lundi, janvier 12, 2009

Revue de presse du lundi 12 janvier 2009

Sarkozy sort deux jokers de sa Manche.
C’est à Saint-Lô (Manche) que Nicolas Sarkozy a pour la première fois présenté ses vœux aux personnels de l’Éducation Nationale . Après une ode au travail et à la méritocratie républicaine, le président a fait comme à son habitude quelques annonces et sorti deux “jokers” de sa manche.
Mais pour des enseignants et des lycéens échaudés par les écrans de fumée et les effets d’annonce, pas sûr que cela calme le jeu…

Richard Descoings, (lire son portrait dans 20 minutes) prendra la tête de la commission sur la réforme du lycée. Le directeur de Sciences-po avait participé à la réflexion sur la diversité, menée par Simone Veil. Son action à l'école de la rue Saint-Guillaume, avec l'ouverture d'un concours pour les élèves de ZEP, est souvent montrée en exemple. La commission qu'il dirigera réunira aussi Jean-Paul de Gaudemar, recteur de l'académie d'Aix-Marseille, déjà à la tête d'une mission sur le lycée, et Jean-Louis Nembrini, directeur général de l'enseignement scolaire au ministère de l'Education nationale. La réforme de Xavier Darcos se trouve donc recadrée. «Nous allons conduire cette réforme en prenant le temps de la concertation. (...) Richard Descoings va conduire la concertation pour qu'on soit prêt pour la rentrée de septembre 2010. On fera cette réforme sans enlever un centime et sans enlever un poste.».
Dans le texte transmis au journalistes avant le discours, il était mentionné que des «expérimentations» d'éléments de la réforme auraient lieu dans une centaine de lycées dans les prochaines semaines, mais le chef de l'Etat n'en a pas fait mention oralement.
Martin Hirsch, quant à lui est nommé Haut-commissaire à la Jeunesse. . Il conserve son poste de commissaire aux solidarités actives (RSA), en plus de ce nouveau poste. Il entend définir un nouveau "pacte social" entre les générations, monter de nouveaux programmes d'insertion plus proches des préoccupations des jeunes – et notamment des plus exclus d'entre eux – en matière d'emploi, de santé, de logement et d'éducation.
La nomination de Martin Hirsch au poste de haut-commissaire à la Jeunesse modifie les attributions du secrétaire d'Etat Bernard Laporte, qui ne conserve que le portefeuille des Sports. Recadrage là aussi…
«Nous n'avons pas le droit de reculer», a répété N. Sarkozy, alors que la réforme du lycée a pourtant été repoussée à 2010. Selon lui, l'éducation nationale a relevé le défi de la quantité, en termes d'élèves. «Mais 15% des enfants qui sortent de l'école primaire ne maîtrisent pas suffisamment les langages, 15% redoublent à l'entrée en seconde et 15.000 jeunes sortent de l'enseignement scolaire sans diplôme», a t-il affirmé, «Je ne veux pas d'une France à deux vitesses».Puisqu’il affirme aussi qu’il “Il faut gagner la bataille de l'intelligence, en innovant davantage, en formant mieux nos jeunes”, peut-être faut-il lui rappeler la contradiction dans laquelle il se trouve. Comment ”investir” et innover en dépensant moins ?
Un autre commentaire encore sur la réforme du lycée. Il y a deux possibilités. On peut voir la nomination de Richard Descoings comme un moyen de relancer la réforme avec de nouveaux acteurs mais on peut aussi penser qu’il s’agit d’un enterrement selon la bonne vieille méthode de création d’une commission. Ce qui est certain, en revanche, c’est la mise à l’écart de Xavier Darcos.

Les réactions à ces nominations sont plutôt mitigées. On notera que nommer un “commissaire” pour s’occuper des jeunes peut donner lieu à une ironie facile… (mais ce n’est pas le genre de la maison…. !)
Cela suffira t-il à rétablir le dialogue avec la jeunesse ? Au vu des déclarations des représentants lycéens et étudiants, on peut en douter.
Plusieurs journaux développaient d’ailleurs ce thème du malaise de la jeunesse aujourd’hui dans leurs colonnes.
Dans Libération, on pourra lire le portrait d’une jeune lycéenne bretonne très impliquée dans les manifestations contre la réforme.
Le journal Les Échos propose une interview d’Olivier Galland, sociologue, spécialiste de la jeunesse. Pour lui “un mur de défiance s’est installé” entre la jeunesse et le pouvoir. Et selon lui, la démarche de Nicolas Sarkozy trouve ses limites “ Le président est imprégné de l'idéologie de l'élitisme républicain. Pour lui, l'égalité des chances, c'est que des fils d'ouvriers fassent les grandes écoles. C'est, selon moi, très réducteur. Ce n'est qu'une toute petite partie du problème et pas la plus importante. L'essentiel serait que le taux de réussite à tous les niveaux d'études et notamment dans les filières professionnelles du CAP ou du BEP soit beaucoup plus élevé qu'il ne l'est aujourd'hui.


Halte au redoublement titre Le ParisienC’était en effet un des objectifs majeurs contenus dans la réforme du lycée et repris par Nicolas Sarkozy dans son discours.
Un reportage au lycée Robert Doisneau de Corbei-Essonnes nous montre le fonctionnement d’un dispositif de “contrat de réussite”. Car en effet, le redoublement a à voir avec l’orientation. Comme dit un proverbe touareg, cité par la proviseure du lycée…“ si tu ne sais pas où aller, tu vas mettre longtemps à y arriver ! ».
Dans un autre lycée, à Vanves, il n’y a pas eu de dispositif particulier. Le proviseur explique que c’est aux « représentations sur le niveau d’exigence » des profs et à leurs habitudes qu’il a fallu s’attaquer. Combattre le « on a toujours fait comme ça », expliquer que « le niveau d’exigence requis pour passer de la seconde à la première S n’est pas forcément celui qui assurera une mention au bac deux ans plus tard».
Vaste Chantier…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 12/01/09


Un lycéen attaque son professeur à coups de couteau
Un professeur du lycée professionnel Pierre-et-Marie-Curie de Château-Gontier (Mayenne) a été poignardé et grièvement blessé cet après-midi dans sa salle de classe par un élève.
Lire la suite de l’article


La police intervient au lycée Victor-Hugo à Marseille
Les lycéens bloquaient l’entrée ce lundi matin, la proviseure du lycée Victor-Hugo a appelé la police, qui a dégagé l’accès et interpellé un élève, ensuite relâché. Du coup, le lycée est vide, les élèves font grève, les enseignants sont en colère. Et la proviseure se désespère : « Il n’y a pas cours depuis sept semaines. C’est l’impasse. Ils ont vraiment besoin de retourner au boulot. »

Lire la suite de l’article


Education : les vœux de Sarkozy boycottés
Les syndicats bouderont la sortie du Président à Saint-Lô ce lundi, dénonçant «la situation de tension actuelle dans l’Education».
Lire la suite de l’article


Sarkozy nomme Martin Hirsch haut-commissaire à la Jeunesse
Richard Descoings, directeur de Sciences Po, hérite lui de la réforme du lycée. Les principales déclarations du chef de l'Etat qui s'est adressé aux enseignants ce matin à Saint-Lô.
Lire la suite de l’article


Sarkozy, retour aux réalités françaises
Après une séquence majoritairement axée sur l’international, Nicolas Sarkozy entreprend son retour sur les sujets brûlants, avec une série de vœux en province sur l’éducation, la sécurité, la culture et l’économie.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 12/01/09


Sarkozy veut créer un haut-commissariat à la Jeunesse
Le chef de l'État devrait annoncer la nomination de Martin Hirsch à la tête de cette nouvelle instance lundi, lors de ses voeux aux personnels de l'Education à Saint-Lô. Les fédérations syndicales ont décidé de boycotter la cérémonie.
Lire la suite de l’article


Sarkozy et le test de l'Education
Yves Thréard

Il n'est pas anodin que le président de la République présente aujourd'hui des vœux spécifiques aux personnels de l'Éducation nationale. C'est une première d'une lourde portée symbolique. Nicolas Sarkozy veut faire bouger ce « mammouth », mais, il le sait, il joue ici très gros. C'est la mère des réformes, et la plus difficile d'entre toutes.
[…] Nicolas Sarkozy devra donc, aujourd'hui à Saint-Lô, prononcer un discours de la méthode. La réforme du lycée reste inscrite à l'agenda de 2009, mais comme le chef de l'État l'a souligné dans ses vœux à la nation, il veut prendre « le temps de réfléchir ensemble ». Ajoutant : « Ce n'est pas perdre du temps, c'est en gagner ». Précision importante dans la bouche d'un homme pour qui la patience n'est pas nécessairement une vertu politique.
[…] Après le Grenelle de l'environnement, on s'achemine vers un Grenelle de l'éducation.
Est-ce la bonne technique pour désamorcer la grogne et bâtir l'école de demain ? Déjà, de nombreux syndicats d'enseignants ont décidé de boycotter le rendez-vous de Saint-Lô. Traduction d'un état d'esprit incorrigible. Nouvelle preuve du dialogue de sourds qui prévaut depuis des décennies entre le pouvoir et les professeurs. Comme si le service public de l'Éducation nationale était la propriété de ces derniers.
[…] Le cas de l'éducation montre que l'exercice requiert dialogue et persuasion. C'est un test.
Lire la suite de l’article


Sarkozy «déterminé» à poursuivre la réforme du lycée
Le chef de l'Etat a nommé le directeur de Sciences Po Paris pour mener une mission de concertation. Objectif : réformer le lycée d'ici à la rentrée 2010. Les organisations lycéennes appellent à une manifestation jeudi.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 12/01/09



Martin Hirsch accepte le poste de haut commissaire à la jeunesse
Lorsqu'il est entré au gouvernement en juin 2007, Martin Hirsch avait refusé un portefeuille ministériel pour affirmer sa singularité. Le haut commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté poursuit dans cette voie en acceptant la nouvelle mission de haut commissaire à la jeunesse que lui a confié le chef de l'Etat.
Lire la suite de l’article


Des heurts lors du déplacement de Nicolas Sarkozy à Saint-Lô
Les heurts se sont produits, en fin de matinée lundi 12 janvier, à Saint-Lô, entre policiers et manifestants empêchés de rejoindre les abords de l'école que Nicolas Sarkozy devait visiter avant ses voeux à l'éducation, a constaté un photographe de l'AFP. Une vitrine d'un magasin de vêtements du centre-ville, où plusieurs centaines de manifestants se sont rassemblés selon la police, a été brisée dans une bousculade, et des gaz lacrymogènes ont été lancés par les forces de l'ordre.
Lire la suite de l’article


Radiozapping : Des vœux non souhaités
Nicolas Sarkozy se rend lundi 12 janvier à Saint-Lô à l'occasion des voeux aux personnels de l'Education Nationale. Les principales fédérations d'enseignants ont fait savoir qu'elles boycotteraient ces voeux en raison de la situation de tension actuelle. Les matinales des radios reviennent également sur le retour de Rachida Dati aux affaires.

Lire la suite de l’article


Education : après le discours de Sakozy, l'UNL et la Fidl appellent a manifester
L'Union nationale lycéenne (UNL) et la Fidl, ont appelé lundi 12 janvier à une journée de manifestations partout en France, jeudi 15 janvier, estimant que le discours de Nicolas Sarkozy lundi à Saint-Lô "ne répondait pas aux attentes des lycéens".
Lire la suite de l’article


Les vœux des profs à Sarkozy
Télézapping
Lire la suite de l’article


Au moins huit blessés lors du déplacement de Nicolas Sarkozy à Saint-Lô
Au moins huit manifestants ont été légèrement blessés, lundi 12 janvier, à Saint-Lô lors de heurts avec la police, en marge de la visite du président Nicolas Sarkozy venu présenter ses voeux à l'Education nationale, selon les pompiers. Cinq d'entre eux, légèrement blessés selon les pompiers et victimes notamment de tirs de grenades lacrymogènes, ont été transportés à l'hôpital de Saint-Lô. Les forces de l'ordre ont par ailleurs procédé à au moins cinq interpellations de lycéens ou de militants syndicaux, selon les informations recueillies sur place par des journalistes et photographes de l'AFP.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 12/01/09 (un jour de retard)



Nanterre : vers l’apaisement ?
Une commission de conciliation devait se réunir hier après-midi.
Lire la suite de l’article


Darcos lâche du lest sur les RASED
Xavier Darcos a lâché du lest sur la question des enseignants en RASED (spécialistes de la difficulté scolaire) en ramenant de 3 000 à 1 500 le nombre des postes supprimés en 2009, ont affirmé hier les trois principaux syndicats, le SNUipp-FSU, le SE-UNSA et le SGEN-CFDT. Actuellement, les professeurs des écoles en RASED (11 000 au total) n’ont pas de classe à l’année, mais interviennent dans plusieurs écoles d’un secteur pendant le temps scolaire auprès d’élèves connaissant des problèmes d’apprentissage, d’adaptation à l’école ou de comportement. Interrogé, le ministère n’a pas confirmé l’information des syndicats. Il devait toutefois préciser sa position dans une lettre que les organisations syndicales attendaient hier.
Lire la suite de l’article


Des lycéens très encadrés
Reprise en douceur de la mobilisation avec quelques milliers d’élèves dans les rues de France. « Un tour de chauffe » (dixit la FIDL) sous haute surveillance policière.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 12/01/09



Sarkozy «déterminé» à réformer l'éducation
Nicolas Sarkozy a répété lundi à Saint-Lô qu'il était «plus déterminé que jamais» à poursuivre les réformes dans l'éducation. «Tous les gouvernements ont reculé (...). Eh bien, c'est un droit que je ne m'accorde pas. Bien sûr il faut écouter, bien sûr il faut expliquer», a déclaré le chef de l'Etat en présentant ses voeux au personnel enseignant.
Lire la suite de l’article


Martin Hirsch chargé de la politique de la jeunesse
En plus de ses fonctions de haut commissaire aux Solidarités actives, Martin Hirsch exercera dorénavant celles de haut-commissaire à la Jeunesse. Nicolas Sarkozy a confirmé cette nomination lundi en présentant à Saint-Lô ses voeux au monde enseignant, déclarant que le Premier ministre et lui-même lui demandaient «de porter, en accord avec ses collègues (..), une politique de la jeunesse».
Lire la suite de l’article


Un enseignant blessé à coups de couteau par un lycéen
Un enseignant du lycée Pierre-et-Marie-Curie de Château-Gonthier, en Mayenne, a été poignardé à trois reprises par un de ses élèves, cet après-midi, vers 16 heures, au sein de l'établissement. L'agresseur a aussitôt pris la fuite avant d'être interpellé, quelques minutes plus tard, par des gendarmes dans une rue de la ville.
Lire la suite de l’article


Halte au redoublement
Limiter les redoublements au strict minimum, aux seuls cas — longue absence en cours d’année, maladie — où il peut se révéler efficace. Particulièrement dans le secondaire. C’était l’un des objectifs de la réforme du lycée, que le ministre de l’Education nationale a préféré reporter le 15 décembre dernier et que le président de la République devrait évoquer à nouveau ce matin, en présentant ses voeux au monde éducatif depuis Saint-Lô (Manche).
Lire la suite de l’article


« On passe un contrat de réussite avec l’élève »
GENEVIÈVE PINIAU, proviseur du lycée Robert-Doisneau à Corbeil-Essonnes (Essonne)

« Réussir son projet. » Le slogan s’affiche au sommet des pages du site Internet du lycée Robert-Doisneau, de Corbeil-Essonnes. Quand on débarque, on pourrait douter d’une promesse aussi personnelle, vu le gigantisme de l’établissement. Deux bâtiments grands comme des paquebots, qui auraient échoué entre N 7 et cité des Tarterêts.
Dans ce décor, en pleine zone urbaine sensible, 2 584 élèves, issus de 23 nationalités, naviguent vers un bac, général ou professionnel. « Un environnement socialement fragile, résume le proviseur, Geneviève Piniau. Plus de la moitié des parents ne savent pas eux-mêmes ce qu’est l’école qui reste ici considérée comme un ascenseur social et ne peuvent pas motiver ou aider les enfants. Parmi les élèves qui arrivent de troisième, deux sur trois ne savent pas où ils vont. Et comme dit un proverbe touareg… si tu ne sais pas où aller, tu vas mettre longtemps à y arriver ! » Problème d’orientation, qui explique pour partie le fort taux de redoublement trouvé à son arrivée : 30 % en fin de seconde.

Lire la suite de l’article


« Ça ne m’a pas servi à grand-chose »
OLA, 16 ans, a redoublé sa 3 e

Le seul moment vraiment magique de sa deuxième 3 e , ça a été un 13 en maths au début de l’année. Ola sourit : « Pour moi, c’était exceptionnel, j’étais trop fière ! » Après, malheureusement, ça s’est gâté : 12, 11, 10, 10, 10… « En réalité, les mêmes causes produisent les mêmes effets », analyse cette jolie Parisienne, aujourd’hui élève de seconde au lycée Maurice-Ravel (XX e ).« J’ai eu autant de mal à m’y mettre que l’année précédente… Et mes notes n’ont jamais vraiment décollé. »
Lire la suite de l’article


A Vanves, les profs ont changé leurs habitudes
Autre Lycée, autre « profil »… A la cité scolaire Michelet de Vanves (Hauts-de-Seine), le taux de redoublement en fin de seconde a longtemps tutoyé les 34 %. « Tout à fait excessif », juge le proviseur de cet établissement où l’on est en général assez fier d’entrer, comme si cela constituait déjà une fin en soi.
Lire la suite de l’article


Incidents à Saint-Lô en marge de la visite de Sarkozy
Des heurts entre policiers et manifestants ont éclaté ce lundi matin à Saint-Lô (Manche), en marge de la visite de Nicolas Sarkozy qui doit présenter ses voeux aux personnels de l'Education nationale. Ces heurts se sont déroulés dans le centre-ville, où plusieurs centaines de personnes s'étaient rassemblées avec l'intention de rejoindre les abords de l'école Calmette et Guérin, que le président de la République devait visiter avant ses voeux.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 12/01/09



Hirsch nommé haut-commissaire à la Jeunesse
L'actuel haut-commissaire aux Solidarités actives Martin Hirsch exercera aussi dorénavant les fonctions de haut-commissaire à la Jeunesse, a annoncé lundi 12 janvier Nicolas Sarkozy en présentant à Saint-Lô ses voeux au monde enseignant.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos du 12/01/09



Education : Sarkozy fait appel à Hirsch et Descoing
A Saint-Lô pour présenter ses voeux au personnels enseignants, le chef de l'Etat s'est dit déterminé à réformer. Une mission dirigée par le directeur de l'IEP de Paris, Richard Descoing, est chargée de mener à bien la réforme des lycées. Le Haut commissaire aux Solidarités actives, Martin Hirsch, se voit confier le dossier de la jeunesse.
Lire la suite de l’article


L'exécutif veut renouer le fil avec la jeunesse et le monde enseignant
Le chef de l'Etat se rend aujourd'hui à Saint-Lô pour adresser ses voeux aux personnels enseignants et évoquer la réforme des lycées, objet de contestation des jeunes, en décembre dernier.
Lire la suite de l’article


« Un mur de défiance s'est installé »
OLIVIER GALLAND - SOCIOLOGUE, DIRECTEUR DE RECHERCHE AU CNRS

Le président est imprégné de l'idéologie de l'élitisme républicain. Pour lui, l'égalité des chances, c'est que des fils d'ouvriers fassent les grandes écoles. C'est, selon moi, très réducteur. Ce n'est qu'une toute petite partie du problème et pas la plus importante. L'essentiel serait que le taux de réussite à tous les niveaux d'études et notamment dans les filières professionnelles du CAP ou du BEP soit beaucoup plus élevé qu'il ne l'est aujourd'hui.
Lire la suite de l’article


Les jeunes enfants des familles monoparentales socialement défavorisés
Les divorces devenus plus fréquents, le nombre d'enfants vivant dans les familles monoparentales a lui aussi augmenté. En 1968, 6 % des moins de 18 ans vivaient avec un seul de leur parent, ils étaient 16 % en 2005, selon les chiffres publiés la semaine dernière par l'Insee. « Non seulement le nombre de familles monoparentales a beaucoup progressé depuis les années 1990, mais leur structure a aussi évolué. Il y a quarante ans, plus de la moitié des parents isolés étaient veufs ou veuves, ce qui est beaucoup moins fréquent aujourd'hui », souligne Pascale Breuil, chef de l'unité des études démographiques et sociales à l'Insee.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 12/01/09



Un lycéen poignarde son professeur en Mayenne
Un professeur du lycée professionnel Pierre-et-Marie-Curie de Château-Gontier (Mayenne) a été poignardé et grièvement blessé lundi après-midi dans sa salle de classe par un élève qui a été aussitôt interpellé, ont indiqué à l'AFP des sources judiciaires.
Lire la suite de l’article


Richard Descoings, l'homme aux «riches idées»
A 50 ans, le directeur de Sciences-Po a été nommé à la tête d'une mission de «concertation» pour la réforme du lycée...
Lire la suite de l’article


Martin Hirsch, un des symboles de l'ouverture, hérite de la jeunesse
Deux hauts commissariats pour un seul homme. A 45 ans, Martin Hirsch a fait ses preuves au gouvernement, puisqu'il hérite d'une seconde mission, à la Jeunesse cette fois-ci. Le père de la loi sur le Revenu de solidarité active (RSA) semble avoir donné satisfaction à Nicolas Sarkozy, qui s'est montré plus sévère avec d'autres novices de la politique, comme Rama Yade.
Lire la suite de l’article


Nicolas Sarkozy ne reculera pas une seconde fois sur la réforme du lycée
Le terrain, la réforme, le terrain, la réforme... Nicolas Sarkozy a dégainé ses concepts favoris lors de ses voeux délocalisés à la communauté éducative ce lundi à Saint Lô dans la Manche. Pas de changement de cap, donc, même si le chef de l'Etat a bien été obligé de reconnaître qu'il fallait davantage de concertation pour mener à bien cette réforme, repoussée à 2010.
Lire la suite de l’article


Sarkozy veut apaiser les jeunes
Le Président compte soigner la jeunesse, le lui rendra-t-elle ? Nicolas Sarkozy doit présenter ce matin à Saint-Lo (Manche) ses meilleurs voeux aux personnels de l'Education nationale, en présence de son ministre Xavier Darcos. C'est une première.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 12/01/09



Avec le RSA, la Jeunesse : Hirsch "prend goût au gouvernement"
Alors qu'il jurait n'être au gouvernement que pour mettre en place le RSA, Hirsch est nommé haut commissaire à la Jeunesse.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 12/01/09



A Saint-Lô, Sarkozy annonce la création d'un Haut commissaire à la jeunesse
Accompagné de Martin Hirsch, Nicolas Sarkozy annonce la nomination d'un Haut commissaire à la jeunesse afin "de concevoir et d'animer une politique plus transversale, plus dynamique, plus orientée et plus ouverte à l'égard de la jeunesse". Il devra "coordonner une concertation en profondeur au cours du 1er semestre avec toutes les parties prenantes
Lire la suite de l’article


Réforme des lycées : Sarkozy lance une mission
Le président de la République devrait l'annoncer, ce matin, à Saint-Lô où il présentera ses voeuxaux enseignants.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 12/01/09



Descoings à la réforme du lycée
Richard Descoings prendra la tête d'une commission sur la réforme du lycée. Nicolas Sarkozy, qui présentera ses voeux aux personnels de l'Education nationale ce lundi à Saint-Lô dans la Manche, devrait annoncer cette nomination. Il devrait aussi confier un nouveau haut-commissariat à Martin Hirsch, qui s'occuperait désormais de la jeunesse.
Lire la suite de l’article


Comment l'Elysée veut désamorcer la grogne lycéenne
Nicolas Sarkozy présente lundi des voeux spécifiques pour les personnels de l'Education nationale. Une innovation qui pourra lui permettre d'intervenir dans le conflit social qui oppose Xavier Darcos, ministre de l'Education, aux lycéens et syndicats d'enseignants. La réforme de l'enseignement secondaire, qui a pourtant été reportée d'un an, sera au centre de son allocation.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 12/01/09


Incidents à Saint-Lô avant la visite de Sarkozy
Le chef de l'Etat, accompagné de Xavier Darcos, se rend dans la Manche pour présenter ses vœux aux enseignants. Les syndicats ont appelé au boycott de l'événement.
Lire la suite de l’article


Martin Hirsch nommé haut-commissaire à la Jeunesse
Le président nomme Richard Descoings, directeur de Sciences Po, à la tête d'une "mission" chargée de "conduire la concertation" pour la réforme des lycées. Nicolas Sarkozy était attendu à Saint-Lô par plusieurs centaines de manifestants.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 12/01/09


Le directeur de Sciences-Po prié de dialoguer sur la réforme du lycée
S'il entend poursuivre la réforme du lycée, dont l'échéance est fixée à septembre 2010, Nicolas Sarkozy souhaite "écouter" et "expliquer" les objectifs de sa politique. Pour cela, il a chargé le directeur de l'Institut d'études politiques de Paris, Richard Descoings, d'une mission de concertation.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 12/01/09


Le Sgen demande le report des évaluations de CM2

Les évaluations de CM2 auront-elles lieu ? "En quoi des évaluations à cette période de l’année, 6 mois avant le terme du cycle des approfondissements et portant sur des points du programme dont certains n’ont pas encore été vus consolideraient-elles les apprentissages ?" interroge le Sgen Cfdt. Le syndicat voit dans cette évaluation "une restauration de l’examen d’entrée en 6ème". Après le Snuipp et le Se-Unsa, le Sgen demande le report des évaluations et l'ouverture de discussions.
Lire la suite de l’article


Huit fédérations demandent la suspension de la réforme du L.P.
C'est une coalition, alliant la Cgt, Sud, F.O., le Snep Fsu et le Snetap Sfu avec le Snalc et le Sncl-Faen, qui demande la suspension de la réforme du lycée professionnel et le rétablissement du bac pro en 4 ans. "Les différents arrêtés et décrets soumis à l’avis du Conseil Supérieur de l’Education ont été majoritairement rejetés. Le Ministre de l’Education doit donc renoncer à leur publication ainsi qu’aux suppressions de postes, donc en suspendre la publication et ouvrir de véritables négociations. Les élections professionnelles de décembre ont montré l’opposition des personnels à cette réforme et elles ont conforté les organisations syndicales qui la combattent".
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 12/01/09


Les professeurs, nouvelle classe révolutionnaire?
On sait que l’idéologie marxiste faisait de la classe ouvrière la classe révolutionnaire par excellence susceptible de mettre un terme à l’ordre bourgeois du XIXe siècle. Les professeurs ne seraient-ils pas à leur tour en ce début du XXIe siècle la nouvelle classe susceptible de renverser l’ordre établi?
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 12/01/09


Hirsch en charge de la jeunesse: "il ne suffit pas d'un titre" (associations)
Nicole Maestracci, présidente de la Fnars (associations de réinsertion sociale) a affirmé lundi être satisfaite que le gouvernement "se saisisse de la question des jeunes", confiée à Martin Hirsch, mais a ajouté: "il ne suffit pas d'un titre, on jugera aux actes".
Lire la suite de l’article


Martin Hirsch appelé au chevet des jeunes, très vulnérables à la crise
Martin Hirsch, à l'origine du Revenu de solidarité active (RSA) qui entrera en vigueur en juillet, voit ses compétences étendues par Nicolas Sarkozy aux problèmes des jeunes qui sont souvent les premières victimes de la crise économique.
Lire la suite de l’article


Lycée: Sarkozy veut réformer en prenant en compte "l"angoisse" des jeunes
Malgré l'hostilité d'une bonne partie du monde de l'enseignement et des lycéens, Nicolas Sarkozy s'est dit lundi déterminé à mener à bien la réforme des lycées, tout en disant vouloir prendre en compte "l'angoisse" des jeunes, pour lesquels il a nommé un "haut-commissaire".
Lire la suite de l’article


Le Haut commissariat à la jeunesse est "une mascarade indécente" (Julliard, PS)
Bruno Julliard, secrétaire national du PS à l'Education, a estimé lundi que Nicolas Sarkozy "ne fait rien pour restaurer un climat de confiance dans l'éducation" et a qualifié la création d'un Haut commissariat à la jeunesse, confié à Martin Hirsch, de "mascarade indécente".
Lire la suite de l’article


Les fédérations de l'Education appellent à poursuivre les mobilisations
Six fédérations de l'Education ont appelé lundi à "la poursuite de la mobilisation" dans l'éducation et "à la réussite des journées" d'action des 17 et 29 janvier, lors d'une conférence de presse commune de réaction au discours de Nicolas Sarkozy à Saint-Lô.
Lire la suite de l’article


L'UNL et la Fidl, déçues par le discours de Sarkozy, appellent à manifester jeudi
L'Union nationale lycéenne (UNL) et la Fidl, principales organisations lycéennes, appellent à une journée de manifestations partout en France jeudi, estimant que le discours de Nicolas Sarkozy lundi à Saint-Lô "ne répond pas" aux attentes des lycéens, ont-elles déclaré à l'AFP.
Lire la suite de l’article



-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.