dimanche, juin 08, 2008

Revue de presse du dimanche 8 juin 2008

Quelles relations entre les parents et les enseignants ?
En début de semaine, une trentaine d'enseignants du lycée professionnel des Catalins, à Montélimar, décident d'annoter les bulletins scolaires de leurs élèves avec la phrase suivante : « Nous ne sommes pas responsables des conséquences que les réformes mises en place auront sur l'avenir de vos enfants. » Parfois même sans la moindre autre remarque sur le travail de l'élève au cours du trimestre. Au total, 172 bulletins scolaires sont concernés. Certains d'entre eux contenaient même jusqu'à quatre fois cette annotation rédigée par des professeurs différents.
Cette action a suscité de vives protestations dont Le Figaro se fait l’écho . La PEEP en particulier s’insurge contre un dévoiement du bulletin scolaire à des fins de revendication.
D’autres parents, quant à eux soutiennent les enseignants en occupant les écoles nous dit Libération. On parle même d’un projet de transformer le temps d’une «Nuit des écoles» ces dernières en dortoirs pour alerter l’opinion sur les réformes Darcos. Le projet, fixé au 13 juin et porté par un collectif de parents de Loire-Atlantique, commence à essaimer. Une quarantaine d’écoles se sont déjà engagées à y participer. Le site Internet de cette Nuit des écoles
invite parents et enseignants à «s’endormir en rêvant à une rentrée où les programmes seraient construits avec des professionnels, le rythme adapté et les élèves en difficulté aidés sur le temps scolaire par du personnel spécialisé».
On voit donc que les relations entre parents et enseignants peuvent être diverses. Il est clair que la politique de Nicolas Sarkozy et de Xavier Darcos qu’on a vu aussi à l’œuvre dans l’opération de communication (réussie) du Service Minimum d’Accueil conduit plutôt à opposer les parents aux enseignants dans une logique de méfiance. Malgré ce climat, les opérations de soutien et de lutte contre les nouveaux programmes se multiplient associant parents et enseignants. C’est le cas des pétitions Unis contre Darcos. Le site propose en effet un appel destiné aux enseignants à la “désobéissance pédagogique” et une autre pétition de soutien destinée aux parents.

Une autre pétition peut être signée aussi bien par les parents que par les enseignants. Elle permet aussi de dépasser la lecture immédiate de ce qui paraître au premier abord comme une décision favorable aux familles
Il s’agit de la pétition lancée à l’initiative d’Antoine Prost par le CRAP-Cahiers Pédagogiques. Le 28 mai, Antoine Prost lançait bla dans Le Monde un vigoureux appel contre ce qu’il appelait un «Munich pédagogique». Tout le monde semblait accepter la réduction à moins de 140 du nombre de jours de classe à l’école primaire. Comme le dit le texte “Les comparaisons internationales nous montrent en mauvaise position et 10 % à 15 % des élèves qui entrent en 6e sont incapables de suivre. Et qu'est-ce qu'on fait ? On réduit la durée de l'enseignement ! avec des programmes plus lourds encore, où il faut emmagasiner toujours plus de connaissances ! ”. La pétition que je vous invite à signer sur le site des Cahiers Pédagogiques appelle à “un rétablissement du même volume horaire pour tous, qui doit s’accompagner d’un réaménagement des rythmes sur l’année et d’une vraie pédagogie différenciée, dans le cadre des cycles.

Le Parisienfaisait sa Une samedi sur l’absentéisme scolaire
Selon le Parisien,, des places de cinéma gratuites ont été offertes aux élèves du Lycée professionnel Louis-Lumière de Chelles (Seine-et-Marne), afin de lutter contre l'absentéisme. Le journal en fait tout un article ambigü (repris dans plusieurs autres journaux) alors qu’il ne s’agit que de valoriser les élèves assidus. Il existe bien d’autres moyens de lutter contre l’absentéisme et celui ci n’en est qu’un, assez anecdotique.

A propos d’absence, il n’y aura pas, très certainement, de revue de presse lundi 9 juin. Rendez vous, mardi prochain !

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 07/06/08


Parents préoccupés et occupants
Pour éviter une grève aux enseignants, ils se relaient dans l’école.
Lire la suite de l’article


Dormir à l’école contre les réformes Darcos
Transformer le temps d’une «Nuit des écoles» ces dernières en dortoirs pour alerter l’opinion sur les réformes Darcos. Le projet, fixé au 13 juin et porté par un collectif de parents de Loire-Atlantique, commence à essaimer
Lire la suite de l’article


«A nos cris de révolte, le recteur répond par un silence méprisant»
«A laisser la situation en l’état vous installeriez ici une véritable poudrière» avertit Jean-Noël Grandvillemin, porte parole des enseignants en Guyane, dans une lettre cette semaine au président de la République. Depuis le 20 mai, le rectorat, ainsi que de nombreuses écoles, font l'objet de blocages et d'occupation par des parents et des enseignants, qui exigent de nouveaux postes pour la rentrée 2008.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 07/06/08


Des profs transforment
le bulletin scolaire en tract
Des enseignants drômois de Montélimar puis de Pierrelatte ont décidé d'utiliser les bulletins des élèves à des fins partisanes. Leur but ? Dire aux parents leur hostilité à la réforme Darcos. Ce qui a provoqué la colère du rectorat.
Lire la suite de l’article


Lycée : des places de cinéma pour endiguer l'absentéisme
Cette mesure expérimentée en Seine-et-Marne fait suite à l'échec de plusieurs moyens mis en oeuvre pour enrayer le phénomène, comme les SMS, les mails et les coups de téléphone aux parents.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 07/06/08



Des écoles occupées contre "les réformes Darcos"
D 'un côté, un ministre de l'éducation ayant assuré qu'il était prêt à "surinvestir" dans l'enseignement primaire, là où les difficultés sont concentrées. De l'autre, au coeur d'un quartier populaire, le sentiment d'un désengagement de l'Etat. Enseignante, Sabine Gessain occupe, à l'école de la rue Pajol, dans le 18e arrondissement de Paris, un poste de soutien en lecture pour les élèves en difficulté. Selon les syndicats, les cinq postes de ce type à Paris seraient supprimés à la rentrée.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 07/06/08 (un jour de retard)



Rien vu...


----------------------------------------------------
Le Parisien du 07/06/08



Le baccalauréat fête ses 200 ans cette année
Le baccalauréat, né le 17 mars 1808 par un décret de Napoléon 1er, se déroulait à l'origine sous forme orale et surtout en grande partie en latin, avant de connaître moult évolutions tout au long de 200 ans d'une histoire mouvementée.
Lire la suite de l’article


Les nouveaux remèdes de l'école contre l'absentéisme
Comment endiguer l'absentéisme, qui concerne 275 000 élèves en France ? Dans un lycée de Chelles, on a décidé d'offrir une place de cinéma aux plus assidus. Le ministère de l'Education, lui, veut d'abord responsabiliser les parents.
Lire la suite de l’article


Le ministère repart en croisade
LA LUTTE contre l'absentéisme serait-elle simple comme un coup de fil ? La circulaire baptisée « Vaincre l'absentéisme », dont la publication est imminente, met l'accent sur les nouvelles technologies pour relancer la bataille de l'école contre ce fléau rampant. SMS, appels téléphoniques, mails... Selon le voeu du ministère de l'Education, tous les outils modernes de communication doivent désormais être mobilisés pour traquer les adeptes de la sèche, comme cela se fait déjà - avec une certaine efficacité - dans de nombreux établissements.
Lire la suite de l’article



En Seine-Saint-Denis, la sanction est efficace
IL FUT longtemps le mauvais élève de Seine-Saint-Denis. Il est désormais cité en exemple. Depuis deux ans le lycée professionnel et technique Paul-Le Rolland, à Drancy, a fait de la lutte contre l'absentéisme sa priorité. Ici, les amateurs d'école buissonnière sont implacablement sanctionnés.
Lire la suite de l’article


« Les parents vont être alertés en temps réel »
JEAN-MICHEL BLANQUER, recteur de l'académie de Créteil
Lire la suite de l’article


Le Parlement des enfants vote un texte sur les maladies rares
Le 14ème Parlement des enfants réuni aujourd'hui à l'Assemblée nationale a adopté une proposition de loi visant à garantir l'accès aux soins aux victimes de maladies rares, proposée par une classe de Toulon.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 07/06/08



Rien vu...


-------------------------------------------------
20 minutes du 07/06/08




Rien vu...


------------------------------------------------
Rue89 du 07/06/08



Rien vu...



------------------------------------------------
Ouest-France du 07/06/08



Solotareff fabrique des images pour les enfants
l a séduit des centaines de gosses par ses dessins colorés, ses histoires loufoques et sensées. Cet auteur-illustrateur rare est à Nantes aujourd'hui.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Sud-Ouest du 07/06/08



Rien vu...


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 07/06/08



Rien vu...


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 07/06/08


Des places de ciné contre l'absentéisme au lycée
Des places de cinéma gratuites ont été offertes aux élèves du lycée professionnel Louis-Lumière de Chelles, afin de lutter contre les absences répétées. Une initiative lancée dans le cadre d'un "vaste chantier" de l'Académie de Créteil.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 07/06/08


Rien vu...


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 07/06/08



La réforme du lycée professionnel doit amener plus d'élèves au bac pro
La réforme du lycée professionnel, généralisée à partir de 2009, entend amener plus d'élèves au bac pro, pour augmenter le niveau des qualifications et améliorer l'accès à l'emploi, mais enseignants et lycéens promettent d'être vigilants sur l'aide aux élèves les plus faibles.
Lire la suite de l’article


Lycéens sans-papiers: quand le stress du bac s'ajoute à la peur du lendemain
Pour Liwen, Khaled et Olga, le stress ressenti à l'approche du baccalauréat est décuplé par la profonde angoisse dans laquelle vivent ces jeunes sans-papiers, âgés de 18 ans, à l'idée de se faire arrêter et expulser vers un pays qu'ils ont quitté au début de l'adolescence.
Lire la suite de l’article


A-levels : le bac anglais, sous le feu des critiques, appelé à être réformé
Niveau insuffisant, matières fantaisistes : les A-levels, l'équivalent du baccalauréat français, sont de plus en plus remis en cause en Angleterre, où le gouvernement a commencé cette année à introduire parallèlement un nouveau système de diplômes.
Lire la suite de l’article


Primaire : la semaine scolaire sans le samedi matin au Journal officiel
Un arrêté du ministère de l'Education nationale permettant la réorganisation de 26 à 24 heures de la semaine scolaire, c'est-à-dire sans le samedi matin pour les enfants du primaire à compter de la rentrée 2008, a été publié samedi au journal officiel.
Lire la suite de l’article


Seine-et-Marne: des places de cinéma pour endiguer l'absentéisme dans un lycée
Des places de cinéma gratuites ont été offertes aux élèves du Lycée professionnel Louis-Lumière de Chelles (Seine-et-Marne), afin de lutter contre l'absentéisme, selon le rectorat de l'Académie de Créteil, confirmant une information parue samedi dans Le Parisien.
Lire la suite de l’article


Une partie des personnels de l'Education en grève mardi
Une partie des personnels des écoles, collèges lycées, universités ou encore IUFM (formation des enseignants) devraient être en grève et manifester mardi pour protester contre la baisse des effectifs dans l'Education et la politique éducative du gouvernement.
Lire la suite de l’article


Vers un nouveau lycée, d'où devrait découler un nouveau bac en 2012
A quoi ressemblera le bac en 2012 ? Prudent, le gouvernement se garde bien pour le moment de le préciser, jugeant que la priorité est de réformer, d'ici à 2011, les trois années du lycée général et technologique.
Lire la suite de l’article



-----------------------------------------------------------------------

1 commentaire:

ada a dit…

Bonjour,
Un petit rajout à votre article et parce que nous craignons que les médias ne relaient que peu nos inquiétudes. Pour répondre au "service minimum", des parents organisent dans l'est parisien la "grève des parents". Nous avons prévu de ne pas envoyer nos enfants à l'école symboliquement le jour de l'épreuve de philo (le 16 juin), pour manifester notre soutien à des enseignants inquiets des nouveaux programmes prévus pour la rentrée (et des suppressions de classes, etc...) L'école ce n'est pas seulement aux enseignants de la défendre, il en va de la société entière.
Merci pour vos comptes-rendus.

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.