vendredi, juin 20, 2008

Revue de presse du vendredi 20 juin 2008

L'Education est la priorité des Français d’après un sondage BVA/Institut Paul Delouvrier, réalisé pour Le Monde et France Inter . 43% des sondés estiment que l'Education doit être le domaine prioritaire d'intervention de l'Etat et 78% se disent satisfaits de ce service public.
En décembre 2006, 47 % des personnes interrogées considéraient que des réductions budgétaires pouvaient être opérées dans la santé et l'éducation, principaux viviers de fonctionnaires. Dix-huit mois plus tard, ce chiffre chute à 36 % pour la santé et 32 % pour l'éducation. Signe, précise BVA, que "les services les plus coûteux, par ailleurs les plus appréciés et générant le plus d'attente de la part des Français et des usagers, sont perçus comme étant les moins susceptibles de générer des économies".
On sait ce que valent les sondages mais on peut quand même lire celui ci comme un avertissement pour le gouvernement.

Xavier Darcos va amender le projet de loi sur le droit d'accueil des élèves en primaire les jours de grève de façon à ce que les enseignants grévistes puissent se déclarer autrement qu'individuellement, affirme-t-il dans une lettre adressée à la CFDT.
Jusqu'ici, le projet de loi prévoit que lorsqu'un préavis de grève a été déposé, «toute personne exerçant des fonctions d'enseignement dans une école maternelle ou élémentaire publique informe l'autorité administrative, au moins 48 heures avant, de son intention d'y prendre part». La lettre de Xavier Darcos conduirait à revenir sur cette disposition pour admettre une déclaration collective donnant un chiffre global du nombre de grévistes à la commune. Un recul pour le ministre et une petite avancée pour l’action syndicale.

La fin des copies corrigées dans le jardin… ?
Dans plusieurs académies, pour gagner du temps, (vous savez, la fameuse “reconquête du mois de juin” ) les professeurs doivent désormais corriger les copies au sein même des lycées centres d'examen. Dans l'académie de Besançon, par exemple, ils enchaînent commission d'entente, corrections puis commission d'harmonisation des notes au même endroit pendant trois à quatre jours. Le rectorat leur paie donc des nuits d'hôtel sur place ou leur rembourse des frais de déplacement, car beaucoup viennent d'autres villes de l'académie. C’est Le Figaro qui consacre un article à cette nouvelle disposition. Il précise que c’est aussi l’occasion de regrouper les enseignants sous l’autorité de l’inspection et de tester des formes plus dynamiques et collectives de correction.
Peut-on sacrifier de la liberté pour plus d’équité ?”, ça pourrait être un sujet du bac philo …

Finissons avec un fait divers inquiétant et désespérant. 17 adolescentes de moins de 16 ans se retrouvent enceintes en même temps Élèves dans le même lycée du Massachusetts, elles ont toutes décidé de débuter leur grossesse et d'élever leurs enfants ensemble.
Aucune d'entre elles, ni leurs parents n'ont pour l'instant accepté de répondre aux médias pour expliquer les raisons de ce pacte. «Elles sont tellement excitées à l'idée d'avoir quelqu'un qui les aime sans conditions», raconte une mère-fille, sortie de ce lycée l'an dernier, interrogée par le Time.Le Figaro précise que le contexte socio-économique de la ville de Gloucester joue un rôle. La ville est frappée par une grave crise économique. Pour le surveillant général de la High school, «Les familles sont détruites, beaucoup de ces jeunes grandissent sans repères.»
Juno” c’était un bon film mais dans la vraie vie c’est moins drôle…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 20/06/08


Education : les mesures du plan Amara
Les premières mesures concrètes du plan Banlieue sont attendues aujourd’hui lors du Comité interministériel des villes à Meaux (Seine-et-Marne). Côté éducation, le ministre, Xavier Darcos, va annoncer que 1 218 places en internat, dont 700 existent déjà, sont réservées à la rentrée pour des élèves de milieux défavorisés. L’autre grande mesure - le «busing», le transport d’élèves d’une école ghetto vers une autre, plus mixte - se heurte à des résistances
Lire la suite de l’article


Quel bac pour quelle société ?
JEAN-MARC FERT éducateur au lycée Henri-IV.

Al’évidence, le bac n’est pas qu’un contrôle des connaissances. Tout au long de la scolarité, l’élève est déjà contrôlé. On perçoit vite la charge affective énorme du bac. Il marque pour le jeune et sa famille la fin d’une période, beaucoup plus d’ailleurs que le début de quelque chose qui est encore très incertain pour la plupart. Il est vécu comme la fin de l’enfance et de l’adolescence. D’après de nombreux élèves, c’est aussi une libération, la fin de la sujétion à l’obligation scolaire. Le bac, c’est une série d’épreuves, le terme est bien choisi. Dans toutes les sociétés traditionnelles, la sortie de l’enfance est marquée par des rites de passages dans lesquels le jeune est soumis à des épreuves : combats dans les sociétés guerrières, chasse en solitaire à l’arme blanche dans les ethnies de chasseurs, etc. Qu’est-ce que le bac nous apprend sur notre société ?
Lire la suite de l’article


17 ados américaines tombent volontairement enceintes en même temps
Ces lycéennes du Massachsetts, âgées de moins de 16 ans, ont passé un «pacte de grossesse» pour élever ensemble leurs enfants.
Lire la suite de l’article


L'Education, priorité numéro 1 des Français
Les Français placent l'Education en tête des domaines d'action sur lesquels l'Etat doit concentrer prioritairement ses efforts, devant la Santé et l'Emploi, selon un baromètre BVA/Institut Paul Delouvrier.
Lire la suite de l’article


Plan banlieue : des contrats, des policiers, et des gardiens d’immeuble
Le détail point par point des mesures annoncées ce matin à Meaux par la secrétaire d'Etat à la ville.
Lire la suite de l’article

Chaînes TV pour les bébés: Albanel appelle à la prudence
La ministre de la Culture et de la Communication a appelé vendredi parents et diffuseurs à faire «très attention» aux effets des chaînes télévisées pour les moins de trois ans.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 20/06/08


Bac : les correcteurs contre les cadences infernales
Le nouveau système de correction de copies du baccalauréat, qui regroupe les enseignants dans les centres d'examen, vise à gagner du temps.
Lire la suite de l’article


L'incroyable pacte de 17 ados américaines
Élèves dans le même lycée du Massachusetts, elles ont toutes décidé de débuter leur grossesse et d'élever leurs enfants ensemble. Il pourrait y en avoir d'autres.
Lire la suite de l’article
-------------------------------------------------
Le Monde daté du 20/06/08


Le gouvernement affiche son soutien au plan banlieue de Fadela Amara
Montrer que le gouvernement poursuit son effort en direction des quartiers sensibles et dresser un premier bilan du plan "Espoir banlieue" porté par la secrétaire d'Etat à la politique de la ville, Fadela Amara : tel était l'objectif du comité interministériel des villes (CIV), réuni vendredi 20 juin à Meaux (Seine-et-Marne), qui devait surtout permettre au gouvernement d'afficher sa volonté de mettre en œuvre les orientations définies par le chef de l'Etat, Nicolas Sarkozy, le 8février.
Lire la suite de l’article


Les sciences humaines entre universités et CNRS, par Antoine Compagnon
Le gouvernement prépare la transformation du CNRS en un nombre restreint d'instituts nationaux spécialisés : deux instituts existent déjà (physique nucléaire et des particules, sciences de l'Univers) ; plusieurs seraient créés (mathématiques et interfaces, physique et nanosciences, chimie, sciences de l'ingénieur, écologie et biodiversité). Les sciences humaines et sociales (SHS) doivent-elles rester au CNRS pour y former elles aussi un institut, ou bien rejoindre les universités ?
La France doit-elle continuer de distinguer dans les SHS deux types de personnels, sans grande mobilité entre eux, depuis le recrutement vers l'âge de 30 ans jusqu'au départ à la retraite : les chercheurs statutaires à plein temps et les enseignants-chercheurs, lesquels consacrent en principe la moitié de leurs activités à la recherche ? Rien n'est moins sûr.
Lire la suite de l’article


Quel service public ?
Le grand chantier des services publics est ouvert depuis un an. Fidèle à sa conception managériale de l'"entreprise France", Nicolas Sarkozy a chargé le gouvernement de réévaluer, sans tabous, les missions, organisations et moyens de tous les secteurs de l'action de l'Etat. Aucun n'y échappe, de la justice à l'université, de l'emploi aux armées, de la recherche à l'hôpital ou la police. Sans oublier la rigoureuse "révision générale des politiques publiques" et la volonté affichée de réduire les effectifs de la fonction publique.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------
L’Humanité du 20/06/08 (un jour de retard)



« Une volonté de contrôle politique de la recherche »
CNRS . Le conseil d’administration de l’organisme doit étudier, aujourd’hui, le projet de réforme du gouvernement. Le président de Sauvons la recherche nous explique l’opposition des chercheurs.
Lire la suite de l’article


La parole à…Augustin d’Humières, cofondateur de l’association Mêtis
Fondée en 2003 par des anciens élèves du lycée Jean-Vilar de Meaux (Seine-et-Marne), avec le soutien du professeur Augustin d’Humières, l’association Mêtis a créé un réseau de solidarité autour d’élèves issus d’établissements défavorisés.
Lire la suite de l’article


Les blouses blanches du CNRS bientôt en « grève administrative »
Réunis hier à Paris, les directeurs de laboratoire brandissent à nouveau la menace d’une démission collective.
Lire la suite de l’article


Les étudiants, oubliés de la santé publique
Nombreux sont ceux qui renoncent à des soins, faute d’argent, souligne une enquête.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 20/06/08



Télévision : attention, les bébés regardent
Baby TV et BabyFirst, chaînes dediées aux moins de 3 ans, sont dans le collimateur du ministère de la Culture et du Conseil supérieur de l'audiovisuel. A l'origine de leur appel à la prudence, un avis confidentiel de la Direction générale de la santé.
Lire la suite de l’article


« Ça l'apaise quand il est fatigué »
PAROLES DE MAMANS
Lire la suite de l’article


Aux Etats-Unis, un business assumé
AUCUNE polémique n'a accueilli BabyFirst à son lancement aux Etats-Unis, en 2006. Basée à Los Angeles, la chaîne est accessible sur certains bouquets du satellite moyennant 5 dollars d'abonnement par mois. Elle promet des « programmes de qualité pour vous et vos enfants ».
Lire la suite de l’article


Les programmes des chaînes en question
LA PREMIÈRE surprise, quand on regarde Baby TV, c'est la langue : les programmes sont en anglais. De toute façon, les mots sont très rares sur cette chaîne qui fait la part belle à des séquences de deux à dix minutes que l'on peut à peine appeler des dessins animés. Dans « Gentils Géants », par exemple, un bébé qui babille découvre les animaux.
Lire la suite de l’article


Baby TV a convaincu les Britanniques
EN GRANDE-BRETAGNE, un enfant sur trois a la télé dans sa chambre. On ne s'étonnera donc pas que Baby TV n'ait fait l'objet d'aucune plainte auprès de l'OFCOM, l'organisme régulateur de la télévision. L'OFCOM nous a confirmé avoir reçu - et prendre en compte - le dossier de son homologue français, le CSA, sur les inquiétudes des experts médicaux quand à l'effet de la télévision sur les moins de 3 ans.
Lire la suite de l’article


Christine Albanel : « Je lance un cri d'alarme »
MINISTRE de la Culture et de la Communication, Christine Albanel s'est saisie du dossier des chaînes pour bébés à la suite de l'avis de la Direction générale de la santé.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 20/06/08



La politique familiale cherche son cap
L'Union nationale des associations familiales (Unaf), qui représente depuis 1945 la grande majorité des associations familiales, réunit son assemblée générale samedi 21 et dimanche 22 juin à Toulouse, en présence du ministre du travail en charge de la solidarité et de la famille, Xavier bertrand, et de la secrétaire d'Etat à la famille, Nadine Morano. Elle le fait à un moment charnière où, selon les termes de son président, François Fondard, " les familles sont inquiètes pour leur situation financière, inquiètes pour leurs enfants, inquiètes pour l'avenir de la politique familiale"
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 20/06/08


Télé pour bébés: attention danger...
«Je lance un cri d’alarme», a déclaré à propos des chaînes télé pour bébés, Christine Albanel, ministre de la Culture et de la Communication dans un entretien au quotidien «Le Parisien», ce vendredi. Cette réaction s’appuie sur l’avis de la Direction générale de la santé (DGS) qui «se prononce contre les chaînes spécifiques pour les enfants de moins de trois ans. »
Lire la suite de l’article


Plan banlieues: c'est parti
La mise en oeuvre du plan pour les banlieues présenté en février par le président Nicolas Sarkozy est lancée ce vendredi lors d'un comité ministériel à Meaux (Seine-et-Marne).Le Premier ministre François Fillon présidera la réunion, qui sera suivie en fin de matinée d'un point de presse de la ministre du Logement, Christine Boutin, et de la secrétaire d'Etat à la Politique de la ville, Fadela Amara.
Lire la suite de l’article


Darcos va amender le projet de loi sur l'accueil dans les écoles
Xavier Darcos va amender le projet de loi sur le droit d'accueil des élèves en primaire les jours de grève de façon à ce que les enseignants grévistes puissent se déclarer autrement qu'individuellement, affirme-t-il dans une lettre adressée à la CFDT.
Lire la suite de l’article


Laïcité et mixité mis dans le même panier
Une polémique a éclaté hier autour de l'annulation d'un tournoi de basket-ball féminin, qui devait être organisé par une association musulmane dans un gymnase municipal de Vigneux-sur-Seine (Essonne) et dont l'accès devait être réservé aux femmes, dans un contexte politique local tendu.
Lire la suite de l’article


Banlieues: les ministères doivent présenter des engagements sur trois ans
Le Comité interministériel des villes (CIV), initialement prévu le 16 juin et qui se tiendra finalement vendredi à Meaux autour du premier ministre, François Fillon, sera l'occasion pour les différents ministères de présenter des "engagements triennaux" pour la banlieue.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 20/06/08



Rejet des langues régionales: un "aplatissement" de la culture?
Chacun des articles de la réforme des institutions aura décidément posé problème. Dernier en date: le Sénat s'est opposé mercredi à la volonté de l'Assemblée nationale de voir inscrire la reconnaissance des langues régionales dans la Constitution. Une cacophonie parlementaire commentée par le linguiste Alain Rey pour Rue89.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 20/06/08



Rien vu...


------------------------------------------------
Sud-Ouest du 20/06/08



Les chercheurs sortent des rails
Les chercheurs du CNRS ont retardé, à Paris, le conseil d'administration. À Bordeaux, ils ont bloqué le tram
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 20/06/08



Banlieue: L'espoir renaît
Ce n'est pas mentir que de dire qu'il était attendu. Fadela Amara lance le second volet du plan Banlieue annoncé par Nicolas Sarkozy en février. Le voile a donc été levé sur le plan "Espoir Banlieues" lors du Comité interministériel des villes et du développement social urbain (CIV) qui se tient à Meaux (Seine-et-Marne) sous la présidence de François Fillon.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 20/06/08


"Un milliard d'euros" pour changer les banlieues
Les mesures du plan "Banlieues espoir" vont être présentées lors d'un conseil interministériel de la Ville, à Meaux. "Je ne dis pas que ce plan est suffisant, mais je vous assure qu'il est solide et fera changer les choses rapidement", promet Fadela Amara, la secrétaire d'Etat chargée de la politique de la Ville.
Lire la suite de l’article


"Combler les lacunes de la recherche, pas sacrifier ses atouts"
par Bertrand Monthubert,
président du collectif Sauvons la recherche
Lire la suite de l’article


Christine Albanel adresse "un cri d'alarme" aux parents
Une étude réalisée par la Direction générale de la santé (DGS) pointe du doigt les dangers des "chaînes spécifiques pour les enfants de moins de 3 ans".
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 20/06/08


Le Plan banlieues lancé à Meaux
La mise en oeuvre du plan pour les banlieues doit être lancée ce vendredi lors d'un comité ministériel à Meaux. Chaque ministère devrait présenter un "programme triennal à destination des quartiers", a expliqué Fadela Amara, secrétaire d'Etat à la Politique de la ville.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 20/06/08



François Fillon lance la mise en oeuvre du plan Banlieue
François Fillon a lancé vendredi, à Meaux, la mise en oeuvre du plan "Espoir-Banlieues" annoncé en février par Nicolas Sarkozy, et qui sera concentré sur 215 quartiers.
Lire la suite de l’article


Grenelle de l'Environnement: 19 projets d'écoles en faveur de la planète
Dix-neuf projets d'établissements scolaires pour protéger l'environnement ont été sélectionnés jeudi par le comité national du "Grenelle Environnement à l'Ecole", dans le cadre d'une initiative du ministère de l'Education destinée à généraliser l'éducation au développement durable.
Lire la suite de l’article


Services publics: l'Education, priorité n°1 des Français (sondage)
Les Français placent l'Education en tête des domaines d'action sur lesquels l'Etat doit concentrer prioritairement ses efforts, devant la Santé et l'Emploi, qui était jusqu'alors leur préoccupation majeure, révèle vendredi un baromètre BVA/Institut Paul Delouvrier.
Lire la suite de l’article


Darcos va amender le projet de loi sur l'accueil dans les écoles
Xavier Darcos va amender le projet de loi sur le droit d'accueil des élèves en primaire les jours de grève de façon à ce que les enseignants grévistes puissent se déclarer autrement qu'individuellement, affirme-t-il dans une lettre adressée à la CFDT.
Lire la suite de l’article


Un enseignant soupçonné d'avoir violenté un élève pourra reprendre les cours
L'enseignant de Scherlenheim (Bas-Rhin) qui avait été provisoirement suspendu à la fin de la semaine dernière après avoir "maltraité" un des élèves de sa classe de CM1 a été autorisé à reprendre son poste vendredi, a indiqué jeudi l'inspection académique du Bas-Rhin.
Lire la suite de l’article


Aménagement des transports scolaires en Ile-de-France: feu vert du Parlement
Le Parlement a définitivement adopté jeudi, par un vote unanime des députés, une proposition de loi sénatoriale visant à aménager l'organisation des transports scolaires en Ile-de-France.
Lire la suite de l’article


Le Sgen-CFDT prône d'organiser la carte scolaire par "bassins de formation"
Le Sgen-CFDT a proposé vendredi d'organiser la carte scolaire sur la base de "bassins de formation" pour favoriser la mixité sociale, jugeant qu'il existait "d'autres choix possibles" que sa suppression ou son maintien également générateur d'inégalités.
Lire la suite de l’article
-----------------------------------------------------------------------

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.