vendredi, septembre 12, 2008

Revue de presse du vendredi 12 septembre 2008

Laïcité
C’est le mot du jour qui accompagne la visite du Pape. Mais derrière ce mot, chacun y met des choses très différentes. Par exemple, Nicolas Sarkozy a utilisé à plusieurs reprises l’expression de “laïcité positive” qui lui a servi en fait pour justifier une plus grande place accordée aux religions dans les institutions. On se souvient aussi de son discours de Latran où il affirmait “Dans la transmission des valeurs et dans l’apprentissage de la différence entre le bien et le mal, l’instituteur ne pourra jamais remplacer le pasteur ou le curé, parce qu’il lui manquera toujours la radicalité du sacrifice de sa vie et le charisme d’un engagement porté par l’espérance”. Une position soutenue par Benoît XVI lui même et qui fait évidemment réagir aujourd’hui à l’occasion de sa venue en France,. les organisations laïques et les partis politiques.La laïcité a t-elle besoin d’un adjectif ?

Ce jeudi 11 septembre, Xavier Darcos était l’invité d’ A vous de juger sur France 2. Le ministre y a réaffirmé les grandes lignes de sa réforme : une organisation "modulaire" de l'emploi du temps, réparti entre des enseignements "généraux", des enseignements "complémentaires" et des activités de soutien et d'accompagnement. Il a donné deux informations nouvelles sur le contenu des enseignements, en évoquant la possibilité d'une initiation au droit et celle d'une "préparation à la société numérique".
Pour faire passer son projet de réforme du lycée, dont il souhaite préciser les contours avant la fin de l'année, Xavier Darcos mise sur les lycéens eux-mêmes et les invite à "s'emparer" du débat. Le ministre de l'éducation veut pour cela organiser, à la fin du mois d'octobre, une réunion nationale de délégués élèves de tous les lycées de France, "un ou deux" par établissement.
Comme le rappelle Luc Cédelle dans Le Monde, cette initiative donne une importance cruciale, dans le processus de réforme, aux organisations lycéennes les plus connues : l'UNL (Union nationale lycéenne) et la FIDL (Fédération indépendante démocratique lycéenne), clairement situées à gauche. Depuis des mois, le ministre tantôt rend hommage à leur pragmatisme, tantôt déplore leur politisation.
En revanche, le rôle et la parole des enseignants semblent complètement négligés.

Pour finir, signalons dans Le Monde un reportage sur Stella Baruk. Cette chercheuse en pédagogie des mathématiques considère que l'échec en maths n'est pas l'échec des enfants, ni même des professeurs, mais celui d'un système d'enseignement qui prouve, depuis au moins trois décennies, son inaptitude à transmettre un savoir. "Cessons de dire que les élèves sont en difficulté, examinons plutôt ce qui les a mis en difficulté!" affirme t-elle.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 12/09/08


Une instit et demie pour une école
Un village de Bretagne se bat contre une diminution d’effectifs.
Lire la suite de l’article


Le tableau d’honneur de la rentrée
Livres. Florilège sur le thème de l’éducation.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 12/09/08


Les Français souhaitent
une révision du fichier Edvige
53 % des personnes interrogées par OpinionWay approuvent la reprise en main du dossier par Nicolas Sarkozy.
Lire la suite de l’article


Première rentrée étudiante pour le plan Pécresse
Les étudiants de première année découvrent le nouveau dispositif d'accompagnement.
Lire la suite de l’article


Nicolas Sarkozy défend toujours sa «laïcité positive»
Aux yeux du président, les grandes religions doivent être mieux représentées au sein des instances officielles.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde daté du 12/09/08



Réforme du lycée : Xavier Darcos invite les élèves à "s'emparer" du débat
Pour faire passer son projet de réforme du lycée, dont il souhaite préciser les contours avant la fin de l'année, Xavier Darcos mise sur les lycéens eux-mêmes et les invite à "s'emparer" du débat. Le ministre de l'éducation veut pour cela organiser, à la fin du mois d'octobre, une réunion nationale de délégués élèves de tous les lycées de France, "un ou deux" par établissement. C'est ce qu'il a annoncé, jeudi 11 septembre, au cours de l'émission "A vous de juger", sur France 2.
Lire la suite de l’article


Stella Baruk, le goût des maths, une affaire de langue
Des enfants heureux en cours de maths. Qui cherchent ensemble. Proposent une solution, puis une autre. Et n'ont pas le sentiment d'être nuls lorsqu'ils se trompent. Des élèves de CE1 qui ont l'air de prendre du plaisir à manier les chiffres, à jongler avec les milliers, les millions, à parler savamment de sommes et de produits. Qui réclament même un deuxième problème à résoudre. Trop facile, maîtresse, le premier.[…] Petit miracle éducatif en pleine zone d'éducation prioritaire, à l'école Romain-Rolland de Bonneuil-sur-Marne, près de Paris. On le doit à Stella Baruk. Quarante années que cette chercheuse en pédagogie des mathématiques tient un discours plutôt dérangeant pour les professionnels de l'éducation, mais qui a fini par faire son bonhomme de chemin. L'échec en maths n'est pas l'échec des enfants, ni même des professeurs, mais celui d'un système d'enseignement qui prouve, depuis au moins trois décennies, son inaptitude à transmettre un savoir. "Cessons de dire que les élèves sont en difficulté, examinons plutôt ce qui les a mis en difficulté!"
Lire la suite de l’article


Pour une laïcité de dialogue, par Alain Christnacht
Le 12 février 2002, le premier ministre, Lionel Jospin, recevait, en présence de Daniel Vaillant, ministre de l'intérieur, les représentants de l'Eglise catholique, autour du cardinal Lustiger. Le communiqué publié à la suite de cette rencontre relevait que le gouvernement et l'Eglise "sont convenus de réunions régulières en vue de procéder à l'examen des problèmes d'ordre administratif et juridique qui se posent dans les relations entre l'Eglise catholique et l'Etat en France".
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 12/09/08 (un jour de retard)



Rien vu...


----------------------------------------------------
Le Parisien du 12/09/08



En Autriche, les arts ont la cote
Les Autrichiens apprennent très tôt la musique. Et ce n’est pas superflu ! Explications au moment où le ministre de l’Education, Xavier Darcos, va signer une convention pour développer l’étude des arts en France.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 12/09/08



Laïcité positive
« Laïcité positive » contre « saine laïcité » ? On ignore si Benoît XVI reprendra à son compte la première expression, utilisée par Nicolas Sarkozy pour caractériser les relations entre l’Église et l’État. Il a en revanche à plusieurs reprises parlé, lui, de « saine laïcité », dans le contexte totalement différent des États-Unis, pour qualifier un régime « qui dès les origines a été édifié sur la base d’une heureuse conjugaison entre principes religieux, éthiques et politiques », et où « la dimension religieuse (…) est non seulement tolérée, mais valorisée comme “âme” de la nation ». Un contexte « idéal », aux yeux de Benoît XVI, où l’Église peut accomplir « de manière libre et engagée sa mission d’évangélisation et de promotion humaine ».
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos du 12/09/08



Mobilisation symbolique des organisations syndicales d'enseignants

Prendre le pouls de la profession et « sensibiliser » l'opinion publique à leur cause : pour leur première journée d'action de l'année scolaire, hier, les syndicats d'enseignants affichaient des ambitions prudentes. Difficile d'espérer rallier la foule des grands jours une semaine seulement après la rentrée, alors qu'une journée d'action nationale est déjà prévue le 19 octobre. L'appel, lancé par les principales fédérations - FSU Unsa-Education, SGEN-CFDT, CGT, FO, FAEN, SUD -, est donc demeuré essentiellement symbolique : ni grèves ni manifestations massives, mais quelques distributions de tracts et rassemblements dans les grandes villes (Bordeaux, Strasbourg, Nantes, Orléans...).
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 12/09/08



Sans carte scolaire, moins de mixité
Effet inversé. Le gouvernement ayant décidé d'assouplir la carte scolaire pour favoriser la mixité sociale, les familles peuvent inscrire leur enfant au collège-lycée de leur choix. Quelque 86 250 enfants ont rejoint cette année une école hors de leur secteur grâce à une dérogation. Mais cette liberté pénaliserait les plus modestes : selon le syndicat majoritaire des chefs d'établissement (SNPDEN), monté au créneau mardi, « les établissements peu réputés se vident. Or, quand les têtes de classe s'en vont, tout le groupe est pénalisé. »
Lire la suite de l’article


Benoît XVI et Nicolas Sarkozy sur la même longueur d'ondes sur la laïcité
Le pape Benoît XVI a plaidé ce vendredi en faveur d'une laïcité ouverte, en écho avec le concept de «laïcité positive» du président français, lors d'un discours prononcé à l'Elysée devant Nicolas Sarkozy et un parterre d'invités, au premier jour de sa visite en France.
Lire la suite de l’article


Le gouvernement et le Président «doivent être les gardiens de la laïcité»
Les propos du chef de l'Etat sur la «laïcité positive» lors d'un discours à l'Elysée, où il a accueilli le Pape Benoît XVI ce vendredi, ont aussitôt fait réagir l'opposition et les fervents défenseurs de la séparation de l'Eglise et de l'Etat.
Lire la suite de l’article


Benoît XVI veut, comme Sarkozy, une laïcité qui assume le rôle des religions dans la société
Le pape Benoît XVI a soutenu vendredi à Paris le concept controversé en France de "laïcité positive", prôné par le président français Nicolas Sarkozy, qui estime que l'héritage et le rôle des religions dans la société doivent être pleinement assumés.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 12/09/08



Rien vu...


------------------------------------------------
Ouest-France du 12/09/08



Rien vu...



------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 12/09/08



Rien vu...


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 12/09/08


Les réactions aux discours de Sarkozy et du pape
Voici les réactions aux discours du pape Benoît XVI et de Nicolas Sarkozy, tenus vendredi 12 septembre à l'occasion de la visite du pape en France.
Lire la suite de l’article


"Sarkozy est fasciné par la démocratie américaine, où Dieu est omniprésent"
par Christian Terras,
rédacteur en chef de l'hebdomadaire Golias

A l'occasion de sa visite en France et de son passage à Paris, le pape Benoît XVI a choisi de faire une intervention devant des personnalités du monde de la culture. Pourquoi un tel choix ?
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 12/09/08


La lune de miel de Benoît XVI et Nicolas Sarkozy
La rencontre entre Benoît XVI et Nicolas Sarkozy, à l'Elysée, ce vendredi, n'était pas qu'un défilé de personnalités: il s'y est échangé des propos importants entre le président français et le souverain pontife, d'accord tous les deux sur la "laïcité positive". Reportage.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 12/09/08



Darcos: un label pour les manuels scolaires réalisés sous forme de fascicules
Le ministre de l'Education, Xavier Darcos, a déclaré jeudi qu'il voulait que les éditeurs scolaires fassent des livres sous forme de "fascicules" afin d'alléger le poids du cartable, et a ajouté qu'il décernerait un label aux manuels ainsi réalisés.
Lire la suite de l’article


Le XXIe prix Goncourt des lycéens a été lancé vendredi
Le XXIe prix Goncourt des lycéens, marathon littéraire de deux mois durant lequel près de 2.000 élèves vont lire les 15 romans sélectionnés pour le Goncourt traditionnel, a été lancé vendredi, ont annoncé les organisateurs dans un communiqué.
Lire la suite de l’article


Opération village mort contre la fermeture d'une classe dans l'Orne
La dizaine de commerces d'un village de l'Orne, Le Sap, sont restés fermés vendredi matin et des parents d'élèves occupaient l'école pour protester contre la fermeture d'une classe de maternelle, a constaté un correspondant de l'AFP.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.