jeudi, janvier 15, 2009

Revue de presse du jeudi 15 janvier 2009

De l'ambition pour la réforme des lycées !
Un collectif de 19 organisations de l'Education a rendu publiques ce jeudi neuf propositions pour réformer le lycée, parmi lesquelles celles d'organiser le lycée en modules, de revoir les modalités du baccalauréat, prévoir plus de temps d'accompagnement des élèves et moins d'heures de cours. Ces propositions pédagogiques sont assorties de cinq chantiers: la définition du tronc commun des enseignements, le baccalauréat, le métier enseignant, le parcours des élèves et la démocratie au lycée.
Ce collectif regroupe des syndicats d'enseignants réformateurs (Se-Unsa, Sgen-CFDT), des parents d'élèves (FCPE), des syndicats lycéens (UNL) ou étudiants (Unef, Confédération étudiante), des associations éducatives (Ligue de l'Enseignement, Jeunesse au plein air, etc.), des mouvements pédagogiques (Crap-Cahiers pédagogiques) et des associations d'élus (Association des Régions de France). Leurs propositions sont mises en ligne sur un blog dédié aux travaux de ce groupe . Elles sont ouvertes à tous mais ont bien sûr vocation à "être entendues", notamment dans le cadre de la concertation que va mener Richard Descoings, qui vient d'être nommé par le chef de l'Etat à la tête de la mission sur la future réforme du lycée.
A ce propos, le directeur de Sciences Po Paris vient de recevoir sa lettre de mission : il devra rendre un rapport d'étape en mai et son rapport final en octobre...
Petite remarque personnelle : Mine de rien, ce paragraphe a été assez difficile à écrire pour le rédacteur de cette chronique. Il est difficile de passer de la position d'acteur impliqué dans un événement à celle d'observateur de l'actualité éducative...

Un article assez long sur le site de L'Express essaye d'analyser la mobilisation lycéenne. On y trouve beaucoup de clichés et de lieux communs et en particulier la thèse du complot : si les élèves manifestent c'est, bien sûr !, parce qu'ils sont aidés par les syndicats d'enseignants et les parti politiques. Le magazine voit même la main d'Olivier Besancenot derrière... !
Cela témoigne d'une méconnaissance de la jeunesse assez grande. Penser que les lycéens sont manipulables relève plus du fantasme que de l'analyse. On peut même dire qu'au contraire, ils sont largement incontrôlables, y compris par les leaders lycéens eux mêmes...

Bonne nuit les petits...
Dans La Croix, on apprend que l'heure de coucher des enfants et des adolescents est de plus en plus tardive. Selon une enquête menée auprès de 8000 collégiens par la Caisse Primaire d'Assurance Maladie et le rectorat de Paris, 82% des élèves de troisième déclarent se coucher après 22 heures. Plus d'un quart d'entre eux se couchent après minuit. Sachant qu'à cet âge, on a besoin en moyenne de 10 heures de sommeil, on imagine bien que ce grignotage du temps de repos a des répercussions sur l'attention en classe et perturbe les apprentissages.

Alors, bonne nuit et...
Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 15/01/09


Mise en examen du jeune qui a poignardé son prof
Le jeune homme de 18 ans, qui a poignardé lundi un de ses professeurs au lycée professionnel de Château-Gontier (Mayenne), a été mis en examen pour «tentative d’homicide volontaire avec préméditation» et a été écroué, a-t-on appris mercredi auprès du parquet du Mans. Peu avant, le procureur de la République de Laval, Alex Perrin, avait dit que le lycéen avait été reconnu pénalement responsable de son acte.
Lire la suite de l’article


Lycéens: «Le mouvement s'affaiblit mais je continue jusqu'au 29»
Quelques milliers de lycéens sont à nouveau descendus dans la rue aujourd'hui à Paris. Si certains sont fatigués, les autres attendent la manifestation interprofessionnelle du 29 janvier.
Lire la suite de l’article


Lycéens: «On veut une réforme, mais pas celle-là»
Paroles de manifestants recueillies hier, à Paris, lors du rassemblement anti-réforme Darcos devant l'Education nationale.
Lire la suite de l’article


«Quand on a mon itinéraire, on sait que ce n’est pas facile»
Avoir 20 ans sous Sarkozy (4/6). Siham Lakri, future ingénieure
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 15/01/09


Des contre-propositions
pour réformer le lycée
Pour «sortir par le haut» du blocage actuel, un collectif d'enseignants, de lycéens et de parents d'élèves expose sa vision du lycée du futur.
Lire la suite de l’article


Les stages d'anglais à l'épreuve des prochains congés
En septembre, Xavier Darcos annonçait des stages gratuits pour les lycéens volontaires à partir des vacances de février. À trois semaines de l'échéance, la mesure semble difficilement applicable.
Lire la suite de l’article


Des enseignants apprennent à faire face aux élèves difficiles
Auteur d'un livre remarqué sur l'autorité, Sébastien Clerc donne des conseils pratiques à ses collègues.
Lire la suite de l’article


Neuf propositions pour réformer le lycée
Un collectif de 19 organisations de l'Education a rendu publiques aujourd'hui neuf propositions pour réformer le lycée, parmi lesquelles celles d'organiser le lycée en modules, de revoir les modalités du baccalauréat, prévoir plus de temps d'accompagnement des élèves et moins d'heures de cours.

Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 15/01/09



A Paris, la mobilisation des lycéens s'essoufle
Entre 500 et 700 lycéens ont défilé, jeudi 15 janvier, à Paris, sur le boulevard Raspail, à l'appel de l'UNL, de la FIDL et de la Coordination lycéenne, pour protester contre les suppressions de postes dans l'éducation nationale. A 16 heures, la manifestation était en voie d'être dispersée. Le mouvement lycéen semble donc s'essoufler : le 8 janvier, pour leur première manifestation après les vacances de Noël, les lycéens étaient 3 000 dans la capitale, et le 18 décembre, entre 7 000 à 13 000 élèves défilaient à Paris.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------
L’Humanité du 15/01/09 (un jour de retard)



Sauver la statistique publique
Le mouvement des statisticiens de l’INSEE contre le projet de délocalisation de cinq cent postes de la statistique publique à Metz se poursuit. Cette décision faisait suite à la fermeture de bases militaires dans la région. Les agents en lutte veulent démontrer que l’implantation régionale de la statistique publique existe puisque deux tiers du personnel exercent déjà sur l’ensemble du territoire. D’autre part, la délocalisation amènerait à des pertes de compétences, dénoncent les agents. Enfin, les coûts financiers de cette opération se chiffraient en centaines de milliers d’euros pour des bénéfices qui restent hypothétiques.
Lire la suite de l’article


Des voix contre les tentatives communautaristes
un rassemblement s’est tenu lundi soir à Saint-Denis après l’attentat contre la synagogue. À Paris, deux lycéens victimes de la Ligue de défense juive
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 15/01/09



Le bac repoussé au 18 juin
Fini les vacances anticipées fin mai ! Cette année, les conseils de classe, dans les collèges et les lycées, auront lieu mi-juin pour éviter que le troisième trimestre ne soit trop raccourci. Résultat : le bac commence plus tard.
Lire la suite de l’article


Les 40 ans de Paris-8, la faculté militante
Le centre universitaire, créé en janvier 1969 dans le bois de Vincennes, avant d’emménager à Saint-Denis, a accueilli hier les studios de France Culture.
Lire la suite de l’article


La fin du concours d’entrée à Sciences-po ?
Richard Descoings, le directeur de la grande école parisienne de sciences politiques, envisage de supprimer l’examen d’entrée. Objectif : favoriser la mixité sociale.
Lire la suite de l’article


La mobilisation lycéenne cale
La mobilisation lycéenne contre les suppressions de postes a été encore plus faible jeudi que la semaine précédente, mais les organisations espèrent une forte participation samedi aux défilés pour la défense du service public d'éducation. 

Lire la suite de l’article


Réforme du recrutement des enseignants: les étudiants sceptiques
Le gouvernement a tenté d'apporter des garanties sur la réforme de recrutement des enseignants, portant sur l'accompagnement financier des étudiants préparant un concours, les mesures transitoires pour les recalés de 2009 et l'offre de stages, qui n'ont cependant pas toujours convaincu les étudiants.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 15/01/09




Ecoliers et collégiens se couchent de plus en plus tard
Plusieurs études attestent de ce phénomène du coucher tardif des préadolescents et adolescents qui n’est pas sans conséquences sur le travail scolaire
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Les échos du 15/01/09



Enseignement : 20.000 nouvelles bourses pour les concours d'enseignants
Le gouvernement va créer quelque 20.000 bourses d'un montant compris entre 1.225 euros et 2.500 euros annuels maximum à la rentrée 2009 pour les étudiants de master 2 préparant les concours enseignants, selon le ministère de l'Enseignement supérieur.

Lire la suite de l’article


Réforme du recrutement des enseignants: les étudiants sceptiques
Le gouvernement a tenté d'apporter des garanties sur la réforme de recrutement des enseignants, portant sur l'accompagnement financier des étudiants préparant un concours, les mesures transitoires pour les recalés de 2009 et l'offre de stages, qui n'ont cependant pas toujours convaincu les étudiants.
Lire la suite de l’article


La mobilisation lycéenne cale, peut-être en l'attente de samedi
La mobilisation lycéenne contre les suppressions de postes a été encore plus faible jeudi que la semaine précédente, mais les organisations espèrent une forte participation samedi aux défilés pour la défense du service public d'éducation.
Lire la suite de l’article


Jeunes : Hirsch engage ses concertations
Appelés lundi en renfort pour mettre en oeuvre une politique de la jeunesse, Martin Hirsch et Richard Descoings sont déjà dans les starting-blocks. De fait, le temps presse : non seulement le malaise persiste chez les jeunes, mais les organisations lycéennes, qui cherchent à tout prix à faire redémarrer le mouvement (des manifestations sont prévues aujourd'hui), seront rejointes par les étudiants le 29 janvier. Le haut-commissaire à la Jeunesse, Martin Hirsch, chargé d'organiser la concertation, a donc reçu hier et mardi certaines organisations étudiantes (Unef, UNI...). Un premier rendez-vous jugé « décevant » par l'Unef. « Lundi, Nicolas Sarkozy a évoqué l'autonomie de la jeunesse, mais Martin Hirsch a semblé fermer la porte à la perspective d'une allocation d'autonomie », a regretté Jean-Baptiste Prévost, son président, menaçant de ne pas participer à la concertation si le sujet n'y est pas abordé. L'idée de verser une allocation à tous les jeunes en recherche d'emploi ou en formation, quitte à la moduler, est une revendication ancienne de l'Unef. Le précédent gouvernement l'avait jugée coûteuse (au moins 10 milliards) et politiquement inopportune (elle suppose de revenir sur la demi-part fiscale accordée pour les enfants à charge).
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 15/01/09



Réforme du lycée: des centaines de manifestants à Paris, 133 établissements perturbés
La nomination d'un haut commissariat à la Jeunesse et la création d'une mission sur la réforme du lycée ne leur a pas donné satisfaction...
Lire la suite de l’article


Prof poignardé: le jeune homme mis en examen
Il a été déclaré pénalement responsable et devra donc répondre de ses actes...
Lire la suite de l’article


Réforme du lycée: Richard Descoing a reçu sa lettre de mission
Le directeur de Sciences Po-Paris devra rendre un rapport d'étape en mai et son rapport final en octobre...
Lire la suite de l’article


Rien vu...


Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 15/01/09



L'Education nationale va-t-elle se réduire à des objectifs à atteindre ?
Par Emilie Cartron, Directrice d'école élémentaire

L’école primaire est en train de subir de profonds et nombreux changements. Si nombreux que les enseignants peinent à les assimiler et surtout à les expliquer aux principaux concernés: les élèves et leurs parents. Rased, maternelle, Epep, formation des enseignants, associations complémentaires de l’éducation…
Arrêtons-nous sur la dernière nouveauté à étrenner: les évaluations nationales en C.M.2. D’un côté le discours officiel: ces évaluations seront le bilan des acquis des élèves. Elles seront une indication de la maîtrise des programmes. Elles permettront un repérage, voire un diagnostic des faiblesses des élèves.
[…]Faire un repérage et un diagnostic? Mais à qui vont réellement servir les résultats? Aux enseignants? Quelle conclusion tirer des difficultés des élèves face à des notions mal maîtrisées ou non abordées? Qu’il faut les travailler? Nous n’avons peut-être pas besoin de ces évaluations pour cela…
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 15/01/09



Lycées : dans l'ouest, le mouvement repart mollement
A l’appel des organisations lycéennes UNL et FIDL, les lycéens sont à nouveau dans la rue, aujourd’hui. La mobilisation semble toutefois bien moins importante que lors des précédentes semaines. Le point sur les manifestations dans l’ouest.
Lire la suite de l’article


Un collectif présente une contre-réforme du lycée
Un collectif de 19 organisations de l'Education a rendu publique jeudi neuf propositions pour réformer le lycée, parmi lesquelles celles d'organiser le lycée en modules, de revoir les modalités du baccalauréat, prévoir plus de temps d'accompagnement des élèves et moins d'heures de cours.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 15/01/09



"La gratuité des musées, c'est de la folie furieuse"
Alors que Nicolas Sarkozy a détaillé mardi, pour la première fois, sa "politique culturelle" à Nîmes, Jean Clair* tente de décrypter les propositions présidentielles, comme la gratuité partielle dans les musées. Académicien et ancien directeur du Musée parisien Picasso, ce conservateur général du patrimoine qualifie le discours présidentiel de démagogique et dangereux.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 15/01/09


Réforme Darcos : de 700 à 3.500 lycéens manifestent à Paris
Les lycéens se disent déçus par les vœux de Sarkozy au monde de l'Education. Entre 700 et 3.500 personnes ont défilé à Paris pour dénoncer notamment les suppressions de postes.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 15/01/09


Derrière la grogne des lycéens
Ils ont fait reculer Xavier Darcos. Ils veulent recommencer, en manifestant ce jeudi. Ils ne sont pas tout seuls, poussés et aidés par le NPA, l'Unef, le PS et les syndicats d'enseignants.
Lire la suite de l’article


"Les étudiants sont aussi concernés par la réforme des lycées"
Selon le Président de la Confédération étudiante, Baki Youssoufou, les étudiants doivent être présents aux côtés des lycéens... tout en restant attentifs à la mise en place de la réforme des universités.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 15/01/09


"Reconquête du mois de juin" ou réforme en douce ?
"L'année scolaire commence au début du mois de septembre et devrait se terminer à la fin du mois de juin. Or, dans les lycées et parfois même dans certaines cités scolaires où se déroulent des épreuves du baccalauréat, ce temps scolaire n'est pas respecté et les conseils de classe, qui scellent l'avenir des élèves, se tiennent bien souvent à la fin du mois de mai. Cette situation entraîne, pour les lycéens, la perte d'un mois de scolarité par an" écrivait déjà il y a plus d'un an, en octobre 2007, Xavier Darcos. En 2008 le ministère a expérimenté le "reconquête" dans 5 académies (Rouen, Amiens, Dijon, Besançon et le département du Vaucluse). Les expérimentations ont montré qu'on peut demander aux enseignants d'assurer les corrections d'examen et les cours. Et voilà l'expérience généralisée.
[…]Cette réorganisation permet l'allongement des services jusqu'à 36 semaines de cours, une recommandation de l'audit sur le lycée et du "rapport sur les décharges statutaires des enseignants du second degré" reprise ensuite dans le rapport Pochard. L'enjeu des 36 semaines n'est d'ailleurs pas sans rapport avec l'annualisation du temps de travail, une autre mesure de "modernisation" souhaitée par les audits pour diminuer le coût de l'école…
Lire la suite de l’article


Lycée : l'année scolaire bousculée par la "reconquête du mois de juin"
L'allongement de l'année scolaire en juin va bousculer profs, administratifs et candidats. Pour quels gains ?
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 15/01/09


Rien vu...


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 15/01/09



19 organisations font neuf propositions pour réformer le lycée
Un collectif de 19 organisations de l'Education a rendu publiques jeudi neuf propositions pour réformer le lycée, parmi lesquelles celles d'organiser le lycée en modules, de revoir les modalités du baccalauréat, prévoir plus de temps d'accompagnement des élèves et moins d'heures de cours.
Lire la suite de l’article


De 700 à 3.500 lycéens défilent à Paris contre les suppressions de postes
Entre 700 (police) et 3.500 (UNL) lycéens ont manifesté jeudi à Paris pour réclamer l'arrêt des suppressions de postes dans l'Education, en préalable à toute réforme du lycée.

Lire la suite de l’article


Disparition des IUFM : réforme "imbécile" (Lang, PS)
L'ancien ministre PS de l'Education nationale Jack Lang qualifie de réforme "imbécile" la disparition programmée des Instituts universitaire de formation des maîtres (IUFM), dans un entretien à paraître vendredi dans Le Parisien/Aujourd'hui en France.
Lire la suite de l’article


Mission sur le lycée: rapport d'étape pour mai, final pour octobre
Le directeur de Sciences Po-Paris, Richard Descoings, nommé à la tête d'une mission sur le lycée par Nicolas Sarkozy, devra rendre un rapport d'étape en mai et son rapport final en octobre, selon sa lettre de mission rendue publique jeudi par le ministère de l'Education.
Lire la suite de l’article


De 700 à 3.500 lycéens défilent à Paris contre les suppressions de postes
Entre 700 (police) et 3.500 (UNL) lycéens ont manifesté jeudi à Paris pour réclamer l'arrêt des suppressions de postes dans l'Education, en préalable à toute réforme du lycée.
Lire la suite de l’article


Précisions sur la réforme du recrutement des enseignants, les étudiants pas convaincus
Le gouvernement a tenté d'apporter des garanties sur la réforme de recrutement des enseignants, portant sur l'accompagnement financier des étudiants préparant un concours, les mesures transitoires pour les recalés de 2009 et l'offre de stages, qui n'ont cependant pas toujours convaincu les étudiants.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.