
On a vu s’ouvrir dernièrement une petite centaine d'établissements hors contrat, qui affichent fortement leur identité catholique et accueillent aujourd'hui 8 500 élèves. La fondatrice en 2004 de l'association Créer son école estime en effet que «demander à des professeurs non croyants de mettre en œuvre un projet catholique, ce n'est pas sincère» .
Même si cela reste marginal, cela crée en tout cas une surenchère et une pression sur l’enseignement catholique sous contrat. Cette rentrée, les universités catholiques viennent d'ouvrir sept masters liés aux «métiers de l'éducation et de la formation» où la question religieuse va davantage être prise en compte. Dans le texte envoyé ces jours-ci aux établissements catholiques, il est précisé que «la formation de tous les enseignants et des personnels d'éducation propose une formation à la prise en compte du fait religieux et aux principaux éléments de la culture chrétienne».
Enfin, on apprend dans cet article que la réforme du recrutement prévoierait l'entrée dans les jurys de concours de membres de l'enseignement privé. Et on va vérifier que les candidats connaissent bien leurs psaumes et leurs cantiques ?

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 30/09/09 (certains articles payants)


Comment Google contribue au rétrécissement du savoir
Par THIERRY KLEIN Président de Speechi, société de logiciels d’enseignement en ligne

Soi disant, Internet représenterait une chance pour le savoir humain. Google référence aujourd’hui plusieurs trillions de pages. Son objectif est de numériser tous les livres au prétexte pompeux que«le plan de numérisation permettra de
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 30/09/09


L'enseignement catholique veut retrouver ses valeurs
La religion a-t-elle déserté ces écoles privées qui accueillent des élèves aux origines très diverses ? La hiérarchie catholique leur demande aujourd'hui de renouer avec leur dimension religieuse.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 30/09/09



Plan d'aide à la jeunesse : "Les mesures ne ciblent pas les jeunes diplômés"
Le directeur de l'Association pour favoriser l'emploi des jeunes diplômés (AFIJ) regrette que les mesures annoncées par le président de la République, mardi 29 septembre, ne concernent que peu les jeunes issus de l'enseignement supérieur. 

Lire la suite de l’article


Sarkozy : "L'opération séduction"
Revue de presse quotidienne des JT de la mi-journée.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------
L’Humanité du 30/09/09



Péril pour les jeunes
Le chef de l’État a annoncé un dispositif qui réactive la logique du SMIC jeune, du CIP et du CPE, dénoncés en leur temps par toute une classe d’âge.
Lire la suite de l’article


« Nous ne sommes pas des traders »
À Paris, des enseignants refusent la prime octroyée pour le passage des évaluations de CE1-CM2.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 30/09/09



Amiens : un élève de maternelle mordu par sa directrice
La directrice d'une école maternelle d'Amiens (Somme), l'école Jules-Verne, a été sanctionnée le 21 septembre dernier par un rappel à la loi pour avoir mordu un élève. Rapporté par le Courrier Picard, l'incident s'était produit le 23 juin dernier, à l'encontre du petit Sofiane, 5 ans.
Lire la suite de l’article


Le lycée hôtelier de Clichy dopé par la télé
Dopé par un documentaire que France 3 lui a consacré l’hiver dernier, l’établissement a la cote. Et affiche complet avec 800 apprentis cuisiniers inscrits dans toutes ses filières.
Lire la suite de l’article


Un diplôme en trois ans contre l’échec à la fac
L’IUT de Sénart expérimente un diplôme universitaire technologique en trois ans au lieu de deux. Objectif : diminuer le taux d’échec en premier cycle à la fac.
Lire la suite de l’article


Yvelines: des parents d'élèves occupent une mairie
Une vingtaine de parents d'élèves a occupé la mairie de Montigny-le-Bretonneux dans les Yvelines mardi soir jusqu'à 22h30. Plusieurs d'entre-eux comptaient dormir sur place bien que la mairie assurait que cela serait «impossible pour des raisons de sécurité». Ces parents protestaient contre la fermeture programmée à la rentrée 2010 d'une école de leur quartier.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 30/09/09



Ces histoires qui les façonnent pour la vie
Les jeunes enfants raffolent qu’on leur lise des livres, qu’on leur raconte des histoires qui nourrissent leur imaginaire et dont ils se souviennent parfois longtemps après
Lire la suite de l’article


Le plan Espoir banlieues envisage 3 200 places pour la petite enfance
Sur les 200 000 places d’accueil supplémentaires prévues d’ici à 2012, le gouvernement en envisageait 1 500 dans le cadre du plan Espoir banlieues. Mais les demandes sont plus nombreuses que prévu
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 30/09/09



L'Education nationale reste le premier budget de l'Etat
L'Education nationale, qui reste le premier budget de l'Etat et emploie près de la moitié de ses agents, paiera le plus lourd tribut aux suppressions d'emplois en 2010, avec 16.000 postes en moins. Comme l'avait dévoilé fin juin Xavier Darcos, le prédécesseur de l'actuel ministre de l'Education Luc Chatel, le nombre des départs en retraite non remplacés prévu dans le projet de budget 2010 est de 16.000, après 13.500 en 2009, 11.200 en 2008 et 8.700 en 2007.
Lire la suite de l’article


Jeunes : le service civique coûtera 40 millions en 2010
Le service civique volontaire pour les jeunes, dont la création a été confirmée mardi par le président Nicolas Sarkozy, devrait coûter 40 millions d'euros en 2010, selon le projet de loi de finances (PLF) 2010 rendu public mercredi.

Lire la suite de l’article


33.749 postes de fonctionnaires d'Etat supprimés en 2010
Education nationale, Défense et Intérieur outre-mer et collectivités paient le plus lourd tribut.
Lire la suite de l’article


L'enseignement privé résiste à la crise
Le privé reste attractif. Selon les premiers chiffres d'inscriptions publiés hier, l'enseignement privé catholique a accueilli en cette rentrée 2.013.051 élèves, soit 4.242 de plus qu'il y a un an. Certes, la hausse est mesurée (+ 0,2 %), mais elle survient après une année de baisse (5.200 élèves de moins en septembre 2008).
Lire la suite de l’article


Ces étudiants qui « décrochent »
Chaque année, plusieurs milliers d'étudiants quittent l'université sans aucun diplôme. Pour quelles raisons ? Qui sont-ils ? Selon le Cereq qui a enquêté sur le phénomène, tous ne sont pas des absentéistes invétérés. L'étude discerne quatre profils d'étudiants
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 30/09/09



Budget: ce qui vous attend en 2010
Eric Woerth a présenté le projet de budget au conseil des Ministres...
Lire la suite de l’article


Nicolas Sarkozy érige un statut à la jeunesse
Tendre la main aux jeunes sans donner l'impression de les assister. Hier, Nicolas Sarkozy s'est livré à un exercice d'équilibriste lors de l'annonce de son nouveau plan pour soutenir les moins de 25 ans, dont le taux de chômage a grimpé de 23,9 % au deuxième trimestre 2009. Inspirées du livre vert publié par le haut-commissaire à la Jeunesse, Martin Hirsch, ces mesures viennent renforcer celles annoncées en avril dernier à Jouy-le-Moutier (Val-d'Oise) et frappent tous azimuts : orientation, formation, aides sociales... Preuve que la première tentative d'enrayer la précarité chez les jeunes était insuffisante. Ces nouvelles mesures, dont le coût global est évalué à 500 millions d'euros, risquent elles aussi de faire des déçus. Car elles se concentrent plus sur la formation que sur les moyens d'accéder à un emploi en CDI. Revue de détail.
Lire la suite de l’article


« Miser sur l'alternance »
Laurent Wauquiez
Lire la suite de l’article


« Bien plus gagnante avec deux jobs qu'avec le RSA »
Le RSA pour les jeunes de moins de 25 ans, pourquoi pas, mais il faudrait d'abord qu'ils sachent ce que c'est. « C'est le truc pour les pauvres ? », interroge Julie, étudiante en ostéopathie. Dubitative, elle ne se sent pas vraiment concernée parce qu'elle jongle entre deux petits jobs « pas trop difficiles » (baby-sitting l'après-midi et vente de glaces le soir) et elle « fait avec ». Faute de véritable aide financière, le cumul des emplois est monnaie courante chez les jeunes. Et le RSA, de 185 euros en moyenne par foyer, ne semble pas faire changer d'avis les cumulards.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 30/09/09



Sarkozy a menti : il a soutenu le smic jeunes et le CPE
Le chef de l'Etat assure qu'il a « toujours été opposé à ces contrats jeunes »… qu'il défendait pourtant lorsqu'il était ministre.
Lire la suite de l’article


RSA a minima pour les jeunes : Sarkozy ménage son camp
A Avignon, le Président a annoncé que seuls les jeunes ayant travaillé au moins deux ans pourront bénéficier de l'allocation.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Ouest-France du 30/09/09



Un RSA pour les moins de 25 ans... sous conditions
Il faudra avoir travaillé deux ans au cours des trois dernières années. Nicolas Sarkozy l'a précisé, hier, en présentant son plan « Agir pour la jeunesse ».
Lire la suite de l’article


Les maires devront financer des écoles privées
La guerre scolaire a peut-être été évitée. Hier, les députés ont adopté un texte obligeant les municipalités à payer pour la scolarité de certains élèves hors de la commune. Mais pas tous.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 30/09/09



Sarkozy: Des jeunes "autonomes"
Une heure durant, Nicolas Sarkozy a développé mardi à Avignon le plan qu'il souhaite mettre en place pour la jeunesse française. Outre la décision, attendue, d'étendre le RSA aux moins de 25 ans, le chef de l'Etat a fait de nombreuses annonces visant à confier davantage d'"autonomie" aux jeunes adultes.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 30/09/09


Tous les chiffres du budget 2010
Le gouvernement table sur une croissance de 0,75% en 2010 (-2,25% en 2009), selon le projet de budget présenté en conseil des ministres. Les déficits publics atteindront un record: 8,5% du PIB pour 2010, du jamais vu.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 30/09/09


Rien vu...


----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 30/09/09


Sarkozy lance un plan pour l'orientation et la lutte contre le décrochage
Le président de la République a présenté, en Avignon, le 29 septembre 2009, un programme pour la jeunesse articulé en trois points : réforme de l'orientation, lutte contre le décrochage scolaire, RSA pour les jeunes. Il s'appuie fortement sur les recommandations du Livre vert de Martin Hirsch et le projet de loi surla formation professionnelle que vient d'adopter le Sénat.
Lire la suite de l’article


Le plan Sarkozy et la décentralisation
Éditorial de François Jarraud

La vive réaction de la région Ile-de-France au plan Jeunesse lancé par Nicolas Sarkozy illustre les interrogations qu'il suscite. S'agit-il de coopérer avec les pouvoirs locaux ou ce plan est-il une nouvelle arme pour affaiblir les collectivités locales ?
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 30/09/09


L'apprentissage, un «levier» en panne en temps de crise
Nicolas Sarkozy l'a annoncé hier: pour tous ceux qui quittent l'école à 16 ans, «l'apprentissage», «l'école de la seconde chance» ou «un contrat d'insertion» seront mobilisés afin de leur offrir une formation. Trois leviers qui ont la particularité d'être principalement financés par les collectivités territoriales et non par l'Etat. Mais surtout en ces temps de crise et de carnets de commandes vides, environ 15% des jeunes souhaitant devenir apprentis n'ont pas trouvé d'employeur à la rentrée 2009.
Lire la suite de l’article


Le logement, l'oublié du plan jeunes
Dans son discours à la jeunesse prononcé mardi à Avignon, le président de la République a oublié le logement, une préoccupation pourtant majeure des 16-25 ans qui, dans les grandes villes, payent des fortunes pour louer de petites surfaces. Dans un livre à paraître demain, le collectif militant Jeudi Noir décrypte, en complément d'autres analyses sur la crise du logement en France, cette sombre réalité. Mediapart en publie les bonnes feuilles.
Lire la suite de l’article


RSA jeunes: le leurre et l’argent du leurre
Nicolas Sarkozy a décliné ce mardi son «plan d'action pour la jeunesse». Mesure phare annoncée à grand renfort de communication: l'extension du RSA aux moins de 25 ans. En réalité, seule une petite partie des jeunes Français seront en mesure de le toucher. Plus de 20% des 18-24 ans vivent aujourd'hui sous le seuil de pauvreté, mais seulement 2% des jeunes pourront toucher ce revenu. Décryptage.
Lire la suite de l’article
-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 30/09/09




Budget: 33.749 postes de fonctionnaires d'Etat supprimés en 2010
33.749 postes de fonctionnaires d'Etat seront supprimés en 2010, en équivalent temps plein, dont 16.000 dans la seule Education nationale, selon le projet de loi de finances présenté mercredi en conseil des ministres.
Lire la suite de l’article


Hubert Falco annonce une réforme de la Journée de préparation à la Défense
Le secrétaire d'Etat à la Défense et aux Anciens combattants, Hubert Falco, a annoncé mercredi une série de mesures destinées à lier les Journées de préparation à la défense (JAPD), créées en 1998 après la suppression du service militaire, à des objectifs de santé ou de formation.
Lire la suite de l’article


Rentrée: partenariat centres de loisirs-musées pour les petits Parisiens
Le maire socialiste de Paris Bertrand Delanoë a annoncé mercredi devant le conseil de Paris le partenariat de 120 centres de loisirs de la capitale avec 10 musées municipaux, permettant aux enfants une découverte des oeuvres d'art.
Lire la suite de l’article


Crèches et maternelles: un collectif s'insurge contre un projet gouvernemental
Un collectif baptisé "pas de bébés à la consigne!", regroupant une trentaine de syndicats et associations familiales et professionnelles a à nouveau mis en garde mercredi à Paris contre "les dangers" pesant selon lui sur l'accueil des tout petits en crèches et maternelles.
Lire la suite de l’article


"Plan jeunes": mesures "modestes" pour la presse française (revue de presse)
Si certains journaux de la presse française s'offusquent mercredi du peu de moyens alloués aux mesures pour les jeunes présentées la veille par Nicolas Sarkozy, d'autres l'excusent par le piètre état des finances publiques ou, mieux, y décèlent une "justice sociale".
Lire la suite de l’article



-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.