vendredi, janvier 09, 2009

Revue de presse du vendredi 9 janvier 2009

.

Le SNUipp-FSU et le SGEN-CFDT ont demandé au ministre de l’Éducation
« le report » du nouveau dispositif d’évaluation en français et mathématiques qui doit être réalisé en CM2 du 19 au 23 janvier, dans une lettre à Xavier Darcos transmise à la presse. « Le système de correction est grossier et cette évaluation est faite trop tôt dans l’année scolaire », a déclaré le secrétaire générale, Gilles Moindrot,. « Comment évaluer sérieusement la maîtrise de certaines compétences qui n’auront pas été étudiées à cette période de l’année ? », interroge le syndicat, qui souligne les limites du dispositif basé sur une notation « binaire (1 : réussite, 0 : échec) ». «Cela conduit, écrit-il, à ne pas prendre en compte les réussites partielles : un élève qui répond correctement à huit questions sur dix dans un item sera considéré en échec complet comme un élève qui ne produit aucun résultat exact. »
Mais l’inquiétude ne porte pas seulement sur la nature de l’évaluation mais aussi sur son usage. Beaucoup craignent que la publication des résultats école par école n’aboutisse à mettre les établissements en concurrence.

Restons au primaire et revenons sur l’annonce faite de ne pas supprimer 1500 postes de Rased sur les 3000 prévus. On peut s’en réjouir mais en y regardant de plus près, cette annonce ressemble de plus en plus à un trompe l’œil. En effet, ces 1.500 enseignants qui vont finalement conserver leur poste de Rased devaient compenser dans les classes le même nombre de départs en retraite, qui sont désormais à combler. «L’annonce ministérielle ne signifie pas que le gouvernement renonce à 1500 suppressions de postes dans le 1er degré, note le Sgen-CFDT. Le ministère ne répond donc pas aux besoins des écoles, alors que le nombre d’élèves accueillis va augmenter.»
Cela dit, on peut dire que cela illustre quand la volonté du ministre de calmer le jeu vis-à-vis d'enseignants du primaire de plus en plus en colère.
Le Monde pose la question : “La même logique d'apaisement est-elle applicable à l'ensemble des suppressions de postes dans l'éducation nationale ? ” Les syndicats de l'éducation, mobilisés de manière unanime sur cette question depuis la rentrée, font valoir que le gouvernement serait bien inspiré, après des années de baisse des effectifs d'enseignants, de faire une pause en 2010. Pour l’instant, dit Luc Cédelle, rien ne permet de penser que ce sera le cas, même si dit-on, une décision de ce type figure au nombre des "hypothèses de travail" actuellement examinées au plus haut niveau de l'Etat.
Peut-être que le discours de Saint-Lô le 12 janvier prochain en apprendre plus sur les intentions présidentielles mais plus certainement cela supposera de nouvelles mobilisations au cours du mois de janvier.


Demain se tient la 5e journée nationale de prévention et d'information sur l'obésité infantile.
Libération s’intérese à ce phénomène qui risque malheureusement de prendre de plus en plus d’ampleur. En France, un enfant sur cinq est en surpoids. Brigitte Virey, pédiatre interviewée par le journal, constate qu’ “Il y a une influence socio-économique très nette. Les familles aux revenus les plus bas sont les plus touchées. On préconise de revenir à une cuisine avec des produits de base, des fruits et légumes de saison. Et pour ces familles, ça reste cher. En outre, ces familles veulent toujours faire plaisir à leurs enfants. Alors que faire plaisir ne signifie pas donner une barre chocolatée.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 09/01/09


L'obésite infantile: «Une épidémie silencieuse»
Yves Renondeau, pédiatre, délégué de l'AFPA (Association française de pédiatrie ambulatoire) de la région Centre a répondu à vos questions
Lire la suite de l’article


Les enfants obèses de plus en plus jeunes
L'Association française de pédiatrie ambulatoire (Afpa) organise aujourd'hui et demain la 5e journée nationale de prévention et d'information sur l'obésité infantile. Détails avec Brigitte Virey, l'organisatrice de la journée.
Lire la suite de l’article


"Sous couvert d'autonomie, on va vers une mise au pas des universités"
L'Université scientifique Lyon 1 fait partie du premier wagon d'universités françaises à être devenues au 1er janvier "autonomes", en application de la loi LRU, dite Loi Pécresse. Le président de Lyon 1, tenait à faire de son campus un site pilote pour cette autonomie. Il doit cependant faire face à la désapprobation de nombreux enseignants et chercheurs, inquiets de cette réforme. Cette semaine, l'intersyndicale (FSU, SUD, FO, CGT) a tenté de s'opposer au vote du budget. Bernard Roux, enseignant chercheur à l'INSA de Lyon et représentant du syndicat FSU-SNESUP dans le Rhône, explique pourquoi cette réforme inquiète…
Lire la suite de l’article


Jeune juive agressée: le parquet requiert la mise en examen de 5 collégiens
Une adolescente a été frappée et a reçu des insultes antisémites lundi à la sortie de son collège, dans le Val d'Oise.
Lire la suite de l’article


Remobilisation difficile pour les lycéens bordelais
«On a froid, on n'est pas nombreux mais on est toujours là»: Antoine, élève de 1ère et manifestant, affiche, au retour des vacances scolaires, sa volonté de rester mobilisé contre la réforme du lycée, malgré l'annonce de son report par le ministre de l'Education
Lire la suite de l’article


Toulouse : manif lycéenne en période de soldes
Mauvais temps sur la mobilisation lycéenne. La vague de froid et la neige ont fait chuter le nombre de manifestants rassemblés ce jeudi 8 janvier sur la place du Capitole.
Lire la suite de l’article


Manifestation lycéenne à Lyon: quelques affrontements et sept interpellations
La manifestation des lycéens lyonnais s'est terminée par plusieurs incidents avec les forces de l'ordre. Après avoir été empêchés de poursuivre leur parcours par des cordons de CRS sur la rive gauche du Rhône, les lycéens ont décidé de se rendre en direction du quartier de la Part-Dieu. Pour "gêner les transports". C'est là que les premiers incidents ont eu lieu. Attendue en force par la police, la manifestation a rapidement dégénéré.
Lire la suite de l’article


Une «journée d'échauffement» pour les lycéens de Paris
Plusieurs centaines de lycéens ont repris le chemin de la rue à Paris ce jeudi pour protester contre les suppressions de postes.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 09/01/09


Une lycéenne poignardée 
à mort par une camarade
Le drame, d'une violence inouïe, pourrait être le résultat d'une rivalité amoureuse.
Lire la suite de l’article


Le mouvement lycéen
peine à rebondir
Malgré le report de la réforme du lycée, syndicats enseignants et organisations lycéennes appelaient à se mobiliser après la pause de Noël. Mais la participation est restée faible, avec moins de 10.000 manifestants en France.
Lire la suite de l’article


Antisémitisme : quatre collégiens mis en examen
Quatre élèves du collège Léon-Blum de Villiers-le-Bel (Val-d'Oise), âgés de 13 à 15 ans, soupçonnés d'avoir agressé lundi une adolescente juive ont été mis en examen jeudi par un juge de Pontoise, dont trois pour «violences volontaires» liées à «l'appartenance de la victime à un groupe religieux». La jeune fille de 14 ans, accompagnée de sa mère, avait déposé plainte mardi au commissariat de Villiers-le-Bel pour des «violences volontaires aggravées» et des «insultes à caractère antisémite» faisant allusion au conflit israélo-palestinien.
Lire la suite de l’article


La traque aux surdoués
Les petits Einstein et autres futurs Mozart sont-ils réellement plus nombreux aujourd’hui ? Une obsession pour la précocité s’est emparée des jeunes parents. Enquête.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 09/01/09




Xavier Darcos fait un geste d'apaisement sur les effectifs
Le ministre de l'éducation, Xavier Darcos, vient de prendre dans l'enseignement primaire une mesure d'apaisement sur la question des suppressions de postes d'enseignants, tout en évitant de porter formellement atteinte à ses objectifs en ce domaine.
Lire la suite de l’article


La mobilisation lycéenne marque le pas
Le mouvement lycéen n'a pas survécu au froid et aux vacances. Jeudi 8 janvier, ils étaient entre 1 000 et 3 000 à Paris et quelque 7 000 dans toute la France.
Lire la suite de l’article
-------------------------------------------
L’Humanité du 09/01/09 (un jour de retard)



Les lycéens retrouvent la rue aujourd’hui
Première journée d’action nationale d’un mois de janvier qui s’annonce des plus chauds.
Lire la suite de l’article


Pour un « report » des évaluations en CM2

Le SNUipp-FSU, principal syndicat en primaire, a demandé hier au ministre de l’Éducation « le report » du nouveau dispositif d’évaluation en français et mathématiques qui doit être réalisé en CM2 du 19 au 23 janvier, dans une lettre à Xavier Darcos transmise à la presse. « Le système de correction est grossier et cette évaluation est faite trop tôt dans l’année scolaire », a précisé à l’AFP Gilles Moindrot, secrétaire général. « Comment évaluer sérieusement la maîtrise de certaines compétences qui n’auront pas été étudiées à cette période de l’année ? », interroge le syndicat, qui souligne les limites du dispositif basé sur une notation « binaire (1 : réussite, 0 : échec) ». « Cela conduit, écrit-il, à ne pas prendre en compte les réussites partielles : un élève qui répond correctement à huit questions sur dix dans un item sera considéré en échec complet comme un élève qui ne produit aucun résultat exact. » Gilles Moindrot a aussi mis en garde contre une éventuelle « publication des résultats école par école », qui mettrait les établissements en « concurrence ».
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 09/01/09



Blocage des lycées : les élèves divisés
Un peu moins de 1.000 lycéens selon la police, environ 3.000 selon les organisateurs, se sont rassemblés jeudi devant le ministère de l'Education à Paris pour demander à Xavier Darcos le retrait total de la réforme sur le lycée. Dans la matinée, une vingtaine d'établissements avaient été «perturbés» par des «barrages filtrants». C'était le cas au lycée Charlemagne (IVe), où les élèves mobilisés tentaient d'empêcher leurs camarades d'aller en cours.
Lire la suite de l’article


Mobilisation lycéenne assez faible à Paris
Un peu moins de 1.000 personnes selon la police, environ 3.000 selon les organisateurs ont défilé jeudi à Paris pour demander au ministre de l'Education nationale Xavier Darcos de revenir sur les suppressions de postes dans l'Education. 

Lire la suite de l’article


Rouen: quatre lycéens interpellés
Quatre lycéens soupçonnés d'avoir incendié une voiture et des poubelles ou entravé la circulation ont été interpellés jeudi à Saint-Etienne du Rouvray, près de Rouen, lors d'un rassemblement contre la réforme du lycée a-t-on appris de source policière. 

Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 09/01/09



Rien vu...


------------------------------------------------
Les échos du 09/01/09



Les syndicats se félicitent d'un nouveau « recul » de Xavier Darcos
Malgré une très faible mobilisation des lycéens, les syndicats d'enseignants affichaient hier leur satisfaction. Le ministère a finalement choisi de ne réaffecter que 1.500 enseignants spécialisés (Rased) dans des classes ordinaires.
Lire la suite de l’article


Quatre collégiens mis en examen après une agression antisémite dans le Val-d'Oise
Quatre collégiens soupçonnés d'avoir agressé lundi une adolescente juive ont été mis en examen jeudi par un juge de Pontoise, dont trois pour "violences volontaires" liées à "l'appartenance de la victime à un groupe religieux", a-t-on appris jeudi auprès de leurs avocats.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 09/01/09



Xavier Darcos lache du lest sur les Rased
Les syndicats annoncent que le ministre va diminuer de moitié le nombre de postes menacés...
Lire la suite de l’article


Tournée de voeux pour Nicolas Sarkozy
Après la santé, place à l’éducation, puis le sport, la sécurité, la culture, l’économie…
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 09/01/09



Rien vu...


------------------------------------------------
Ouest-France du 09/01/09



Éducation : le ministre lâche encore du lest
Xavier Darcos ne devrait supprimer que 1 500 postes Rased (aide aux écoliers en difficulté), au lieu de 3 000, affirment les syndicats.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 09/01/09



Lycée: Remobilisation en douceur
Les lycéens se sont remobilisés jeudi contre la réforme du secondaire, mais le froid et les vacances de Noël ont démotivé une partie d'entre eux. Quelques milliers de résistants se sont répartis à Paris ou encore Lyon. La détermination à sauver les 13 500 postes sur la sellette est toujours là. Xavier Darcos a fait un geste en annulant 1500 suppressions de postes.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 09/01/09


Lycées : la Fidl évoque "un tour de chauffe"
La manifestation contre les suppressions de postes a notamment rassemblé à Paris entre 1.000 et 3.000 lycéens et entre 800 et 2.000 à Lyon, des chiffres inférieurs aux précédentes mobilisations.
Lire la suite de l’article


Deux éducateurs condamnés pour violence sur un élève
Un enseignant et un éducateur spécialisés d'un institut médico-éducatif des Alpes-Maritimes ont été condamnés à deux mois de prison avec sursis pour violence sur un jeune de 13 ans.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 09/01/09


Petit tour de chauffe des lycéens
Ils étaient entre 1000 et 3000 à manifester contre la politique de Xavier Darcos et les suppressions de postes, ce jeudi après-midi, dans les rues de Paris. Peu nombreux, mais motivés.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 09/01/09


Rased : le recul reste à mesurer
"Le ministre a annoncé la réunion d’un groupe national ouvert aux organisations syndicales et associations professionnelles pour engager une réelle réflexion sur le traitement de la difficulté scolaire. Ces dernières se rencontreront le 14 janvier" annonce le Se-Unsa. Comme le Snuipp et le Sgen-Cfdt, le syndicat confirme l'annonce ministérielle du maintien de 1500 enseignants spécialisés des Rased dans leurs missions spécifiques.
Lire la suite de l’article


Londres capitale mondiale des TICE en janvier
Comment font-ils ? Second pays de l'OCDE pour l'intégration des TICE, le Royaume Uni a réussi à faire pénétrer l'ordinateur et Internet dans chaque salle de classe. Il envisage maintenant de reconstruire toutes ses écoles pour les adapter aux conséquences de cette intégration.
Ce n'est donc pas par hasard que, du 14 au 17 janvier 2009, Londres accueille le plus grand salon mondial des TICE : le BETT 2009. Pas moins de 700 exposants présenteront des logiciels et matériels pour l'enseignement du primaire à l'université, y compris pour les enfants en situation de handicap. Mais le Bett ce seront aussi des dizaines de conférences sur les bonnes pratiques, la présentation d'expériences réalisées en classe, les rencontres avec les décideurs, les chefs d'établissement venus faire leur marché, les profs.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 09/01/09


Xavier Darcos recule sur les Rased
Selon les syndicats enseignants, devant la colère des professeurs, le ministre de l'éducation ramène de 3.000 à 1.500 le nombre de suppression de postes de Rased, ces enseignants spécialisés dans la difficulté scolaire. Alors que la mobilisation lycéenne a repris en mode mineur jeudi matin, c'est au niveau de l'école primaire que Xavier Darcos semble donc prêt à lâcher du lest.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 09/01/09



Ecoles: Darcos lâche du lest sur 1.500 postes de "Rased" selon les syndicats
Xavier Darcos a lâché du lest sur la question des enseignants en "Rased" (spécialistes de la difficulté scolaire) en ramenant de 3.000 à 1.500 le nombre des postes supprimés en 2009, ont affirmé jeudi les trois principaux syndicats, le SNUipp-FSU, le SE-Unsa et le Sgen-CFDT.
Lire la suite de l’article


Tags antisémites sur les murs d'une école de Nice
Deux inscriptions antisémites ont été découvertes dans la nuit de mercredi à jeudi dans l'entrée d'une école primaire de Nice, a-t-on appris auprès de la police et de la mairie.
Lire la suite de l’article


Le Sgen-CFDT demande à Darcos de "surseoir" aux évaluations de CM2
Le Sgen-CFDT a demandé vendredi à Xavier Darcos de surseoir à la mise en place des évaluations en CM2 qui doivent avoir lieu du 19 au 23 janvier, estimant qu'elles sont "inopérantes au plan pédagogique".
Lire la suite de l’article


Une intersyndicale demande à Darcos le report de la réforme du bac professionnel
Une intersyndicale de l'enseignement professionnel a demandé vendredi au ministre de l'Education de suspendre la réforme de l'enseignement professionnel, qui doit être généralisée à la rentrée 2009, dans un communiqué commun.
Lire la suite de l’article


Lycée Joliot-Curie de Nanterre: 2 élèves reçues à l'Inspection académique
Deux des trois élèves du lycée Joliot-Curie de Nanterre ayant fait l'objet de poursuites judiciaires à la suite d'une plainte de leur proviseure ont été reçues vendredi, accompagnées de leurs soutiens, à l'Inspection académique des Hauts-de-Seine, selon un journaliste de l'AFP.
Lire la suite de l’article


Le Snalc-Csen (enseignants) appelle les professeurs à la grève le 29 janvier
Le syndicat enseignant Snalc-Csen a appelé vendredi "tous les professeurs à s'associer au mouvement de grève" du 29 janvier, journée de grève interprofessionnelle.
Lire la suite de l’article


Rien vu...


Lire la suite de l’article



-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.