lundi, juin 02, 2008

Revue de presse du lundi 2 juin 2008

Sarkozy et l’éducation
A l'occasion du bicentenaire du décret napoléonien du 17 mars 1808 organisant le système éducatif, Nicolas Sarkozy a réuni ce lundi 2 juin "l'ensemble des cadres dirigeants de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur", recteurs et inspecteurs d'académie, inspecteurs généraux ou présidents d'université.
Son intervention a porté sur plusieurs points que les sites des quotidiens détaillent avant des analyses peut-être plus construites demain. Faisons donc un catalogue et risquons nous à quelques commentaires…

La fin des IUFM actuels et du système de stages.
«Les nouveaux concours seront mis en place dès la session 2010», a déclaré le chef de l'Etat . "On allonge la formation -un an de plus- et on les forme à l'université", a-t-il rajouté . Pour cela, "nous avons décidé avec (le ministre de l'Education) Xavier Darcos que les différents concours (professeurs des écoles, CAPES, agrégation) soient intégrés au cursus universitaire, et soient ouverts à tout titulaire ou tout futur titulaire d'un 'master 2'".
Comme l'explique bien Libération, dès 2010, pour devenir enseignant, il faudra donc décrocher un master (un bac + 5 ), et non plus une licence (bac + 3 ). Le tour de passe passe c'est que d’un côté, on induit une revalorisation et donc une hausse des rémunérations. Mais d’un autre côté, la réforme supprime l’année rémunérée de stage dont tout futur enseignant bénéficiait (20 000 postes d’économie… !). Au delà, c'est la notion même de “stagiaire” (c'est-à-dire quelqu'un payé pour se former) qui disparaît dans la fonction publique.
«Dans le système profondément renouvelé que nous préparons, le corps enseignant est appelé lui aussi à évoluer», a-dit le chef de l’État. Mais on peut repérer une contradiction majeure. Si le lycée évolue vers plus d’accompagnement des élèves, du soutien, il faudra des enseignants capables de s’adapter à cette évolution du métier. Or, on réduit la formation en supprimant de fait les IUFM et en offrant une formation universitaire qui risque d’être essentiellement centrée sur les savoirs disciplinaires. De plus, on prévoit d’instituer un “compagnonnage” par des enseignants expérimentés. Ce système risque de conduire plutôt à l’immobilisme et à la transmission d’une vision traditionnelle du métier !

Nouveau lycée d’ici 2012
Nicolas Sarkozy souhaite "avancer vite" : mise en place en seconde à partir de la rentrée 2009, "nouveau lycée" en 2012. Critiquant "le système des filières, écrasé par la section scientifique" laquelle, paradoxalement, "joue un rôle purement sélectif et forme un nombre insuffisant de véritables scientifiques", il a appelé à “imaginer un lycée beaucoup plus souple, qui dépasserait les impasses d'un cloisonnement trop rigide en filières” Il s'agirait de proposer un parcours plus individualisé, plus modulaires aux élèves. «Chacun y pourrait, selon ses goûts et ses compétences, et sans référence à une norme préétablie surtout, construire un parcours cohérent, un parcours qui lui ressemble».
Pourquoi pas ? Plus de modularité n’est pas forcément une mauvais chose en soi (si on aide les élèves et leurs familles à faire ces choix...) On peut remarquer cependant que le nouveau lycée risque de s’accompagner d’une réduction des options qui "n'arrangent pas la santé (des) finances publiques". Alors que ces options sont bien souvent ce qui permet aux élèves de construire un choix qui leur ressemble.
Ce qui est curieux également, c'est qu'il y a quelques jours, Xavier Darcos nommait un “M. Réforme du lycée en lui demandant de faire des propositions pour le 10 juillet et que ce lundi le président de la République donne déjà les grandes lignes de la réforme. A quoi sert Jean Paul de Gaudemar ?

Culture du résultat
Nicolas Sarkozy a affirmé également qu’il fallait que l’Education nationale «entre résolument dans la culture de l’évaluation et du résultat». «Votre rôle dans cette petite révolution est absolument capital a t-il dit aux Recteurs et inspecteurs présents C’est à vous, dans chaque académie, dans chaque département, pour chaque filière et pour chaque disipline, de promouvoir cette nouvelle façon de diriger l’école».
Une obligation de résultat qui se situe dans le droit fil de la logique de la LOLF et de la conception managériale du pilotage de l’éducation. Jusqu’à maintenant, on pensait que l’école travaillant sur de l’humain et dans la complexité avait plutôt une obligation de moyens qu’une obligation de résultats.
Mais justement, les moyens, c’est ce qui manque aujourd’hui….
Au final, ce discours présente un habillage pédagogique qui ne masque pas vraiment la logique gestionnaire de réduction des dépenses qui est à l’œuvre ici.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 02/06/08




Sarkozy annonce un nouveau concours de recrutement des enseignants pour 2010
Les nouveaux concours seront accessibles aux titulaires d'un Master. Quant aux lycées, ils devront être «transformés à l'horizon 2012».
Lire la suite de l’article


Echauffourées devant un lycée du XIVe arrondissement à Paris
Trois adolescents ont été interpellés au cours d'une manifestation d'élèves et de parents d'élèves devant ce lycée qui devait recevoir la visite du Premier ministre François Fillon.
Lire la suite de l’article


L'inspection scolaire du XXe à Paris occupée durant deux heures
Une trentaine d’enseignants du primaire, accompagnés de quelques parents d’élèves, ont occupé pacifiquement ce lundi matin durant deux heures l’inspection scolaire du 20ème arrondissement à Paris.
Lire la suite de l’article


Profs : le tour de passe-passe de l’Etat
Les salaires des débutants seraient revalorisés, mais le stage payé disparaîtrait.
Lire la suite de l’article


La «priorité absolue» de Sarkozy
«Pour Nicolas Sarkozy l’éducation est une priorité absolue, explique-t-on à l’Elysée, car l’enseignement est fondateur de notre société.» Habité par cette conviction, le chef de l’Etat va aujourd’hui développer sa vision en la matière, devant un parterre de recteurs, d’inspecteurs et de présidents d’université réunis à l’Elysée pour célébrer les deux cents ans de la fonction de recteur.
Lire la suite de l’article


Si t’es sage, tu seras privé d’écrans
Les élèves d’une école primaire ont apprécié dix jours sans télé ni jeux vidéo.
Lire la suite de l’article


Education nationale : les dérives du chiffre
«De quel droit le ministère de l’éducation fait-il remplir ces fiches qui interrogent sur la nationalité, les conditions de vie à la maison, sous prétexte d’évaluations pédagogiques?» s'indigne une parent d'élève. Questionnaires diffusés aux élèves et aux parents…
Lire la suite de l’article


Du préfet au consul, la promesse de régularisation d’un étudiant s’envole
C’est une petite histoire bien kafkaïenne, dont le scénario a été écrit par la préfecture du Rhône. Jacques Gérault, le préfet, ancien directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy à l’Intérieur, a fait expulser un étudiant de 23 ans, tout en reconnaissant qu’il s’agissait d’un cas particulier, qu’il régularisera volontiers, quand le garçon reviendra légalement…
Lire la suite de l’article


Elèves et professeurs solidaires
Motion votée jeudi par le conseil d’administration du lycée
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 02/06/08


Nicolas Sarkozy veut créer 
un lycée à la carte
Réforme des filières, individualisation des parcours, mais aussi réforme de la formation des enseignants, le chef de l'Etat a présenté lundi son «nouveau lycée»
Lire la suite de l’article


Jean-Paul de Gaudemar, 
le pilote de la réforme
Il vient d'être nommé par Xavier Darcos pour relever les défis du changement.
Lire la suite de l’article

Sarkozy dévoile les grandes lignes de la réforme des lycées
Le président, qui reçoit les recteurs lundi à l'Élysée, devrait dévoiler les grandes lignes de ses projets.
Lire la suite de l’article


Succès pour l'expérience «dix jours sans télé et sans écran»
Les 254 enfants de l'école du Ziegelwasser dans le quartier sensible du Neuhof, à Strasbourg ont réussi le pari à 90 %.
Lire la suite de l’article


Visite ministérielle mouvementée dans un lycée
François Fillon, Xavier Darcos et Rachida Dati sont repartis sous les huées des manifestants, à l'issue d'une visite émaillée de violences. Un gendarme est «sérieusement» blessé à la main.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 02/06/08



Nicolas Sarkozy veut modifier le recrutement des enseignants dès 2010
Je souhaite que l'enseignant de demain soit mieux formé, que la durée de ses études soit allongée d'un an. Je souhaite en outre que la place des universités dans cette formation soit pleinement reconnue", a déclaré Nicolas Sarkozy, lundi 2 juin, devant les cadres de l'éducation et de l'enseignement supérieur réunis à l'Elysée. En échange de cette année d'études supplémentaire, "nous nous engageons à ce que les débuts de carrières soient revalorisés", a-t-il ajouté.
Lire la suite de l’article


Appel à témoignages
Faut-il changer la formation des enseignants ?

Vous êtes enseignant, professeur dans un institut universitaire de formation des maîtres (IUFM) ou parent d'élève. Au regard de votre expérience, êtes-vous favorable au recrutement des enseignants au niveau bac + 5, projet officialisé par Nicolas Sarkozy, lundi 2 juin ? Que pensez-vous de cette disparition annoncée des IUFM ? Quelles pistes étudier afin que les futurs enseignants soient mieux préparés à leur métier ?
Lire la suite de l’article


Echauffourées devant un lycée parisien avant la visite de MM. Fillon et Darcos
Un officier de gendarmerie a été "sérieusement blessé à la main" lors d'échauffourées entre forces de l'ordre et manifestants devant le lycée Paul-Bert, dans le 14e arrondissement de Paris, où devaient se rendre le premier ministre, François Fillon, Xavier Darcos (éducation) et Rachida Dati (justice), dans le cadre de la politique de prévention contre les drogues en milieu scolaire, a-t-on appris de source policière.
Lire la suite de l’article


Nicolas Sarkozy réaffirme sa "priorité à l'éducation" et prévoit un bac "nouvelle formule" en 2012
Le président de la République doit s'exprimer sur l'éducation lundi 2 juin, dans l'après-midi, à l'Elysée, devant les cadres dirigeants de tous les niveaux d'enseignement : recteurs, inspecteurs d'académie, inspecteurs généraux et présidents d'université. Jeudi 5 juin, Nicolas Sarkozy prévoit également un déplacement thématique sur l'éducation.
Lire la suite de l’article


Xavier Darcos, ou l'art de dérouter les oppositions en multipliant les annonces de réformes
Nicolas Sarkozy reprend contact avec l'éducation lundi 2 juin, en recevant les cadres du système éducatif à l'Elysée. Et le président de la République devrait conforter la ligne intransigeante sur laquelle campe son ministre Xavier Darcos, confronté à l'opposition des syndicats d'enseignants. Devant les protestations récurrentes contre les suppressions de postes prévues et à venir, M. Darcos sait l'épreuve de force inéluctable et cherche à se placer dans les meilleures conditions pour y faire face. En se montrant imprévisible, il a jusqu'à présent réussi à épuiser ses opposants et à échapper aux ennuis qui lui étaient promis.
Lire la suite de l’article

Des syndicats d'enseignants appellent à rejoindre la grève des fonctionnaires le 10 juin
Une intersyndicale des collèges et lycées a appelé, vendredi 30 mai, à "une nouvelle journée de grève le 10 juin" pour la défense des effectifs dans l'éducation nationale. Dans un communiqué commun, le SNES-FSU (majoritaire dans le secondaire), le SNEP-FSU, le Snuep-FSU, ainsi que la CGT et Solidaires appellent "à la poursuite de la mobilisation" et proposent de rejoindre les trois fédérations de la fonction publique – FSU, CGT et Solidaires – qui feront grève et manifesteront, mardi 10 juin, pour l'emploi et contre les réductions d'effectifs.
Lire la suite de l’article


Les ados fument moins, mais les buralistes les servent encore
Une jeunesse sans tabac". Le thème retenu, samedi 31 mai, pour la traditionnelle Journée mondiale sans tabac, peut apparaître comme un voeu pieux. Les dernières enquêtes montrent néanmoins un recul de la consommation de cigarettes, même chez les jeunes.
Lire la suite de l’article
-------------------------------------------
L’Humanité du 02/06/08 (un jour de retard)


Profs, le combat continue… en jui
Les syndicats s’accordent pour soutenir les actions locales qui se développeront le mois prochain.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 02/06/08



Réforme du lycée: des réactions diverses
L'Unsa-Education a dénoncé «une vision gestionnaire du système éducatif». Selon lui, «la +réforme+ du recrutement se traduira par un abandon de la formation professionnelle des enseignants et permettra d'économiser quelque 30.000 emplois de stagiaires».
Lire la suite de l’article


Trois lycéens interpellés avant la venue de Fillon
Trois adolescents ont été interpellés par les forces de l'ordre lundi matin lors d'une manifestation devant le lycée parisien Paul-Bert (XIVe arrondissement) où devait se rendre le Premier ministre François Fillon.
Lire la suite de l’article


Des parents d'élèves occupent des écoles
A Paris, six écoles sont «perturbées» par des parents d'élèves qui protestent contre la politique éducative du gouvernement.
Lire la suite de l’article


Collèges et lycées appelés à la grève
Une intersyndicale des collèges et lycées - trois syndicats de la FSU, la CGT et Solidaires - ont appelé à la grève le 10 juin.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 02/06/08



Rien vu...


-------------------------------------------------
20 minutes du 02/06/08



Seconde, bac, filières: le lycée réformé entre 2009 et 2012
En plus de vouloir réformer la formation des enseignants, Nicolas Sarkozy a également confirmé ce lundi le lancement de la réforme des études au lycée dans les classes de seconde à la rentrée 2009.
Lire la suite de l’article


Enseignement: les concours accessibles à bac+5 et préparés à l'université
Nicolas Sarkozy a confirmé ce lundi l'intégration des différents concours d'enseignement (professeurs des écoles, Capes, agrégation) au cursus universitaire et leur accès à tout titulaire d'un master 2 (bac +5). «En échange de cette année d'études supplémentaire, nous nous engageons à ce que les débuts de carrières soient revalorisés», a-t-il affirmé devant les cadres de l'Education et de l'Enseignement supérieur, précisant que le nouveau dispositif serait mis en place pour «deux concours», sans préciser lesquels, «dès la session 2010».
Lire la suite de l’article


Au Ziegelwasser, c'est plus belle la vie sans télé ni ordi
Ils ont su faire écran à leurs envies. Privés volontairement de télévision, de console de jeu et d'ordinateur jusqu'à vendredi matin, les 254 élèves de l'école primaire du Ziegelwasser au Neuhof ont réussi leur pari
Lire la suite de l’article


Manifestations anti-gouvernement et interpellations devant le lycée Paul-Bert
Sur les trois élèves du lycée parisien Paul-Bert (14e) interpellés ce lundi matin, «deux auraient été libérés», selon un professeur d'italien de l'établissement. Il s'agirait d'un «élève de seconde» et d'un élève de terminale S qui devait passer une épreuve de TP (travaux pratiques) de physique-chimie cet après-midi, dans le cadre du baccalauréat. L'épreuve «a été reporté au 9 juin», a indiqué l'établissement à 20minutes.fr
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 02/06/08



Ministres en visite scolaire, violences contre les lycéens
Une "provocation": la visite de trois ministres, dont François Fillon, dans un collège-lycée du XIVe a entraîné des heurts ce lundi matin. Bilan provisoire: trois lycéens interpellés pour des faits de "violences sur agent de la force publique" et un officier de gendarmerie grièvement blessé à la main, dans des circonstances encore troubles. Les parents d'élèves dénoncent un coup du gouvernement.
Lire la suite de l’article


PAM, la machine infernale pour orienter les jeunes collégiens
Février, mars, le printemps revient, la renaissance est proche. Dans les collèges, le deuxième trimestre se termine. Les conseillers d'orientation psychologues ("copsy") sortent des centres d'information et d'orientation (CIO) et migrent dans les classes de troisième pour une ou deux heures d'information. Les professeurs principaux sont chargés de recueillir les vœux des élèves et de leur famille.[…]
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 02/06/08




Enseignement: Fillon chahuté au lycée, Sarkozy confirme ses réformes
Le président de la République annonce que la réforme du lycée commencera, dès la rentrée de septembre, pour les élèves de seconde. Ce matin, François Fillon et deux de ses ministres avaient été hués à leur arrivée dans un établissement parisien.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Sud-Ouest du 02/06/08



La question des moyens

Le président de l'association de parents d'élèves bilingues de l'enseignement public qui tenait son rassemblement hier, tire la sonnette d'alarme
Lire la suite de l’article


« Hitzaditza »: Le choix des mots et un bouillon de culture
80 participants, samedi, à la 3e édition de la dictée organisée par ÆK et l'ICB
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 02/06/08



Sarkozy et la nouvelle éducation
Le président de la République a présenté lundi, devant les cadres dirigeants de l'éducation, un plan pour réformer les études au lycée dans les classes de seconde à partir de la rentrée 2009. Son objectif, mettre en place un nouveau lycée à l'horizon 2012. L'accès au professorat devrait être également modifié pour la rentrée 2010, avec la création de nouveaux concours.
Lire la suite de l’article


Darcos chahuté au bahut
Le Premier ministre François Fillon s'est rendu lundi dans un lycée parisien pour y organiser une réunion sur la drogue dans le milieu scolaire, avec Xavier Darcos et Rachida Dati. Mais les lycéens ont accueilli ces ministres par des huées et des sifflets. Des heurts ont éclaté avec les forces de l'ordre déployées devant l'établissement. L'hostilité au ministre de l'Education reste vivace.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 02/06/08


Sarkozy prône la culture du résultat dans l'éducation
Le chef de l'Etat a par ailleurs annoncé son intention de rallonger d'un an la formation des enseignants et de les former à l'université.
Lire la suite de l’article


Lycéens : des heurts avant une visite de Fillon, Darcos et Dati
Une centaine d'élèves, qui protestaient contre la venue du Premier ministre, de Xavier Darcos et Rachida Dati, au lycée Paul Bert de Paris, s'est opposée aux forces de l'ordre.
Lire la suite de l’article


Sarkozy présente les grandes lignes de sa réforme de l'Education
Nicolas Sarkozy réunit lundi les différents cadres de l'Education nationale pour leur exposer les grandes lignes de sa réforme. Celle-ci devrait notamment comprendre une refonte du lycée et une suppression des IUFM.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 02/06/08


Filières et formation des enseignants: ce qu'il faut retenir
A l'occasion du bicentenaire du décret napoléonien du 17 mars 1808 organisant le système éducatif, Nicolas Sarkozy a réuni ce lundi "l'ensemble des cadres dirigeants de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur", recteurs et inspecteurs d'académie, inspecteurs généraux ou présidents d'université. L'occasion de dresser un bilan de ce qui a été entrepris depuis un an, et des chantiers qui demeurent. Ce qu'il faut retenir des deux principaux
Lire la suite de l’article


Fillon, Darcos et Dati chahutés dans un lycée parisien
Venus visiter le lycée Paul-Bert pour parler prévention de la toxicomanie, le Premier ministre François Fillon, le ministre de l'Education Xavier Darcos et le Garde des Sceaux Rachida Dati ont été accueillis par quelque 150 lycéens et parents d'élèves. Après des échauffourées, 3 personnes ont été interpellées.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 02/06/08



L'Unsa Education dénonce chez Sarkozy une "vision gestionnaire du système éducatif"
L'Unsa Education, deuxième fédération de l'Education nationale, a dénoncé lundi l'intervention de Nicolas Sarkozy sur l'Education comme "une vision gestionnaire du système éducatif".
Lire la suite de l’article


Sarkozy trace les grands axes de la réforme du lycée et du recrutement des enseignants
Nicolas Sarkozy a tracé lundi les grands axes de la réforme des études au lycée ainsi du recrutement des enseignants, deux chantiers accueillis de façon mitigée par la communauté éducative.
Lire la suite de l’article


Sarkozy engage la réforme de la formation des enseignants et des études au lycée
Nicolas Sarkozy a annoncé lundi que l'allongement de la formation des enseignants au niveau master (bac+5) entrerait en vigueur dès 2010 et confirmé le lancement à la rentrée 2009 d'une réforme des études au lycée qui doit aboutir en 2012 à un nouveau baccalauréat.
Lire la suite de l’article


La formation actuelle des enseignants en chiffres
Près de 75.000 étudiants ou stagiaires qui se destinent au métier de professeur (écoles, collèges ou lycées) ou de conseiller principal d'éducation ont été formés en 2006-2007 dans 31 instituts universitaires de formation des maîtres (IUFM), selon ceux-ci.
Lire la suite de l’article


CPU: "logique" que les universités forment les enseignants
Le premier vice-président de la Conférence des universités (CPU) Jean-Pierre Finance a jugé lundi qu'il était "logique" que les universités forment les enseignants.
Lire la suite de l’article


Sarkozy: nouveaux concours de recrutement des enseignants dès 2010
Nicolas Sarkozy a annoncé lundi l'intégration des différents concours d'enseignants au cursus universitaire et précisé que ces "nouveaux concours" seraient "mis en place dès la session 2010" pour tout titulaire d'un master.
Lire la suite de l’article


Réactions de la FSU, l'Unef, la Fage au discours de Sarkozy sur l'Education
Gérard Aschieri, secrétaire général de la FSU, sur France Info:
"Je partage les objectifs" (réussite des élèves, lutte contre les inégalités, contre l'échec scolaire), "mais quand on y regarde de près, le problème c'est que le président continue à afficher et à faire un plaidoyer pro domo pour une politique dont je pense qu'elle ne va pas dans le sens de la réussite de tous les élèves".
Lire la suite de l’article



-----------------------------------------------------------------------

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.