vendredi, janvier 30, 2009

Revue de presse du jeudi 29 janvier 2009

Petit exercice d’éducation aux médias…
Commençons cette chronique éducation avec une proposition (très sérieuse) d’éducation aux médias pour des élèves de collège ou de lycée. Commençons par visionner le JT de France 2 et celui de TF1 de ce jeudi 29 janvier 2009. Vous n’êtes pas obligé d’aller jusqu’au bout puisque nous nous intéresserons au titre principal du journal. Minutez le temps consacré par chaque journal à cet événement ainsi que les thèmes des reportages et leur hiérarchie dans l’ordre du journal.
Résultat : à TF1, après un court reportage sur l’ampleur de la manifestation on consacre l’essentiel du temps aux conséquences de la grève pour les “gens” et notamment au service minimum. France 2 fait trois reportages sur les causes de la grève et donne la parole aux manifestants et grévistes. Et surtout passe trois fois plus de temps sur le mouvement social. Lorsque France 2 passe à autre chose, TF1 a déjà passé trois autres reportages et s’intéresse à ce moment là au “bruit, fléau des temps modernes”. Travail de synthèse :en vous appuyant sur la phrase prononcée par Nicolas Sarkozy le 6 juillet dernier devant le conseil national de l'UMP « Désormais, quand il y a une grève en France, personne ne s'en aperçoit» vous discuterez cette affirmation et vous vous demanderez sur quoi compte l’auteur de cette phrase pour que ça se voie le moins possible…

Après ce petit exercice, venons en au bilan de cette journée. Un bilan personnel tout d’abord. Il y avait du monde ! Place de la Bastille, beaucoup ont fait du sur-place tant la foule était dense. Et ce n’était pas que des fonctionnaires, mais aussi des salariés du privé. Pour avoir passé beaucoup de temps derrière les manifestants de Faurecia (équipementier automobile), je peux même certifier qu’ils ont su se faire entendre !
Le Monde
dresse la carte des plus de 200 manifestations
sur le territoire et annonce comme tous les journaux entre 1 et 2,5 millions de manifestants.
En ce qui concerne l’éducation proprement dite, le taux de grévistes fait encore une fois l’objet de chiffres contradictoires entre le ministère et les syndicats.
Selon le ministère de l'Education 47,92% des enseignants étaient en grève jeudi dans le primaire et 28,03% dans le secondaire. Le syndicat FSU annonçant pour sa part 67,5% en primaire (SNUipp) et "plus de 60%" dans le secondaire (Snes).
Plus que les chiffres il faut surtout s’attarder sur les raisons de la forte mobilisations enseignante. Signalons que Le Monde propose un “article interactif” avec de nombreux témoignages d’enseignants. Le Parisien donne la parole à deux enseignants : Barthélémy, prof de SVT qui craint un “risque d'explosion des effectifs dans les classes” et Marie, prof des écoles en maternelle défilait pour «défendre une école publique efficace pour tous» et « qui ne laisse pas les enfants en difficulté sur le côté».

Dommages collatéraux des vœux de N.Sarkozy à l’éducation le 12 janvier 2009 à Saint Lô. Après l’annonce hier d’une mutation-sanction du préfet de la Manche , c'est le Directeur départemental de la sécurité publique (DDSP), de la Manche, le commissaire divisionnaire Philippe Bourgade, qui subit le même sort.. Il s'exprime dans Ouest Francesur son départ forcé, qu'il juge excessif
Les menus incidents survenus lors de cette visite de Nicolas Sarkozy (qui avait mobilisé 500 CRS) sont indiscutablement à l'origine des difficultés du préfet et du commissaire. Sifflets, jets de chaussures et autres projectiles avaient émaillé le déplacement présidentiel. Nicolas Sarkozy n'avait pas eu le petit bain de foule qu'il souhaitait. Lycéens, étudiants et enseignants avaient été tenus à distance du président. Mais, somme toute, les débordements avaient semblé assez limités: ni blessés, ni dégradations, pas de véhicule endommagé, pas de mobilier urbain dégradé) ... On ne peut pas parler d’un “service d’ordre raté” juste de l’irritation d’un président à l’égo sur-dimensionné…

Il y en a à qui tout cela ne coupe pas l’appétit…
C’est Le Parisien qui nous apprend que pendant ce temps, Xavier Darcos dégustait un bon bordeaux
A 13 h 20, alors que les cortèges s'ébranlaient un peu partout en France, le ministre de l'Education nationale dégustait une délicieuse «selle d'agneau en croûte de feuilletage à la graine de lin», au pavillon Ledoyen, restaurant parisien à la carte réputée. Le tout, arrosé de bordeaux supérieurs, blanc en entrée et rouge à la sortie.
Xavier Darcos assistait à la remise du 22ème prix de la presse des vins de bordeaux qui récompensait Denis Saverot et Benoit Simmat pour leur excellent ouvrage «In vino Satanas» (Albin Michel). Le ministre a prononcé un court discours, non pas sur le taux de grévistes dans l'Education nationale, mais sur les bienfaits du «vin, produit culturel». Pince sans rire, il a précisé que chaque jour, «le matin même avec ma femme nous décidons quelle bouteille nous ouvrirons le soir et j’y pense toute la journée».
Là, il pousse le bouchon, un peu loin…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 29/01/09


Entre un et 2,5 millions de manifestants en France
Les déclarations et événements de cette journée de mobilisation nationale et intersyndicale.
Lire la suite de l’article


Rêve générale dans les cortèges
Jamais, depuis plus de vingt ans, autant de salariés n’étaient descendus dans la rue à l’appel des syndicats.
Lire la suite de l’article


A Paris, une manif qui s'aperçoit
Plusieurs dizaines de milliers de manifestants, venus du public et du privé, défilent actuellement à Paris pour dénoncer leurs conditions de travail et la baisse du pouvoir d'achat. Ils témoignent.
Lire la suite de l’article


Qui fait grève (et pourquoi) ?
Revue des mécontentements secteur par secteur.
Lire la suite de l’article


Tangage
didier pourquery

En ce jour de grève spectaculaire, on doit le constater à nouveau : ce président exaspère. Nicolas Sarkozy suscite, par son hyperactivisme et son agressivité défensive, des réactions de colère, d’agacement, de fureur proportionnelles à l’intensité de sa rage à bousculer le pays sans relâche. Cette caractéristique de l’ère Sarkozy, qui crée un partage net amour-haine au sein du pays, pourrait passer pour un style politique dans une période plus calme, comme celle de sa prise de pouvoir en 2007. Mais nous sommes aujourd’hui dans une tout autre conjoncture.[…]
Ce que les manifestants d’aujourd’hui réclament, c’est de la considération, de l’écoute, du dialogue et une redéfinition des priorités politiques. L’heure est venue, répétons-le, de la pause dans les réformes et de la mise en place d’une stratégie de crise à la hauteur des problèmes. Une stratégie mise en œuvre par une équipe de responsables autonome, et non un monarque et ses quelques barons.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 29/01/09


Entre 1 et 2,5 millions
de manifestants en France
La mobilisation contre la politique de Nicolas Sarkozy était à la hauteur des attentes des syndicats.
Lire la suite de l’article


Forte mobilisation
dans l'Education nationale
Près d'un instituteur sur deux était en grève selon le ministère, deux sur trois pour les syndicats.
Lire la suite de l’article


Inutile et coûteux
L'éditorial d'Étienne Mougeotte du 29 janvier.

On comprend aisément que des millions de Français soient très inquiets pour leur pouvoir d'achat, leur emploi, leur retraite. La crise risque de plonger l'économie française dans une grave récession. Aucun pays européen n'y échappera, les États-Unis paieront un lourd tribut, les pays émergents subiront un sérieux coup de frein, les plus pauvres, en Afrique, en Asie, en Amérique latine, seront une fois encore les plus meurtris.
Voilà autant de raisons d'être abasourdi par cette grève de 24 heures qui à nouveau va prendre en otages des millions de Français empêchés de se déplacer et de travailler.
«Favoriser l'amélioration du pouvoir d'achat» : ce n'est certainement pas en s'arrêtant de travailler qu'on y parviendra le mieux.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 29/01/09



Mobilisation massive contre le gouvernement
La France a connu, jeudi 29 janvier, une mobilisation massive contre la politique économique et sociale du gouvernement, échappant toutefois à la paralysie et au "jeudi noir" prévus par certains.
Lire la suite de l’article


A la Bastille, chaque manifestant a ses raisons
Portfolio sonore
Lire la suite de l’article


Entre 1 et 2,5 millions de manifestants
Infographie
Lire la suite de l’article


"L'éducation nationale est aujourd'hui atteinte dans ses missions"
Les enseignants sont actuellement très mobilisés contre les projets de leur ministre, Xavier Darcos. Les suppressions de poste inquiètent, et son attitude dérange.
Lire la suite de l’article


Saint-Lô : après le préfet, le patron de la police "sanctionné"
ier c'était le préfet, aujourd'hui c'est le directeur de la police. Philippe Bourgade, le directeur départemental de la sécurité publique de la Manche, a annoncé, jeudi 29 janvier, sa mutation, ce qui, selon des sources proches de la préfecture, peut être considéré comme la conséquence du mécontentement du président de la République, chahuté par des manifestants à Saint-Lô, le 12 janvier 2009.
Lire la suite de l’article


Universitaires : "personne ne peut se contenter de l'actuel statut"
Dans un point de vue publié par Le Monde, Alain Beretz, président de l'université de Strasbourg; Yvon Berland, président de l'université de Méditerranée, Axel Kahn, président de l'université Paris-Descartes et Jean-Charles Pomerol, président de l'université Pierre-et-Marie-Curie (UPMC), estiment qu'il faut améliorer le projet de décret sur l'activité des enseignants-chercheurs.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 29/01/09 (un jour de retard)



Deux millions et demi de manifestants dans toute la France : historique !
Succès historique de la journée de mobilisation organisée par les 8 centrales syndicales. Les huit syndicats doivent se réunir le 2 février pour décider des suites à donner au mouvement.
Lire la suite de l’article


Trois cent mille manifestants à Paris
Vers 13 heures, la place la Bastille ensoleillée, déjà largement occupée par les camions-sono des différents syndicats, se prépare à accueillir la manif parisienne. Les premiers indices d’un succès exceptionnel apparaissent. Un peu à l’écart, un groupe compact d’hommes en blouses blanches estampillées Faurecia se rode à l’interprétation en chœur de slogans ; ces salariés de l’équipementier automobile sont venus d’Etampes, avec la CFDT, pour dénoncer la menace d’un plan de licenciements et exiger que « leur travail reste en France ».
Lire la suite de l’article


"Pourquoi je fais grève"
Tout au long de la journée, retrouvez les témoignages de manifestants.
Lire la suite de l’article


La mobilisation, secteur par secteur
Grèves puissantes dans le privé et dans le public.
Lire la suite de l’article


Trop de manifestants, le préfet est viré !
Le préfet de la Manche muté trois semaines après la manifestation de Saint-Lô.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 29/01/09



Les lycéens franciliens plaident pour les femmes battues
Ils seront les premiers à plaider, demain vendredi, devant plus de mille auditeurs et un jury prestigieux. Désignés le 3 décembre pour représenter l'Ile-de-France, trois élèves de seconde du lycée Saint-Thomas de Villeneuve de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines) concourent à la finale du Concours international de plaidoiries des lycéens pour les droits de l'homme, organisé par le Mémorial de Caen (Calvados).
Lire la suite de l’article


Barthélémy et Marie, dans la rue pour défendre l'école
Barthélémy craint l'explosion des effectifs
Marie, mobilisée pour "les enfants en difficulté"

Lire la suite de l’article


La crise vécue comme une «profonde iniquité»
«Il n'est pas à exclure qu'on revive aujourd'hui un nouveau (décembre) 1995 » : à la veille de la manifestation du 29 janvier, le sociologue Michel Lallement* accrédite la thèse d'une forte mobilisation, annoncée par les syndicats et redoutée par le gouvernement.
Lire la suite de l’article


Et pendant ce temps, Xavier Darcos déguste un bon bordeaux
A 13 h 20, alors que les cortèges s'ébranlaient un peu partout en France, le ministre de l'Education nationale dégustait une délicieuse «selle d'agneau en croûte de feuilletage à la graine de lin», au pavillon Ledoyen, restaurant parisien à la carte réputée. Le tout, arrosé de bordeaux supérieurs, blanc en entrée et rouge à la sortie.
Lire la suite de l’article


Pour l'Elysée, un jeudi pas si noir que ça
A l'Elysée, malgré les importantes manifestations qui ont mobilisé entre 1 et 2,5 millions de personnes, on estimait jeudi soir avoir échappé au pire. «Ce n'était pas le jeudi noir qui était attendu!», glisse-t-on avec une pointe de satisfaction dans l'entourage de Nicolas Sarkozy, où on assure même que les pourcentages de grévistes par profession sont plus faibles que prévu.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 29/01/09



Manifestations du 29 janvier : "C'est important que des gens témoignent qu'il y a d'autres valeurs que l'argent"
Jeudi 29 janvier des milliers de manifestants sont venus à Paris exprimer leur colère et leur crainte à l'appel des syndicats. Venus de tous les horizons, les revendications de chacun sont aussi diverses que variées. Quelques personnes ont accepté d'expliquer à La Croix les raisons de leur présence dans la manifestation
Lire la suite de l’article


Grève du 29 janvier : Les manifestants réclament un Etat plus fort
Alors que les plans sociaux se multiplient, les défilés ont été très importants jeudi 29 janvier, rassemblant entre 1,08 million de personnes, selon le ministère de l'intérieur, et 2,5 millions selon la CGT, dans les rues de France
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos du 29/01/09



Xavier Darcos, la tentation aquitaine
A l'heure où les manifestants parisiens se rassemblaient Place de la Bastille, le ministre de l'Education nationale savourait, dans un salon du Pavillon Ledoyen, un repas donné par le Syndicat des vins d'appellation Bordeaux et Bordeaux supérieur.
Lire la suite de l’article


Entre 1,1 et 2,5 millions de manifestants dans toute la France
La journée de protestation organisée jeudi par les syndicats draine de nombreux manifestants dans toute la France. A la mi-journée, les responsables syndicaux estimaient à un million le nombre de manifestants.
Lire la suite de l’article


Education nationale, SNCF, La Poste... : la grève globalement bien suivie
Les manifestations syndicales de jeudi sont les plus massives depuis l'arrivée de Nicolas Sarkozy à l'Elysée en mai 2007, et également les mobilisations de 2006 contre le Contrat première embauche (CPE), de 2003 sur les retraites et de 1995 contre le plan Juppé sur la Sécurité sociale.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 29/01/09



Grève: pas de chaos dans les transports, mais beaucoup de monde dans la rue
En fin de journée, les syndicats semblaient avoir réussi leur pari de réunir entre 1 et 2,5 millions de manifestants...
Lire la suite de l’article


Ambiance conviviale pour journée sociale
Les dizaines de milliers de manifestants réunis ce jeudi place de la Bastille à Paris ont défilé dans le calme, mais en clamant haut et fort leur raz le bol. Petit tour d'horizon de Français en colère...
Lire la suite de l’article


Le préfet et la directeur de la police de la Manche mutés à la suite de manifestations anti-Sarkozy
La décision passe mal dans la Manche où les responsables politiques locaux sont persuadés qu'il s'agit d'une sanction...
Lire la suite de l’article


Un service pas très minimum dans les gares et les écoles
Les Français devraient se rendre compte de la grève aujourd'hui. Dans les transports, la SNCF, la RATP et les aéroports prévoient des trafics très perturbés dans tout le pays. Le gouvernement s'est dit hier prêt à un « ajustement » du service minimum...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 29/01/09



Quand mes élèves sont bourrés en cours d'histoire-géo
Sous une vigie consacrée à l'alcool chez les ados, Rue89 a repéré la courte réaction d'un certain Nicolas, prof trentenaire dans un lycée près de Marseille. Il a accepté de rédiger un témoignage à ce sujet, constatant être régulièrement confronté au problème dans l'enceinte de son établissement scolaire.
Lire la suite de l’article


Une grève contre Sarkozy, président à l'ego surdimensionné
On ne pouvait trouver symbole plus fort pour cette journée de grève que la mutation-sanction du préfet de la Manche par Sarkozy. Le 12 janvier, on s’en souvient, Sarkozy était censé présenter ses vœux au corps enseignant, un corps enseignant qu’il n’avait entrevu qu’à travers une muraille de CRS. Arrivé et reparti en hélicoptère militaire dans une ville en état de siège, il n’avait pu malgré tout ne pas entendre les huées et les sifflets des manifestants maintenus manu militari à bonne distance.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 29/01/09



Grève : Près de 300 000 manifestants dans l'Ouest
Plus de 30 000 à Caen, 14 000 au Mans, près de 15 000 à Saint-Brieuc... Et des dizaines de milliers de manifestants à Rennes ! La mobilisation est très forte dans l'ouest. Tour d'horizon des cortèges.
Lire la suite de l’article


Muté par Sarkozy, le patron de la police de la Manche s’exprime sur son départ forcé
Après l’annonce d’une mutation-sanction du préfet de la Manche, c'est le Directeur départemental de la sécurité publique (DDSP), de la Manche, le commissaire divisionnaire Philippe Bourgade, qui subit le même sort. Il s'exprime sur son départ forcé, qu'il juge excessif.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 29/01/09



Mobilisation: Service maximum
Quelque 2,5 millions de personnes, selon la CGT, ont défilé jeudi en France pour demander des mesures pour le pouvoir d'achat et l'emploi. Un succès pour les syndicats, malgré une faible participation aux grèves dans les entreprises privées comme publiques. Nicolas Sarkozy a jugé l'inquiétude exprimée "légitime" et a prévu de rencontrer les partenaires sociaux en février pour "faire le point".
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 29/01/09


Mobilisation : entre un et 2,5 millions
de manifestants en France
La CGT avance le chiffre de 2,5 millions de personne dans les cortèges, la police un million. A Paris, entre 65.000 et 300.000 personnes ont défilé. Les salariés du privé sont très présents dans les cortèges.
Lire la suite de l’article


Des pros contre Sarko

Derrière la grève massive du 29 janvier se développe une mobilisation nouvelle, celle des professionnels. Pris en tenaille entre la logique comptable et les objectifs «sécuritaires» du gouvernement, ils entendent peser dans le débat
Lire la suite de l’article


Ce n'est qu'un début !

« Désormais, quand il y a une grève en France, personne ne s'en aperçoit», avait fanfaronné Nicolas Sarkozy le 6 juillet dernier devant le conseil national de l'UMP. Encore une idée que le président va devoir réviser. L'appel de toutes les organisations syndicales, de la plus radicale à la plus modérée, à la mobilisation interprofessionnelle de masse du 29 janvier, avec l'appui de 69% des Français, a une signification majeure qui dépasse le cadre des revendications particulières. C'est la colère du monde du travail devant une crise dont il est le dernier à porter la responsabilité mais le premier à supporter les conséquences. Cette crise n'a pas éclaté inopinément un beau jour dans un ciel serein. Depuis longtemps, les plus lucides attiraient l'attention sur le financement de l'expansion par une fuite en avant vertigineuse dans l'endettement, sur fond de profits non moins vertigineux. Cette crise a des responsables.
Lire la suite de l’article


Xavier Darcos "tente d'imposer sa réforme en catimini"
L'accusation vient du président PS des Pays-de-la-Loire qui dénonce des expérimentations prévues pour la seconde dès la rentrée 2009 dans une centaine de lycées.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 29/01/09


Grève du 29 janvier: des manifestants témoignent
LEXPRESS.fr était au coeur du cortège parisien lors de la journée d'action interprofessionnelle du 29 janvier. Il est allé à la rencontre de quelques manifestants. Qui sont-ils? Pourquoi défilent-ils? Réponse en images.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 29/01/09


La réforme du lycée passe par une véritable décentralisation
"Le système actuel est absurde". Alors que la réforme des lycées est dans l'impasse, le 26 janvier, Jean-Paul Huchon, président du conseil régional d'Ile-de-France, a mis en évidence les freins apportés à la modernisation des établissements par une décentralisation inachevée.
Lire la suite de l’article


Auxiette dénonce "une réforme en catimini"
"Cette méthode qui consiste à faire un effet d'annonce autour du retrait du texte et simultanément de vouloir passer insidieusement en force ne peut que conduire à une radicalisation de l'ensemble de la communauté éducative et à s'interdire toute possibilité de réformer intelligemment l'Education nationale pour de nombreuses années". Selon l'AFP, Jacques Auxiette, président du conseil régional des Pays-de-la-Loire et du secteur éducation de l'Association des régions de France, réagit à l'appel lancé par X. Darcos pour 500 expérimentations dans les lycées dès la rentrée 2009.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 29/01/09


La destruction de l'école primaire
Le bilan de M. Darcos est catastrophique pour l’école primaire. Les conséquences les plus graves de la destruction de l’école primaire engagée après 2002 et renforcée en 2005, dans la perspective ultra libérale actuelle, ne seront réellement perceptibles que dans quelques années.
Lire la suite de l’article


Un préfet et un commissaire punis pour une manifestation qui a irrité Nicolas Sarkozy
Avis à la population préfectorale! Tout doit être fait pour que les visites présidentielles soient télégéniques. Faute de quoi, la sanction tombera. Six mois après sa nomination, le préfet de la Manche l'a appris à ses dépens. Le conseil des ministres vient d'annoncer la mutation de Jean Charbonniaud. Sa «mise au placard», comme on dit dans la corporation préfectorale.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 29/01/09



L'angoisse et le mécontentement se sont exprimés massivement dans la rue
L'angoisse des salariés face à la crise et le mécontentement de beaucoup de Français suscité par la politique gouvernementale se sont exprimés massivement jeudi lors d'une journée d'action intersyndicale, marquée par d'imposantes manifestations, sans toutefois paralyser le pays.
Lire la suite de l’article


Grève dans l'Education: 47,92 à 67,5% en primaire, 28,03 à 60% dans le secondaire
Quelque 47,92% des enseignants étaient en grève jeudi dans le primaire et 28,03% dans le secondaire, selon le ministère de l'Education, le syndicat FSU annonçant pour sa part 67,5% en primaire (SNUipp) et "plus de 60%" dans le secondaire (Snes).
Lire la suite de l’article


Du primaire au supérieur, les enseignants, nombreux en grève jeudi, ne décolèrent pas
La mobilisation de jeudi a été particulièrement bien suivie dans l'éducation, avec notamment la moitié des enseignants du primaire en grève et plus d'universitaires dans la rue qu'à l'habitude.
Lire la suite de l’article


Ecoles: le service d'accueil peine toujours à être appliqué
Le service minimum d'accueil (SMA) dans les écoles en cas de grève a de nouveau connu des difficultés d'application jeudi, comme l'avait prévu implicitement le ministre de l'Education Xavier Darcos.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.