vendredi, janvier 02, 2009

Revue de presse du 27 décembre 2008 au 2 janvier 2009

Faire du neuf avec du vœu...
Dans ses vœux du 31 décembre, le Président de la République a affirmé qu'il poursuivrait les réformes. En évoquant la réforme du lycée considérée comme son premier gros recul, il a déclaré "J'ai demandé que soit pris le temps de la concertation". En ajoutant «prendre le temps de réfléchir ensemble, ce n'est pas perdre du temps pour la réforme. C'est en gagner»..
A condition qu'on ne confonde pas “explication” et réelle concertation et comme c'est ce que nous ne cessons de dire dans cette chronique, prenons au pied de la lettre ce vœu présidentiel ! Mais ne soyons pas naïfs non plus... On nous a surtout promis du sang et des larmes et une situation économique très tendue
A propos de vœux et d'éducation, les plus drôles sont ceux de Véronique Soulé (de Libération) qui souhaite une bonne année à M. Darcos... avec treize vœux un peu fous.

Quoi de ...neuf en deux mille...neuf ?
Parmi les nouveautés du 1er janvier 2009, une première vague de vingt universités (liste dans plusieurs de vos journaux) , vont devenir autonomes, dotées ainsi de compétences élargies en matière de gestion de leur budget, de leur masse salariale et de ressources humaines dans le cadre de la loi "libertés et responsabilités des universités" (LRU) à l'été 2007.
Concrètement, les présidents des premières universités autonomes pourront prendre des décisions (titularisation, détachement, délégation, avancement) touchant l'ensemble des personnels, Ils pourront aussi moduler les obligations de service de chaque enseignant-chercheur et seront compétents en matière de primes et d'intéressement. Autre compétence: la possibilité de recruter des contractuels en CDD ou CDI pour assurer les fonctions d'enseignement, de recherche, techniques ou administratives. Enfin, l'université devenue "autonome" disposera de 100% de son budget, alors qu'actuellement, elle ne dispose d'une marge de manoeuvre que sur près de 25% du budget.

Universités toujours. Un rapport prédit que le nombre d'étudiants devrait baisser dans les prochaines années. D'après une étude de la DEPP , on évoque une baisse de 7% jusqu'en 2017. Le Figaro reprend cette information déjà évoquée dans d'autres journaux. . Il y aurait deux explications à cette évolution. D'abord un “creux” démographique mais aussi une désaffection des bacheliers pour les études universitaires. Ceux-ci préférant arrêter leurs études, ou se diriger vers d'autres formations en France ou à l'étranger, selon la note d'information.
On peut rapprocher cela d'une chronique d'abonnés du journal Le Monde où on apprend que selon une enquête réalisée auprès de 1 000 jeunes Français par le syndicat professionnel du conseil en recrutement Syntec, en partenariat avec le Medef, 22 % seulement des jeunes interrogés savent dire spontanément quel métier leur semble le plus accessible pour un premier emploi. On peut constater en effet que des progrès sont encore à faire pour améliorer l'orientation post-bac et éviter l'échec à l'université. Mais la chronique en question en profite surtout pour plaider pour un service privé de l'orientation

A l'occasion des désormais habituels incendies de voitures de la Saint-Sylvestre , Le sociologue Didier Lapeyronnie est interviewé par Le Monde . Il affirme que les quartiers sensibles sont en train de se transformer en “ghettos urbains”. “Pour que se constitue un ghetto,dit-il il faut à la fois une fermeture d'un territoire vis-à-vis du reste de la société et la construction, dans cette cité, d'une contre-société ou d'un mode de vie particulier. Autrement dit, les ghettos se construisent autant par l'extérieur - cela correspond aux effets de la ségrégation sociale et raciale - que par l'intérieur - l'élaboration d'une organisation sociale qui permet de compenser un peu les blessures infligées par la société. ”. Il met aussi en évidence un lien (que l'on constate aussi à l'école) entre l'existence des ghettos et la détérioration des rapports hommes-femmes. Face à une émancipation et une réussite scolaire plus grande des filles, on voit en effet les jeunes hommes se crisper sur un “machisme” et une vision rétrograde des rôles masculins et féminins. La discrimination devient ainsi une sorte de “mistigri” qu'on essaie alors de faire endosser aux autres...

Que retiendra t-on de 2008 ?
Comme chaque fin d'année, c'est le moment des rétrospectives et des bilans. On en trouvera sur tous les sujets dans vos journaux. Mais en matière de bilan, le plus précis et le plus pertinent est certainement celui que l'on trouve dans la lettre ouverte que Philippe Meirieu adresse à Xavier Darcos . Au delà du report de la réforme du lycée, il qualifie la politique de X.Darcos de “démantèlement” de l'école républicaine. C'est, dit-il une politique dangereuse “parce qu'elle sacrifie l'avenir de notre pays à des équilibres financiers à court terme” et “qu'elle ne calcule jamais les coûts sociaux, à moyen et long termes, de ses choix : coût de l'échec scolaire et de la désespérance de jeunes qui y sont assignés à résidence, coût des conflits et des gaspillages provoqués par la concurrence attisée entre l'État et les collectivités territoriales, entre les parents et l'école, entre les établissements et, peut-être bientôt, entre les enseignants eux-mêmes courant après les petits avantages que vous accordez aux uns et refusez aux autres...”. Il fait aussi le constat du découragement des enseignants qui voient mise à mal leur identité de “professeurs”. Une identité et une professionnalité qui risque d'être remise en cause durablement avec la réforme de la formation qu'il dénonce également.
Pour finir, il appelle à des “États généraux de l'Éducation” pour transformer l'école et en (re ?)faire une école démocratique.
Une lecture de combat pour cette nouvelle année où il faudra comme le disaient Antonio Gramsci et Romain Rolland conjuguer le pessimisme de la raison et l'optimisme de l'action”.
C'est avec cette citation (qui est presque une devise pour tout militant) que je formule mes vœux pour cette année 2009...

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 26/12/08 au 02/01/09


Du conseil de discipline au tribunal
Une altercation avait éclaté entre une proviseure et des lycéens de Nanterre lors du mouvement de décembre.
Lire la suite de l’article


Bonne année Mr Darcos !
L'année 2008 n'aura pas été facile pour le ministre de l'Education Xavier Darcos qui a du suspendre sa réforme du lycée, officiellement histoire de donner du temps au temps... Sa collègue du Supérieur Valérie Pécresse, elle, a pu souffler après avoir fait passer sa loi sur les universités en pleine torpeur estivale. Souhaitons donc leur une année 2009 décoiffante avec treize voeux un peu fous:
Lire la suite de l’article


Deux lycéens mis en examen pour avoir menacé leur proviseure
«On va cramer le lycée», auraient lancé trois jeunes à leur chef d'établissement à Nanterre après l'exclusion de l'un d'entre eux. La lycéenne majeure a été remise en liberté hier, en attendant sa convocation devant le tribunal.
Lire la suite de l’article


Universités: ce qui change au 1er janvier
La loi Pécresse sur l'autonomie entre en application pour un quart des universités françaises. Qu'est-ce qui va vraiment changer ? Explications.
Lire la suite de l’article


Au revoir les enfants, bonjour les délinquants
Dominique Charvet ancien président de la commission Jeunes et politiques publiques au Commissariat général du Plan, ancien directeur de la Protection judiciaire de la jeunesse.

[…] Là où la nation projetait l’éducation, la commission Varinard enferme la réflexion sur la jeunesse difficile et en difficulté dans les hauts murs du droit pénal et nous propose un code de la justice pénale des mineurs car, ainsi qu’elle l’écrit, «La réponse doit nécessairement prendre une dimension plus répressive
Au vrai, le débat de 2008 est, contrairement à ce qui est et sera soutenu par le gouvernement, le même que celui de 1945, car il est celui que pose toujours le sort réservé à la jeunesse : que voulons nous faire de demain ? Une société manichéenne avec des victimes dont la protection devient la seule finalité de la justice et des délinquants que l’on punit toujours plus, ou une société où nous acceptons que le bien et le mal rendent compte ensemble de notre humanité commune ? Une société séparée entre des majeurs et des mineurs coexistant dans la peur réciproque : celle du majeur pédophile et celle du mineur violent ou une société dans laquelle il y a des adultes qui se considèrent responsables d’enfants en devenir d’adultes et des enfants qui se sentent attendus comme les relais de l’avenir .[…]
Lire la suite de l’article


Ouvrons les grandes écoles !
l’union des étudiants juifs de France Raphaël HADDAD,président de l’UEJF, Emmanuel SCHWAB, président de l’UEJF grandes écoles, ENS, Sarah OUANHNON, Centrale Paris, Michael CAHN, Essec, Deborah LEVY, Polytechnique, Sacha REINGEWIRTZ, IEP Paris, Benjamin SEBBAN, Telecom école de management, Elie SELLAM, ISBS, Rebecca NATAF, Supelec, Jeremy ATTAL, ESTP, Alexandra ZANA, (HEC), Eli CHELLY, Ponts et chaussées, Joël MEYER, Arts et Métiers Paristech, Caroline KOTT, ESC Toulouse, Cédric BLUM, ICN, Mickael CHOKRON, Centrale Lille, David FELSEN, Edhec, Franck KRIEF, IEP Bordeaux, Raphael DAHAN, Ensimag, Jessica PHILIPE, Paris Dauphine, Michael PARTOUCH, Centrale Lyon, Lyora MARCIANO, Télécom Sud Paris.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 26/12/08 au 02/01/09



Début de l'autonomie
pour vingt universités
Les présidents de fac vont voir leur pouvoir s'accroître. L'attribution des dotations tiendra compte de leurs performances.
Lire la suite de l’article


La plus grande fac de France va naître à Strasbourg
Forte de 42 000 étudiants et de 5 300 chercheurs, cette université résulte de la fusion de trois facultés.
Lire la suite de l’article


L'autonomie des facs, «une liberté cruciale pour l'avenir»
Le président de l'université d'Auvergne Philippe Dulbecco dirigera à partir de mardi l'une des vingt premières universités autonomes, à Clermont-Ferrand. Désormais à la tête d'un budget de 102 millions d'euros, il fait part de ses des projets pour 2009, dont la création d'un grand pôle de recherche en santé et technologie.
Lire la suite de l’article


Égalité de chances : «H-IV»
montre l'exemple
C'est la recette que Nicolas Sarkozy demande d'appliquer à 280 lycées : ouvrir une classe «préparatoire à la prépa», réservée aux élèves boursiers. Une idée lancée et concrétisée par le prestigieux lycée parisien Henri-IV.
Lire la suite de l’article


Le nombre d'étudiants
va chuter d'ici à 2017
Approchant les 7 %, ce recul s'expliquerait par l'évolution démographique mais aussi par une désaffection de l'université, selon une étude officielle.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde daté du 26/12/08 au 02/01/09


L'an I de l'autonomie
Adoptée il y a dix-huit mois dans un relatif consensus, la loi Pécresse sur l'autonomie des universités se concrétise. Depuis le 1er janvier, 20 des 85 universités françaises gèrent l'intégralité de leur budget, leur masse salariale et leurs ressources humaines. D'ici à 2012, elles devront toutes avoir adopté ce nouveau statut.
Lire la suite de l’article


Eva Paul, Esprit libre et corps cassé
Souffrant d'une infirmité motrice cérébrale, la jeune femme s'est battue pour réussir ses études de droit. Elle veut devenir avocate, comme sa mère, qui n'a jamais admis son handicap et avec laquelle elle publie un récit.
Lire la suite de l’article


Avec l'autonomie, les universités doivent apprendre la gestion des ressources humaines
Vingt universités, toutes volontaires, sont devenues le 1er janvier totalement autonomes dans le cadre de la loi Libertés et responsabilités des universités. Ces pionnières, qui représentent 315000 étudiants et 19000 enseignants-chercheurs, géreront à l'avenir l'intégralité (et non plus le quart) de leur budget, mais aussi leur masse salariale et leurs ressources humaines. "Révolution culturelle" pour la ministre de l'enseignement supérieur, Valérie Pécresse, "privatisation" dangereuse pour d'autres, la réforme doit s'achever dans les 85 universités en 2012.
Lire la suite de l’article


Deux lycéens mis en examen pour avoir menacé de mort leur proviseure
Deux élèves du lycée Joliot-Curie de Nanterre ont été mis en examen mardi 30 décembre par un juge des enfants, notamment pour avoir menacé de mort leur proviseure. 

Lire la suite de l’article


"Les relations entre les habitants des ghettos et la ville se dégradent"
Le ministère de l'intérieur s'attend à un 31 décembre agité dans les quartiers sensibles et les grandes agglomérations. 2 000 gendarmes et policiers supplémentaires "renforceront les villes et banlieues (...) traditionnellement visées par les incendies de voiture", a annoncé Michèle Alliot-Marie, dimanche 28. Le climat est décrit comme "tendu" par tous les acteurs de la politique de la ville. Le sociologue Didier Lapeyronnie explique comment nombre de quartiers, partout en France, se sont transformés en ghettos ces dernières années.
Lire la suite de l’article


Lycéens, enfants gâtés de la République
par Pascale P., Historienne

Est-ce raisonnable pour un gouvernement de reculer devant la fronde des lycéens ? Il ne l'a pas fait lorsque l'âge à la retraite a été repoussé à 65 ans, lors de l'instauration du système minimum dans les transports publics, lors de la réforme de la fonction publique... Et pourtant, les lycéens ne votent pas, ils ne travaillent pas et ils ne payent pas d'impôts.
Vivons-nous, quarante ans après, encore sous la menace d'un nouveau mai 68 ? Est-ce normal qu'un gouvernement recule devant des manifestations de lycéens ? Qui sont-ils ? Une nouvelle force politique ?
Lire la suite de l’article


"J'sais pas quoi faire !", avouent 78 % des jeunes étudiants
Internet et les autres médias donnent l'impression que chacun dispose de bien meilleurs moyens aujourd'hui qu'hier pour se tenir informé. Il est néanmoins un domaine où cette assertion semble particulièrement erronée : l'orientation professionnelle.
Lire la suite de l’article


Chercher et enseigner à l'Université. 1- La recherche
par Jean Pierre Dufoyer et Carolyn Granier-Deferre, Maîtres de Conférence, Paris Descartes

Au moment où la Ministre est en train de peaufiner un projet de décret destiné à punir les enseignants de l'Université qui se trouveraient être de « piètres chercheurs », il n'est peut-être pas inutile de faire connaître au public ce qu'est un travail de recherche.
Lire la suite de l’article


Chercher et enseigner à l'Université. 2- Au quotidien
par Jean Pierre Dufoyer et Carolyn Granier-Deferre, Maîtres de Conférence Paris Descartes

Mais un chercheur doit aussi communiquer avec la communauté scientifique. Il doit présenter ses recherches dans des congrès, publier des articles, voire des livres. Il lui faut donc écrire. Et l'on imagine volontiers qu'écrire un article, avec toutes les règles très strictes et très codifiées inhérentes à la science, n'est pas chose facile. On ne s'assied pas devant son traitement de texte en se disant « tiens, je vais pondre un article ce matin ». Il faut décrire avec la plus grande minutie ce qui a été fait. Il existe une règle : une recherche doit pouvoir être reproduite et par conséquent les résultats retrouvés à partir des seules informations présentées dans l'article. Il faut aussi discuter, commenter, mettre en perspective les résultats et référencer tous les travaux déjà publiés dans le domaine.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 26/12/08 au 02/01/09 (un jour de retard)


Trois lycéens en garde à vue
Retour sur un emballement disciplinaire après une plainte déposée par la proviseure du lycée de Nanterre.
Lire la suite de l’article


Non violent mais très déterminé
Alain Refalo, entré en résistance pédagogique, refuse d’appliquer les consignes ministérielles et fait des émules.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 26/12/08 au 02/01/09



Saint-Sylvestre : 445 véhicules brûlés
445 véhicules ont été incendiés au cours de la nuit de la Saint-Sylvestre 2008-2009, contre 372 durant la même période de l'année précédente, selon un bilan provisoire «des faits vérifiés à 6H00» publié jeudi par le ministère de l'Intérieur. 

Lire la suite de l’article



Nanterre : deux lycéens mis en examen pour avoir menacé de mort leur proviseure
Deux lycéens de Nanterre, un jeune homme de 16 et une jeune fille de 17 ans, ont été mis en examen mardi par un juge des enfants, notamment pour avoir menacé de mort leur proviseure.
Lire la suite de l’article


Les nouveaux héros du roman jeunesse
Harry Potter et ses millions de lecteurs ont révolutionné l’édition jeunesse. Le merveilleux est en vogue, la moyenne d’âge des lecteurs augmente (13-25 ans). Le secteur connaît une forte croissance .
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 26/12/08 au 02/01/09


Sacrée famille !
La famille, on la rêve, on l'aime, mais elle est parfois pesante et conflictuelle. Pourtant, on peut toujours en faire une communauté plus humaine et plus fraternelle
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Les échos du 26/12/08 au 02/01/09



Universités : les pionnières de l'autonomie se jettent à l'eau
Après avoir préparé le terrain un an durant, les universités accélèrent le pas. Dès le 1er janvier, 20 facultés vont s'essayer à la gestion de leur budget global et de leurs ressources humaines. 315.000 étudiants et 19.000 enseignants-chercheurs sont concernés par cette mini-révolution.
Lire la suite de l’article


A Strasbourg, une fusion inédite entre trois facultés
Les trois universités alsaciennes fusionnent au 1er janvier, pour devenir un mastodonte de 42.000 étudiants. Le premier établissement de France accédera en même temps à l'autonomie.
Lire la suite de l’article


Suicide d'une enseignante: son mari critique la "version officielle"
Le mari de l'enseignante qui s'est suicidée le 6 octobre à l'intérieur d'une école primaire de l'Essonne reproche à l'administration d'avoir attribué le geste de son épouse à de simples "problèmes personnels", dans une lettre au ministre de l'Education rendue publique samedi.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 26/12/08 au 02/01/09


Trois lycéens de Nanterre en garde à vue
Trois élèves du lycée Joliot-Curie de Nanterre ont été placés en garde à vue lundi matin. La proviseure de l'établissement, classé en Zone d’Education Prioritaire, a déposé une plainte pour «menaces de mort et outrages», a-t-on appris lundi soir de sources policière et judiciaire.

Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 26/12/08 au 02/01/09



Rien vu...


------------------------------------------------
Ouest-France du 26/12/08 au 02/01/09



Mieux comprendre l'univers des jeux vidéo
Prévention. Pour tous ceux, et notamment les parents, qui ne veulent pas être dépassés par ce loisir, il existe désormais un site : www.pedagojeux.fr.
Lire la suite de l’article


« Étudiant, je ne mange pas tous les jours »
Grâce à une association angevine, un colis alimentaire et du réconfort attendent, chaque mardi,une cinquantaine d'étudiants désargentés.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 26/12/08 au 02/01/09


L'an 1 de l'autonomie des universités
Elles sont vingt, ni plus ni moins. Vingt facultés pilotes qui, dans le cadre de la loi du 11 août 2007 appelée "loi libertés et responsabilités des universités" (LRU), pourront désormais gérer elles-mêmes leur budget et leurs ressources humaines. Ce texte prévoit que, d'ici à 2012, les 85 universités françaises seront autonomes. Leurs présidents pourront alors répartir librement les crédits de l'Etat dans les différentes filières, fixer les frais de scolarité et les droits d'inscription des étudiants, choisir les enseignants, définir les rémunérations, mettre un veto sur les affectations.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 26/12/08 au 02/01/09/08



Touche pas à mon concours

« Merci Richard !» Nicolas Sarkozy présentait la semaine dernière, à l'Ecole polytechnique, ses mesures en faveur de la diversité. «Richard», objet de cet hommage appuyé, c'est Descoings, le directeur de Sciences-Po. Le premier, il a oeuvré pour ouvrir le public exclusivement blanc et bourgeois de l'Institut d'Etudes politiques de Paris, en créant une voie d'accès spéciale pour les élèves de ZEP. Son système a fait ses preuves : la moitié des étudiants qui ont réussi ce concours spécial ont leurs deux parents nés hors de France, un tiers sont fils d'ouvriers ou de chômeurs, 60% sont boursiers. De la discrimination positive sur des bases socio-géographiques. Efficace.
Lire la suite de l’article


Trois lycéens de Nanterre placés en garde à vue
La proviseure du collège Joliot-Curie a porté plainte pour "menaces de mort et outrages" proférés lors d'un conseil de discipline pour absentéisme le 19 décembre.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 26/12/08 au 02/01/09


Rien vu...


----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 26/12/08 au 02/01/09


La lettre ouverte de Philippe Meirieu à Xavier Darcos
"Nous tenons l’un et l’autre à sauvegarder l’héritage républicain de l’Éducation nationale. Et nous savons que, pour le sauvegarder, il faut le transformer. Mais pas le démanteler ! Or, aujourd’hui, vous ne pouvez pas ignorer qu’une très grande partie des enseignants considère que vous êtes le maître d’œuvre de ce démantèlement, dont le maître d’ouvrage est à l’Élysée. Il ne suffira pas de vous récrier pour les apaiser. Il faut vraiment et radicalement changer de politique…" Cet appel, Philippe Meirieu, l'appuie sur une analyse de la politique ministérielle qui sonne comme un bilan.
Lire la suite de l’article


2008 : Illusions de réforme
"En décrétant le changement, l'immobilisme s'est mis en marche et je ne sais plus comment l'arrêter". Cette citation d'Edgar Faure, ministre de l'éducation nationale juste après mai 1968, semble inventée pour coller à la situation de la réforme actuelle des lycées. Je l'emprunte à André Giordan qui, dans un article de Libération, fustige "trente ans de réformes successives, non préparées, non partagées, inachevées". L'article date de 2005, mais la situation se répète, en tous cas celle d'un ministre englué dans des projets de réformes qui finissent par se retourner contre lui. André Giordan, dans cet article, écrit que "le changement réussi est de l'ordre de l'informel et du complexe. C'est une transformation du regard qu'il s'agit de mettre en place en premier". La réforme ne réussit que par sa diffusion dans une culture professionnelle commune. Un phénomène qu'il est bien délicat d'accélérer.
[…] Cependant une réforme semble se réaliser. C'est celle de la formation des enseignants. Après des réticences de départ, les anciens IUFM ont trouvé les accommodements pour intégrer les universités et négocier les formations. Chaque université va pouvoir élaborer son cycle de formation sous un contrôle lointain de l'Etat. Visiblement la culture professionnelle aura bien du mal à y trouver un place importante puisque l'année de stage a été supprimée. Cet émiettement géographique et la faible part accordée à la culture professionnelle vont accélérer la dissolution d'une culture commune à tous les enseignants du primaire ou du secondaire. C'est cette évolution qui marque l'année 2008. On en mesure encore mal les conséquences pour une éducation nationale.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 26/12/08 au 02/01/09



Jack Lang propose un "plan d'envergure" pour l'éducation
Jack Lang, ancien ministre PS de l'Education, a invité lundi le gouvernement à adopter "un plan fort et puissant sur l'économie de l'intelligence" qui accorde en particulier de nouveaux moyens à l'école.
Lire la suite de l’article


Nanterre: 2 lycéens mis en examen pour avoir menacé de mort leur proviseure
Deux lycéens de Nanterre, un jeune homme de 16 et une jeune fille de 17 ans, ont été mis en examen mardi par un juge des enfants, notamment pour avoir menacé de mort leur proviseure, a-t-on appris de source judiciaire.
Lire la suite de l’article


Directrice d'école agressée: une mère condamnée à 1.000 euros avec sursis
Une mère de famille, poursuivie pour avoir agressé en novembre la directrice d'une école maternelle de Nîmes qui avait refusé d'accueillir sa fille dans le cadre du service minimum lors d'une grève dans l'Education nationale, a été condamnée mercredi à une amende de 1.000 euros avec sursis.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.