mardi, septembre 02, 2008

Revue de presse du mardi 2 septembre 2008

La rentrée s'est-elle bien passée ?”. La réponse à cette question est un enjeu majeur en matière de communication. C'est ce qui explique la multiplication des déclarations du ministre durant ces jours cruciaux. Car, il faut bien le dire, dans une semaine les médias auront oublié l'école...
Il faut lire dans Le Monde la très bonne analyse de Luc Cédelle sur cette « drôle de rentrée ». Son diagnostic est sévère (mais juste). Si on liste, comme il le fait, les sujets de mécontentement, “Tout est donc prêt, en apparence, pour faire chauffer la marmite où se mijotent les meilleures grèves. ” mais il semble y avoir une vraie difficulté de mobilisation. Les syndicats d'enseignants représentent-ils encore une force capable de se faire entendre ? Ont-ils encore une place dans l'école "nouvelle génération" (les termes ne sont pas innocents) annoncée par Xavier Darcos ? A moins que d'ici là, écrit Luc Cédelle “la drôle de rentrée ne tourne court et que, selon une vieille formule léniniste, une étincelle imprévue ne mette le feu à toute la plaine.”

Parmi les sujets de mécontentement, le Primaire.
Libération titrait ce matin sur La guerre des quatre jours. rappelons que le Ministre décidait l'an dernier de supprimer le samedi matin pour les enfants dont la semaine passait de 26 à 24 heures. Pour les enseignants, les deux heures ainsi dégagées doivent permettre de mettre en place une “aide personnalisée” destinée aux élèves en difficulté. Plusieurs critiques sont adressées à cette réforme. L'instauration d'une semaine de quatre jours est critiquée par les spécialistes du rythme de l'enfant . Le Monde revient aussi sur cette question du sommeil des enfants dans un entretien avec François Testu.. On notera aussi que si le nombre d'heures dans l'année proposées aux élèves est comparable aux autres pays, en revanche la journée de l'élève reste parmi les plus chargées.
Par ailleurs, la réduction de l'horaire élève se fait alors que dans le même temps les programmes s'alourdissent. Où caser tout ce qui est prévu ?
Enfin, le point de crispation concerne surtout la mise en place de l'aide. Les enseignants craignent que ce dispositif signe la mort des RASED, réseaux d'aide constitués d'instituteurs spécialisés. Et surtout, ils pointent l'impréparation et la confusion de cette mise en place. Chaque circonscription devra décider quand l'organiser - une demi-heure par jour, une heure tous les deux jours, voire deux heures le mercredi matin. Pour l'instant, la majorité se serait portée sur une demi-heure durant la pause de midi. Certaines écoles ont préféré le soir, plus rarement le matin, avant les cours. Mais la journée ne va-t-elle pas être trop lourde pour des élèves déjà en difficulté ? De plus, cela pose de véritables casse tête aux communes pour le ramassage, l'ouverture des établissements, etc. Mais Xavier Darcos a déjà répondu “Débrouillez vous !

Autre sujet d'inquiétude : le lycée.
Dans Ouest France on interroge des profs de lycée sur la future réforme du lycée qui doit être bouclée d'ici décembre. Une prof de math donne son sentiment : «Le principal but de cette réforme est de continuer de supprimer des postes dans l'Éducation nationale. Pourtant, redéfinir les sections et rééquilibrer les différentes matières part plutôt d'un bon sentiment.». Un peu plus loin, deux professeurs de technique lâchent, fatalistes : « La rentrée de cette année est classique, normale. L'an prochain ? Nous, la base, on n'est pas consulté du tout. Ça nous tombera dessus comme ça, et on aura plus qu'à exécuter. »

Pour se remonter le moral, on peut lire aussi aujourd'hui, un reportage au collège Eugène Chevreul (un nom décidemment associé à la pédagogie...) de l'Haÿ les Roses (Val de Marne). Ce collège a été choisi par le ministère de l'éducation pour expérimenter des pédagogies innovantes. La journaliste y décrit l'engagement des enseignants et de la direction de l'établissement pour mettre en place le projet.

Signalons aussi (mais nous y reviendrons certainement) une interview d'Agnès Van Zanten sur la question de la carte scolaire à l'occasion de la sortie d'un ”Que sais-je ?” (co-écrit avec Jean Pierre Obin).

Finissons avec une enquête dont se fait l'écho Le Figaro. D'après l'enquête «Health Behaviour in school-aged children» («conduites de santé des enfants d'âge scolaire»), menée au printemps 2006, comme tous les quatre ans, en Europe, en Russie, en Israël, en Turquie et en Amérique du nord, par l'OMS, les jeunes Français aiment beaucoup l'école à 11 ans mais leur intérêt se dégrade très fortement à l'entrée au collège, un phénomène qui prévaut dans nombre de pays mais dans des proportions souvent bien moindres.
Aimeront-ils mieux l'école “nouvelle génération” proposée par Xavier Darcos ? Ca reste à voir...

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 02/09/08


Une réforme à la petite semaine
Nicolas Sarkozy l’avait promis. Xavier Darcos l’a fait. Il a aboli l’école le samedi et dans la foulée, sans crier gare, il a introduit de facto la semaine des quatre jours, sujet explosif par excellence. Personnellement, le ministre serait d’ailleurs contre. Mais il se fait un honneur de mettre en musique la pensée présidentielle. Surtout si elle plaît aux familles et donc aux électeurs
Lire la suite de l’article


Quatre jours, est-ce le bon rythme scolaire ?
«FAIRE DU SOUTIEN DURANT LA PAUSE DE MIDI, C'EST UNE INEPTIE»
François Testu Chronobiologiste, professeur à l'université de Tours, coauteur de Rythmes de vie et rythmes scolaire, èd.Masson, 2008.
Lire la suite de l’article


Le casse-tête des campagnes
Le nouveau calendrier demande une réorganisation du travail des agents et du ramassage scolaire.
Lire la suite de l’article


Un rythme unique en Europe
Les autres élèves de l’UE ont cinq jours de classe, mais moins remplis.
Lire la suite de l’article


Paris garde les mêmes horaires
A Paris, où les élèves avaient cours un samedi sur deux, les écoles devraient toutes, sauf surprise, passer à la semaine de quatre jours
Lire la suite de l’article


Éditorial :Confort
LAURENT JOFFRIN

Le samedi libre plaît surtout à ceux qui ont les moyens de partir régulièrement dans une résidence secondaire et qui forment la partie la plus à l’aise de la population. La plupart des spécialistes, eux, se prononcent, parfois avec virulence, contre un emploi du temps qui raccourcit la semaine en allongeant la journée et risque donc de faire supporter aux enfants une fatigue qui handicapera d’autant la pédagogie. Ainsi naît un soupçon : la mesure, au fond, n’est-elle pas destinée, avant tout, à contenter les parents et les profs qui tiennent à leur week-end ? Dans ce cas, nous serions face à une réforme qui fait passer le confort des adultes avant l’intérêt bien compris des enfants. Drôle de réforme
Lire la suite de l’article


Une gomme, deux crayons, un bâton de colle
Un compas, un cahier de brouillon, une grande trousse. Les cigales ayant chanté tout l’été, relisent leur liste de fournitures scolaires quand la rentrée fut venue. Quatre protège-cahiers, une paire de ciseaux, un paquet d’étiquettes.
Lire la suite de l’article


Une rentrée trop classe
Cartables. Sacs à dos, pochettes, besaces : on sort l’attirail. Et c’est avant tout une histoire de look.
Lire la suite de l’article


Le cahier révise ses classiques
Le marché se divise entre Hamelin-Oxford et Clairefontaine. Et chacun a son genre.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 02/09/08



La carte scolaire assouplie «n'est pas un gage de mixité»
L'assouplissement de la carte scolaire, décidé en juin 2007, a été étendu pour cette rentrée. Avec quels résultats ? Premier bilan dressé par la sociologue Agnès Van Zanten, directrice de recherche au CNRS et spécialiste de l'éducation.
Lire la suite de l’article


Xavier Darcos veut 
des écoliers bilingues
Les lycéens qui le souhaitent bénéficieront de stages d'anglais gratuits pendant les vacances de février et d'été.
Lire la suite de l’article


Les enfants aiment moins l'école à partir du collège
Si la tendance s'observe dans plusieurs pays, elle est nettement plus marquée en France, selon une étude de l'Organisation mondiale de la santé.
Lire la suite de l’article


«Les profs devraient avoir des cours de tenue de classe»
Professeur dans un lycée professionnel de Seine-Saint-Denis, Sébastien Clerc a raconté son expérience dans le livre "Au secours ! Sauvons notre école". Il y détaille ses techniques, apprises sur le tas, pour renforcer son autorité.

Lire la suite de l’article


Internet, ce nouveau lien entre l'école et les parents
Absences des élèves, notes ou menus de la cantine : d'ici à 2010, tous les collèges et lycées devraient avoir leur site pour communiquer avec les familles.
Lire la suite de l’article


Morano: «Il faudrait une police internationale de la Toile»
La secrétaire d'État à la Famille propose «huit conseils pour protéger les enfants sur Internet» sur une plaquette distribuée aux parents des écoliers.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde daté du 02/09/08



Les multiples facettes de la rentrée scolaire
Pour la première fois depuis dix-sept ans, les 12 millions d'élèves du primaire et du secondaire rentrent tous en classe le même jour, mardi 2 septembre. Une date unique, mais une extrême diversité de situations. De l'école rurale au collège ZEP, du très chic lycée de province à l'établissement évité par les familles aisées, ces quelques croquis de rentrée en donnent une idée.
Lire la suite de l’article


Mini-révolution en couleurs dans un collège ZEP de L'Haÿ-les-Roses
Au collège Eugène-Chevreul de L'Haÿ-les-Roses (Val-de-Marne), la rentrée est une mini-révolution. Un mot, "le projet", est de toutes les conversations. " Le projet" ? Des "couleurs" pour les classes de 6e, une 4e expérimentale à 15 élèves et des parents qui participent à la prérentrée.
Lire la suite de l’article


"La semaine scolaire de quatre jours sert surtout les intérêts des parents"
Professeur de psychologie et ancien doyen du département "Arts et Sciences humaines" à l'université François-Rabelais de Tours, François Testu est l'un des meilleurs spécialistes français de la chronobiologie en milieu scolaire. Il est l'auteur de Rythmes de vie et rythmes scolaires (175 pages, éditions Masson).
Lire la suite de l’article


De l'importance du sommeil des enfants
Les spécialistes des liens entre la biologie et le temps (chronobiologie) cherchent notamment à comprendre les raisons qui expliquent pourquoi nous ne pouvons pas faire n'importe quoi, n'importe quand et n'importe comment. Ils ont d'ores et déjà mis en évidence des rapports entre les rythmes biologiques qui ont trait au sommeil et à la veille ainsi que d'autres processus physiologiques, qui expliquent par exemple les états de fatigue. La chronopsychologie a quant à elle permis de montrer qu'il y a aussi des variations périodiques dans les comportements ainsi que dans certains processus intellectuels tout particulièrement au niveau de la journée. Nos rythmes biologiques varient selon les moments de la journée et de la nuit, de même que nous ne réfléchissons pas de la même manière à 8 heures et à 20 heures.
Lire la suite de l’article


Drôle de rentrée dans l'éducation, par Luc Cédelle
L'an dernier, au moment de sa première rentrée de ministre de l'éducation, Xavier Darcos appelait la nation à "faire pack autour de ses enseignants". Aujourd'hui, beaucoup d'enseignants voudraient faire pack contre le ministre et tentent de s'organiser à cette fin. En théorie, tout est prêt pour que se déclenche, dès le premier trimestre scolaire, une épreuve de force entre les syndicats d'enseignants et le gouvernement. En réalité, on assiste à une drôle de rentrée, où chacun se surveille en espérant que le camp d'en face n'est pas aussi fort qu'il pourrait l'être.
Lire la suite de l’article


La maternelle, machine de guerre contre les inégalités, par Alain Bentolila
En décembre 2007, nous avons remis à Xavier Darcos un rapport sur l'école maternelle. Il n'en a, jusqu'ici, fait que peu d'usage, encouragé sans doute par certains progressistes autoproclamés et certains conservateurs nostalgiques. Notre analyse était pourtant positive : il faut construire une "maternelle" plus forte et plus lucide, capable de combattre avec succès les inégalités linguistiques et sociales.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 02/09/08 (un jour de retard)



Quid de la formation ?
« Il n’est pas question de supprimer la formation professionnelle » des futurs enseignants, a indiqué Xavier Darcos, alors que la réforme en cours fait craindre le contraire aux syndicats. La réforme du recrutement et de la formation des enseignants, annoncée en juin et qui doit s’appliquer à la rentrée 2010, prévoit que le recrutement se fasse au niveau master 2 (bac + 5) et que le nouvel enseignant soit dès la rentrée suivante à plein temps devant une classe.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 02/09/08



Rentrée scolaire sans couac majeur
Les 12 millions d'élèves de France ont fait leur rentrée aujourd'hui, tous ensemble pour la première fois depuis 17 ans en raison de la grande réforme de la rentrée en primaire, la suppression du samedi matin, qui n'a pas réglé toutefois le problème des longues journées des écoliers. Jusqu'alors, les écoliers qui ne travaillaient pas le samedi matin avaient une rentrée en avance, ce qui n'est plus le cas cette année.
Les 11 987 200 écoliers, collégiens et lycéens sont accueillis par 870 023 enseignants et 174 005 personnels non enseignants, au sein de 66.747 établissements. Après avoir fait la rentrée le matin au lycée Buffon à Paris (XVe) en se félicitant que «tout se passe très bien», le ministre de l'Education Xavier Darcos s'est rendu dans l'après-midi, avec François Fillon, dans deux établissements de Saint-Valérie-en-Caux (Seine-Maritime).
Lire la suite de l’article


Ce que vous devez savoir pour réussir la rentrée
LEVER (trop) tôt, habillage à toute vitesse et petit déjeuner express : les vacances sont vraiment finies ce matin. Avec dans toutes les familles l’inévitable zeste de nervosité des jours de rentrée. A chacun son angoisse, du petit dernier qui entre en maternelle à la maman qui cavale. Voici quelques conseils pour vous aider à respirer un grand coup, quand viendra le bilan en famille de cette première journée.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 02/09/08



Rétablir la confiance entre professeurs et parents d’élèves
Des initiatives locales permettent de dépasser les rigidités du système et le malaise qui souvent empoisonne les relations entre familles et enseignants
Lire la suite de l’article


FCPE : «Les incompréhensions entre familles et enseignants n'ont pas lieu d'être»
Le président de la FCPE, Jean-Jacque Hazan, demande la mise en place de rencontres deux fois par trimestre entre les familles et le corps enseignant
Lire la suite de l’article


Vers une suppression des cours du samedi au collège
La suppression des cours le samedi matin, prévue dès cette année dans le primaire, « se poursuivra sans doute au collège », a affirmé lundi 1er septembre Xavier Darcos lors d’un « chat » organisé par le quotidien 20 minutes.
Lire la suite de l’article


Des professeurs de mathématiques publient le premier manuel collaboratif
D'abord simple forum de discussion, le site Internet Sésamath a réalisé un manuel collaboratif gratuit, disponible en téléchargement gratuit et également en version "papier"
Lire la suite de l’article


L’actualité croquée en patates
Le dessinateur Martin Vidberg commente l'actualité, avec ses patates rigolotes et son écriture enfantine
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos du 02/09/08



Les quatre nouveautés de la rentrée scolaire

12 millions d'élèves reprennent aujourd'hui le chemin des cours. Nouveaux programmes, nouveaux horaires, essor du soutien scolaire... les changements ne manquent pas.
Lire la suite de l’article


Les maires « sèchent » sur les nouveaux horaires des écoliers

La mise en place, hâtive, des nouveaux emplois du temps dans les écoles est un casse-tête pour les maires ruraux et une source de dépenses supplémentaires.
Lire la suite de l’article


Environ 800.000 enseignants ont fait leur rentrée lundi 

Un peu plus de 800.000 enseignants ont fait leur rentrée lundi, pour être prêts à accueillir mardi près de 12 millions d'élèves dans les écoles primaires, collèges et lycées.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 02/09/08



Plus d’école le samedi : le grand chamboulement
Mardi, rentrée ! Nadia a recueilli les avis « pour » ou « contre » de parents et d’enfants. Loisirs, travail, garde, soutien scolaire : une autre vie commence.
Lire la suite de l’article


Les courses de tous les dangers
A les entendre, les grandes surfaces n'ont qu'une idée en tête: que les Français dépensent le moins possible. Et elles seraient particulièrement soucieuses de limiter le budget fournitures des familles. Avares d'informations sur les ventes réalisées à la rentrée - aucune n'a accepté de nous répondre -, elles sont extrêmement loquaces sur leurs efforts en faveur du pouvoir d'achat. Une telle aubaine méritait d'aller y voir de plus près. 

Lire la suite de l’article



« Les heures de soutien seront perçues comme une punition »

Adrien Martinez
Secrétaire départemental du SNUipp-FSU.
Lire la suite de l’article



Les heures de soutien s'emploient à trouver du temps

Les 60 heures annuelles de soutien préconisées par la refonte du calendrier scolaire concerneront 10 % à 15 % des effectifs du premier degré en Loire-Atlantique
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 02/09/08



Ecole Cavé : sanction confirmée pour l'instituteur, rentrée reportée
L’école Cavé ne fera pas sa rentrée demain, mardi. L’établissement scolaire du XVIIIe arrondissement de Paris a décidé de remonter au créneau. Au retour de vacances, Dominique Piveteau, enseignant depuis trente ans, a en effet appris que le rectorat maintenait les sanctions contre lui.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 02/09/08



Selon Darcos, la rentrée se passe "très bien"
L'heure de la rentrée a sonné, ce matin, pour 12 millions d'écoliers. Malgré quelques mouvements de protestation, l'heure est plutôt au calme.
Lire la suite de l’article


Réforme : des profs de lycée dans l'attente
ALENÇON.- Il est 11 h 30, sur le perron du lycée Alain, à Alençon (Orne), en ce lundi de prérentrée. Les professeurs ont, à la main, leur nouvel emploi du temps. Après plus de deux heures de réunion, ils prennent une pause. Michel Victor, le proviseur de cet établissement de 800 élèves et 90 enseignants, a dressé le tableau d'une rentrée qui s'annonce calme. Au moins pour cette année.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 02/09/08



Vent debout contre Edvige
Les protestations s'amplifient à l'encontre d'Edvige. Cette nouvelle base policière de renseignements permet le fichage des mineurs à partir de 13 ans et la collecte d'informations très personnelles. Les associations, qui dénoncent une atteinte à la liberté, ont déposé plusieurs recours devant le Conseil d'Etat. François Bayrou en appelle au refus des élus.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 02/09/08


Retour en classe pour 12 millions d'élèves pour une rentrée marquée par les réformes
Si Xavier Darcos affirme que tout se passe "tout à fait normalement", avec un taux d'encadrement identique, voire meilleur qu'en 2007, la rentrée est toutefois placée sous le signe de la suppression de 11.200 postes par rapport à l'an dernier, essentiellement en collèges et lycées publics.
Lire la suite de l’article


Xavier Darcos : "Il faut arrêter de pleurnicher"
En visite dans un lycée parisien pour la rentrée des élèves, le ministre a vanté "l'immense succès de l'Education nationale française que le monde entier nous envie".
Lire la suite de l’article


Jack Lang appelle "le pays à se battre" contre le plan Darcos pour l'école
Pour l'ancien ministre PS de l'Education, "cette nouvelle année sera placée sous le signe de l'appauvrissement des horaires, des contenus, des programmes et des postes". Il est urgent, pour lui, de forcer le gouvernement à "endiguer l'hémorragie budgétaire et sauver l'école de la République".
Lire la suite de l’article


Les Français approuvent le principe du soutien scolaire
80% des familles approuvent que les deux heures libérées par la suppression de la classe le samedi matin en primaire soient consacrées au soutien scolaire. 51% pensent en outre que ce soutien doit être organisé "par le maître d'école, en plus des heures de cours des élèves".
Lire la suite de l’article


Le plan de Darcos pour l'éducation
Voici le détail des annonces de Xavier Darcos, ministre de l'Education, pour la rentrée 2008:
Lire la suite de l’article


La Fidl appelle les lycéens à se se mobiliser le 11 septembre
Le syndicat lycéen s'inquiète dans un communiqué des suppressions de postes prévues pour la rentrée. Il prévoit des classes "surchargées", et des conditions de travail "détériorées" pour les professeurs.
Lire la suite de l’article


Reportage : A Hautmont, une rentrée scolaire dans les ruines un mois après la tornade
ls vivent dans des bungalows ou dans leurs maisons endommagées et leurs écoles portent les stigmates des intempéries: les enfants des communes du Nord frappées par une tornade il y a un mois ont effectué leur rentrée mardi dans des conditions souvent précaires.
Lire la suite de l’article



----------------------------------------
L’Express.fr du 02/09/08


La langue des signes en retard à l'école
Le ministre de l'éducation nationale, Xavier Darcos, avait promis que cette formation destinée aux sourds et malentendants, serait dispensée dans 30 à 100 écoles dès la rentrée. Elles ne sont qu'une dizaine, dont aucune à Paris.
Lire la suite de l’article


Darcos se donne des bons points
Malgré un programme à assommer un mammouth -suppression de postes, réforme du lycée et du recrutement des enseignants- le ministre de l'Education nationale se montre très confiant. Trop?
Lire la suite de l’article


Une rentrée difficile pour certains parents d'handicapés
Malgré l'engagement de Nicolas Sarkozy de garantir le droit à la scolarisation de tous les enfants handicapés, les familles rencontrent toujours de réelles difficultés en cette rentrée scolaire.
Lire la suite de l’article


Rentrée scolaire - Ça commence aujourd'hui
Mardi 2 septembre, 12 millions d'élèves ont repris le chemin de l'école. L'Express a suivi la rentrée des 6è au collège Elsa Triolet, dans le 13è arrondissement de Paris. Reportage.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 02/09/08



Rentrée: Fillon juge que l'Education nationale "change profondément"
François Fillon a affiché mardi en Normandie, à l'occasion de la rentrée scolaire, sa conviction que l'Education nationale était "en train de changer profondément".
Lire la suite de l’article


Moins d'heures à l'école primaire, mais des journées toujours longues
La France est l'un des pays européens où les élèves ont le plus d'heures de cours alors que d'autres ont de meilleurs résultats avec moins d'école: sur la base de ces comparaisons, il a été décidé de diminuer le nombre d'heures en primaire, mais les journées vont rester longues.
Lire la suite de l’article



Un député UMP demande une commission d'enquête sur les enseignants sans affectation
Eric Ciotti, député UMP des Alpes-Maritimes, a demandé mardi, jour de la rentrée scolaire, la création d'une commission d'enquête sur les enseignants sans affectation ou affectés à "d'autres tâches que l'enseignement".
Lire la suite de l’article


Stages d'anglais en lycée: Darcos, ministre du "temps hors-scolaire" (Snes-FSU)
Le Snes-FSU, syndicat majoritaire en collèges et lycées, a reproché mardi à Xavier Darcos d'être de plus en plus "le ministre du temps +hors-scolaire+", après l'annonce par le ministre de l'Education de la mise en place de stages d'anglais pour les lycées pendant les vacances.
Lire la suite de l’article


A Segré, une rentrée de mobilisation contre la réforme Darcos
En première ligne de la mobilisation contre la réforme Darcos au printemps dernier, parents et enseignants de l'école Les Pierres Bleues à Segré (Maine-et-Loire) affichaient leur détermination à poursuivre la lutte en se retrouvant mardi matin pour la rentrée.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.