lundi, janvier 11, 2010

Revue de presse du lundi 11 janvier 2010


Voeux – Mallette des Parents – Alloc’ contre présence – Le Taser pour les enfants -



Voeux
Ce lundi se tenait, sur le plateau de Saclay à Supelec, les vœux du président de la République à l’Éducation, l’Enseignement Supérieur et la Recherche. Le modeste auteur de cette revue de presse y était invité (en tant que président du CRAP – Cahiers Pédagogiques . J’ai donc pu comme à peu près cinq cents personnes entendre en direct le discours de N.Sarkozy. D’une durée d’une quarantaine de minutes, il a surtout porté sur l’enseignement supérieur, objet de toutes les attentions (et les menaces). Peu de choses sur l’école et le lycée. Une toute petite allusion à la formation des enseignants “permettant la revalorisation des professeurs” (Grrrr…).
Mais le chef de l’État a commencé son discours en se disant "profondément bouleversé" par la mort, vendredi, d'un lycéen du Kremlin-Bicêtre poignardé par un camarade, et a promis de "tout mettre en œuvre pour empêcher que de tels actes se reproduisent". (Ceux que ça intéressent pourront lire une analyse plus complète et mon sentiment sur le traitement de cette affaire sur mon blog ).
Mais comme je l’ai dit l’essentiel a porté sur l’enseignement supérieur. N.Sarkozy s’est félicité (on est jamais aussi bien félicité que par soi-même…) des réformes profondes dans les universités et s’est fait le chantre de l’autonomie comme condition de l’excellence. Autre sujet d’actualité : les grandes écoles. Le chef de l’Etat a jugé «invraisemblables» et «parfaitement déplacées» les réticences exprimées par les grandes écoles à accueillir 30% d’élèves boursiers, ainsi que le leur a demandé récemment le gouvernement. Tout en excluant l'idée de quotas, le chef de l'Etat a évoqué des mesures contraignantes pour parvenir à l'objectif de 30% de boursiers dans chaque grande école.«J’attends des résultats concrets et rapides. Si on les a, le dialogue suffira. Si on ne les a pas, il faudra utiliser un autre moyen. Mais l’objectif de la diversité sociale de nos élites, cet objectif-là, je ne peux pas y renoncer», a-t-il menacé avec le regard pointé sur les directeurs de grandes écoles présents dans l’assistance.
Il a fini par un hommage (inédit après les attaques l’an dernier sur le conservatisme des universitaires) aux enseignants et aux chercheurs, dont il a longuement loué les capacités «à comprendre les enjeux» et à «s'adapter». «Le monde universitaire est bien moins conservateur qu'une partie de nos élites politique et administratives qui parlaient en votre nom, c'est ça la vérité», a affirmé le président de la République en cloture de ses voeux au monde de l'éducation et de la recherche.
En résumé, peu d’annonces nouvelles. Pour l’essentiel, on donc a eu des affirmations de principes, des satisfactions rétrospectives et des déclarations sur la «volonté inébranlable » du chef de l’État et un peu de calinotherapie en dessert.
En espérant malgré tout être réinvité…

Malette des parents et expérimentation
Parmi les innovations citées par Sarkozy lors de son discours, il y a eu la “mallette des parents”. Un dispositif venu de l’académie de Créteil, dont l’ancien recteur devenu Directeur de la Degesco rosissait de plaisir devant l’hommage présidentiel. L'opération, qui a coûté entre 1000 et 1500 euros par collège, a été évaluée par l’Ecole d’économie de Paris. Son rapport (à consulter en pdf ici) a été rendu public lundi par le Haut commissariat à la Jeunesse.
Le dispositif consiste en trois réunions-débats réunissant des parents d’élèves de sixième et des acteurs du collège, axées sur l’aide que les parents peuvent apporter aux enfants, les relations avec le collège et la compréhension de son fonctionnement . Des formations complémentaires sur les mêmes thèmes ont ensuite été proposées aux parents. Résultat: les parents volontaires se sont montrés plus impliqués dans le collège et auprès de leurs enfants à la maison. «Ce surcroît d’implication s’est traduit par une amélioration très sensible du comportement des enfants: moins d’absentéisme, moins d’exclusions temporaires, moins d’avertissements en conseil de classe, plus grande fréquence des distinctions lors du conseil de classe (félicitations, encouragements)», observent les auteurs du rapport. Signalons enfin que Rue89 donne un éclairage très précis sur la méthode expérimentale utilisée par M. Hirsch et les économistes auteurs de cette étude.
En complément de ce rapport, on pourra lire un chat sur LeMonde.fr, où Jean-Louis Auduc, directeur adjoint de l'Institut universitaire de formation des maîtres de Créteil (Val-de-Marne) estime que "les parents peuvent être perdus" par l’école et qu'il faut leur permettre de "comprendre celui-ci".
On lira aussi un reportage très intéressant (et émouvant) dans Le Monde intitulé “Comment Mme Bantsimba apprend à être un parent d'élève

Alloc’ contre présence
Malheureusement, le message porté par Martin Hirsch risque d’être brouillé par d’autre propositions contraires.
Le ministre de l'Education, Luc Chatel, a en effet accepté ce lundi l'idée de simplifier une disposition existante permettant de supprimer les allocations familiales en cas d'absence d'un élève au collège ou au lycée. Lancée par le député UMP Eric Ciotti, cette proposition vise à simplifier une règle adoptée en 2006, à la suite des violences urbaines de 2005. Une mesure qui avait, à l'époque, suscité l'hostilité de la gauche et des milieux éducatifs. Ces derniers estimaient qu'on risquait ainsi de sanctionner financièrement des familles déjà défavorisées, sans agir sur celles qui ne touchent pas d'allocations."La majorité souhaite revoir l'organisation et la mise en œuvre de la loi. Je suis favorable à ce qu'au sein de la majorité nous ayons un débat sur ce sujet", a déclaré Luc Chatel sur i-Télé, à propos de cette règle qui n'a jamais été appliquée depuis son adoption.
Martin Hirsch a réagi immédiatement en estimant que ce n'était "pas du tout" une bonne idée, et a exhorté les députés UMP qui y sont favorables à "sortir de l'idéologie".

Toujours plus loin avec Taser…
La société Taser ne se limite pas à la répression, elle s'intéresse aussi à la prévention, et même à l'éducation. C’est un billet de Robert Solé dans Le Monde qui nous apprend que le fabricant américain vient de présenter au grand Salon électronique de Las Vegas, Mobile Protector, une application qui permet aux parents de "prendre le contrôle du téléphone portable de leurs enfants". Père et mère seront avertis par une alarme, sur leur propre appareil, de l'appel d'un numéro inconnu. Ils surveilleront textos, photos et vidéos de leur progéniture. Le programme permet aussi d'entendre les conversations, ce qui suppose sans doute de se relayer toutes les douze heures sur table d'écoute.
Big Father (and Big Mother) are watching you !

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 11/01/10 (certains articles payants)


Université-grandes écoles, les batailles stériles
Par JEAN ROSSIER Membre de l’Institut, titulaire de la chaire de biologie à l’Ecole supérieure de physique et de chimie industrielles de la ville de Paris



Lire la suite de l’article


Parents présents au collège, enfants moins absents
Durant un an, des parents d'une quarantaine de collèges de l'académie de Créteil ont participé à des réunions axées sur la compréhension du système scolaire. Les résultats sont encourageants.
Lire la suite de l’article


Le lycéen soupçonné d'avoir poignardé Hakim mis en examen
Décrit comme un jeune «en rupture familiale», scolarisé dans le même lycée que la victime, au Kremlin-Bicêtre, il n'avait pas d'antécédents judiciaires.
Lire la suite de l’article


Sarkozy rappelle les grandes écoles à l'ordre
Tout en excluant l'idée de quotas, le chef de l'Etat agite le spectre de mesures contraignantes pour parvenir à l'objectif de 30% de boursiers dans chaque grande école.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 11/01/10


Lycéen tué : Pécresse veut des surveillants-tuteurs
L'élève qui a poignardé vendredi un camarade de classe au Kremlin-Bicêtre a été déféré dimanche soir au parquet de Créteil.
Lire la suite de l’article


Boursiers : Allègre propose de «changer les concours»
Invité lundi du Talk, l'ancien ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur estime que l'introduction de quotas d'élèves boursiers en grandes écoles n'est pas la meilleure solution.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 11/01/10



Parents et professeurs : "chacun doit faire un pas vers l'autre"
Dans un chat sur LeMonde.fr, Jean-Louis Auduc, directeur adjoint de l'Institut universitaire de formation des maîtres de Créteil (Val-de-Marne) et auteur de "Sauvons les garçons" (Descartes, 2009), estime que "les parents peuvent être perdus" par lécole et qu'il faut leur permettre de "comprendre celui-ci".
Lire la suite de l’article


Parents désarmés, par Robert Solé
La société Taser ne cesse d'améliorer ses pistolets à impulsion électrique, très prisés des forces de l'ordre. Mais loin de se limiter à la répression, elle s'intéresse aussi à la prévention, et même à l'éducation. Au grand Salon électronique de Las Vegas, le fabricant américain vient de présenter Mobile Protector, une application qui permet aux parents de "prendre le contrôle du téléphone portable de leurs enfants". Père et mère seront avertis par une alarme, sur leur propre appareil, de l'appel d'un numéro inconnu. Ils surveilleront textos, photos et vidéos de leur progéniture. Le programme permet aussi d'entendre les conversations, ce qui suppose sans doute de se relayer toutes les douze heures sur table d'écoute.
Lire la suite de l’article


L'incompréhension entre le collège et les familles n’est pas une fatalité
L'incompréhension qui caractérise souvent les relations entre les familles et les établissements scolaires peut être battue en brèche, au moyen de mesures simples et peu coûteuses. C'est ce qu'affirme un rapport d'évaluation de l'Ecole d'économie de Paris portant sur une expérimentation menée durant l'année scolaire 2008-2009 dans 37 collèges (dont 21 en zone d'éducation prioritaire) de l'académie de Créteil. Environ 5000 collégiens de classes de 6e ont été concernés.
Lire la suite de l’article


Comment Mme Bantsimba apprend à être un parent d'élève
Le week-end est à peine commencé que les devoirs de Johanna, en sixième au collège, sont terminés. Ses livres sont rangés dans le cartable, ses crayons bien taillés. La petite de 11 ans n'a plus qu'une seule idée en tête : dévorer son nouveau roman, nichée dans sa chambre, au deuxième étage d'une barre HLM à deux pas du collège Joliot-Curie, à Pantin (Seine-Saint-Denis), où elle étudie. "Johanna est une élève studieuse", fait remarquer sa mère, Alphonsine Bantsimba. Cette femme célibataire d'origine congolaise a pleine confiance en sa fille.
Lire la suite de l’article


M. Sarkozy veut des grandes écoles pour tous mais sans quota
N icolas Sarkozy refuse de contraindre les grandes écoles à recruter un quota minimal d'étudiants boursiers lors de leurs concours d'entrée. "La solution n'est évidemment pas l'instauration autoritaire de quotas de boursiers à l'entrée de chaque institution", devait déclarer, lundi 11 janvier en fin de matinée, le chef de l'Etat venu sur le plateau de Saclay (Essonne) sur le campus de l'Ecole supérieure d'électricité (Supélec), présenter ses vœux au monde de l'éducation et de la recherche.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 11/01/10 (un jour de retard)



Une marche en souvenir d’Hakim, « mort pour rien »
L’émotion reste forte au lycée Darius-Milhaud du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne), après l’agression mortelle d’un lycéen vendredi. Une marche silencieuse est organisée aujourd’hui.
Lire la suite de l’article


« BANALISATION DE LA VIOLENCE »
« Ce qui s’est passé hier, ce n’est pas un affrontement entre bandes, une affaire de racket, c’est une affaire absolument terrible de banalisation d’une violence quotidienne. » Pas de surenchère excessive dans la réaction de Luc Chatel, samedi sur iTélé. Le ministre de l’Éducation a suggéré aux proviseurs de France d’organiser « une minute de silence », mardi, ainsi que « des temps de parole pour réfléchir collectivement sur le respect de l’autre ». Il a également annoncé qu’il tirerait bientôt le bilan du dispositif de « sanctuarisation des établissements », lancé en septembre dernier.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 11/01/10



Grandes écoles : Sarkozy déterminé sur les quotas de boursiers
Si on l'y force, il agira par la contrainte. A l'occasion de ses voeux au monde de l'enseignement et de la recherche, à Gif-sur-Yvette, Nicolas Sarkozy a réaffirmé sa détermination à imposer plus de diversité dans les grandes écoles.
Lire la suite de l’article


Pantin : Une nouvelle équipe mobile de sécurité au lycée
Le lycée Lucie-Aubrac de Pantin accueille aujourd’hui cinq agents chargés de sécuriser les abords des établissements scolaires et de désamorcer les tensions.
Lire la suite de l’article


Val-de-Marne : un lycéen légèrement blessé d'un coup de couteau
Un élève âgé de 17 ans a reçu un coup de couteau à la cuisse ce lundi matin devant son lycée à Chennevières (Val-de-Marne). Ses jours ne sont pas en danger. Selon le lycée, les blessures de la victime ne seraient heureusement que superficielles.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 11/01/10



La lutte contre la violence à l’école divise le milieu éducatif
Après la mort d’un lycéen du Kremlin-Bicêtre, poignardé vendredi par un de ses camarades, certains réclament de nouvelles mesures de sécurité
Lire la suite de l’article


Nicolas Sarkozy se déclare « profondément bouleversé »
Le chef de l’État s’est déclaré « profondément bouleversé » par le drame du Kremlin-Bicêtre. « Nous devons penser à la famille de Hakim, à ses parents, à ses frères et sœur, si douloureusement atteints », a-t-il déclaré lundi 11 janvier lors de la cérémonie des vœux au monde de l’éducation, à Gif-sur-Yvette (Essonne). « Hélas, on ne pourra jamais se prémunir totalement contre les folies de la nature humaine, mais nous continuerons à tout mettre en œuvre pour empêcher que de tels actes se reproduisent », a-t-il ajouté.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 11/01/10



Sarkozy reste ferme sur les boursiers en grandes écoles
Nicolas Sarkozy est resté ferme lundi sur l'objectif de 30% de boursiers dans le système élitiste des "grandes écoles" françaises mais s'est dit opposé à l'instauration autoritaire de quotas.
Lire la suite de l’article


Enseignement de l'économie : le Codice prône un rapprochement écoles - entreprises
Crée en 2006 à l'initiative de Bercy, le Conseil pour la diffusion de la culture économique (Codice) se revendique comme une entité de réflexion impartiale composée d'économistes, de personnalités des médias, de l'éducation et du monde de l'entreprise*. A l'heure de la réforme du lycée qui reconsidère l'enseignement de l'économie, sa déléguée générale Isabelle Knock-Méo fait un point sur les attentes et les actions de l'instance.
Lire la suite de l’article


Sarkozy réaffiche ses objectifs de diversité sociale dans les grandes écoles
Nicolas Sarkozy a réaffirmé lundi à Gif-sur-Yvette sa détermination à imposer plus de diversité à des grandes écoles circonspectes et a agité le spectre de mesures contraignantes, écartant toutefois l'idée de quotas "autoritaires" de boursiers.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 11/01/10



Le lycéen soupçonné d'avoir poignardé son camarade est en détention provisoire
Il avait été mis en examen pour «homicide volontaire7, un peu plus tôt dans l'après-midi..
Lire la suite de l’article


Nouvelle rixe devant un lycée: un blessé léger
Il a été touché à la cuisse par un coup de couteau...
Lire la suite de l’article


Nicolas Sarkozy présente ses voeux au monde de l'éducation et de la recherche
Après les forces économiques, la culture et l'armée, place aux profs...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 11/01/10



Comme les cancres, Luc Chatel copie-colle le Web
Les élèves ou étudiants qui se sont faits choper en train de plagier le Web vont avoir un nouvel argument pour se justifier : « Ils le font bien au ministère de l'Education nationale ! » La supercherie a été dévoilée sur le blog de Lexington :
Lire la suite de l’article


En Italie, 30% d'élèves étrangers à l'école, pas plus
Pas plus de 30% d'élèves étrangers par classe dans les écoles primaires. Cette mesure prise par le gouvernement italien sera effective dès la rentrée scolaire de septembre 2010 dans l'objectif affiché de ne pas « créer de classes ghettos » et de favoriser l'intégration des étrangers.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Ouest-France du 11/01/10



Nicolas Sarkozy dorlote les enseignants et chercheurs
Nicolas Sarkozy a rendu lundi un hommage inédit aux enseignants et aux chercheurs, dont il a longuement loué les capacités «à comprendre les enjeux» et à «s'adapter», après leur avoir reproché leur conservatisme au plus fort de la grogne des universités. «Le monde universitaire est bien moins conservateur qu'une partie de nos élites politique et administratives qui parlaient en votre nom, c'est ça la vérité», a lancé le président de la République en présentant à Gif-sur-Yvette ses voeux au monde de l'éducation et de la recherche. 

Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 11/01/10



Ecole: Alloc' contre présence?
Pour lutter contre l'absentéisme scolaire, le ministre de l'Education, Luc Chatel, est revenu lundi sur la possibilité de supprimer les allocations familiales en cas d'absence d'un élève au collège ou au lycée. Une mauvaise idée pour le Haut commissaire à la Jeunesse, Martin Hirsch, qui défend, lui, d'autres dispositifs.
Lire la suite de l’article


Hakim: Sarkozy "bouleversé"
Nicolas Sarkozy dit vouloir "sanctuariser" les établissements scolaires, après le drame qui a coûté la vie à un lycéen la semaine dernière. Le chef de l'Etat, qui présentait ses vœux au monde de l'éducation et de la recherche, s'est également prononcé en faveur des quotas de boursiers dans les grandes écoles.
Lire la suite de l’article


"Des grilles, des caméras, oui. Mais nous devons d’abord éduquer."
Bruno Sochan, proviseur du lycée Alfred-Costes, à Bobigny (Seine-Saint-Denis), témoigne de son quotidien à la tête d’un établissement réputé difficile.
Lire la suite de l’article


Hakim, premier tué dans un lycée
La cité des Martinets, où habite la famille de l’adolescent mort poignardé vendredi soir au Kremlin-Bicêtre (Val-de Marne), est en deuil. Arrêté, l’agresseur d’Hakim reste prostré.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 11/01/10


Boursiers dans les grandes écoles : Sarkozy ne reculera pas
Le chef de l'Etat juge "déplacées" les réticences des grandes écoles à accueillir 30% d'élèves boursiers. Il menace d'"utiliser un autre moyen" si le dialogue ne suffit pas pour trouver un accord.
Lire la suite de l’article


Absentéisme : Luc Chatel tente de relancer le débat
Le ministre de l'Education nationale se dit favorable à un débat sur la suppression des allocations familiales en cas d'absence d'un élève. ''Pas du tout" une bonne idée, selon Martin Hirsch.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 11/01/10


Pécresse veut créer 5000 emplois pour la sécurité dans les lycées
Les politiques réagissent après deux attaques au couteau en quelques jours au sein d'établissements scolaires.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 11/01/10


Quelles académies perdront des postes en 2010 ?
Le Se-Unsa publie dans sa revue "L'enseignant" une carte des créations et suppressions de postes par académie à la rentrée 2010.
Lire la suite de l’article


Les vœux de présidents
Par François Jarraud

Face au même problème les Etats doivent-ils faire le même choix ? Réponse peut-être aujourd'hui où Nicolas Sarkozy présente ses "vœux au monde de l'éducation et de la recherche" depuis l'école Supelec en banlieue parisienne. Il devrait à cette occasion donner ses instructions pour l'éducation nationale et faire connaître ses projets pour 2010 tant en ce qui concerne la réforme du lycée que celle, projetée, du collège.
Confronté au même problème de perte de niveau et particulièrement de baisse des vocations scientifiques, la France et les Etats-Unis semblent pour le moment avoir adopté des stratégies différentes. Le 6 janvier, le président Obama présentait aussi ses vœux éducatifs à l'occasion du lancement de la campagne "Eduquer pour innover".
Lire la suite de l’article


Concours : La répartition des postes au Journal Officiel
Le J.O. du 9 janvier publie la répartition par disciplines des postes proposés aux concours du secondaire en 2010. Ainsi pour l'agrégation où les maths dominent au concours externe avec 263 postes, suivies des sciences physiques (158), de l'angalis (128) et du français (126 lettres classiques et modernes). Les postes du conours interne sont aussi publiés. (maths 114, lettres 141, EPS 100, histoire-géo 90).
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 11/01/10


Enfermement des enfants étrangers : changer la loi ?
"Les centres de rétention et les zones d’attente aux frontières sont les seuls endroits en France où des mineurs de 13 ans sont privés de libertés. Des enfants très jeunes et même des nourrissons sont ainsi retenus. Le placement de ces enfants est donc inadmissible et même révoltant, ici comme en tout autre lieu d’enfermement."
Lire la suite de l’article


La méthode expérimentale, au cœur des controverses
C'est une courte incise signée Martin Hirsch, dans l'émission matinale de RTL, lundi 11 janvier. S'expliquant sur les méthodes d'évaluation de sa politique contre l'absentéisme scolaire, le commissaire aux solidarités actives précise: «Avec la même rigueur qu'on teste un médicament, j'allais dire.» Ce n'est pas du Martin Hirsch. C'est du Esther Duflo dans le texte, cette économiste de 37 ans, professeur au prestigieux MIT aux Etats-Unis, propulsée au rang d'intellectuelle médiatique en France depuis sa série de cours, l'an dernier, au Collège de France, consacrés à la lutte contre la pauvreté. Les deux se connaissent bien : le premier a demandé à la seconde, et plus généralement à l'Ecole d'économie de Paris à laquelle elle est rattachée, d'évaluer ses politiques, du Revenu aux solidarités actives (RSA) à la «cagnotte scolaire» (depuis laissée de côté).
Lire la suite de l’article


Bataille d’idées sur le front de l’absentéisme scolaire
Après l'affaire de la cagnotte pour lutter contre l'absentéisme scolaire dans trois lycées professionnels de l'académie de Créteil, le débat fait à nouveau rage. Tandis que Martin Hirsch, haut-commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté et haut-commissaire à la jeunesse, défendait, lundi 11 janvier sur RTL, les résultats positifs d'une autre expérimentation menée dans l'académie de Créteil, «La mallette des parents», qui vise à lutter contre l'absentéisme en impliquant davantage les parents dans les collèges, Luc Chatel, le ministre de l'éducation nationale, se disait, lui, sur I-télé «favorable» à l'idée de simplifier la loi de 2006 qui permet de supprimer les allocations familiales en cas d'absence d'un élève au collège ou au lycée. Un problème réel, l'absentéisme qui, dans certaines académies, va de 5 à 80% selon Martin Hirsch, deux méthodes.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
ÉducPros du 11/01/10


Ouverture sociale : Nicolas Sarkozy réaffirme l’objectif de « 30% de boursiers dans chaque grande école »
Nicolas Sarkozy a réaffirmé sa volonté d’atteindre 30 % de boursiers dans « chaque grande école » mais aussi « dans les études de droit ou de médecine, (…) secteurs où la reproduction sociale est tout aussi importante ». Il a ainsi rappelé cet objectif à l’occasion de ses vœux au monde de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la recherche, lundi 11 janvier 2010 à Saclay dans l'école d'ingénieurs de Supélec.
Lire la suite de l’article


Vœux 2010 : Nicolas Sarkozy rend "hommage" à la communauté universitaire
« L’année qui s’ouvre sera une année de consolidation de la réforme, aussi bien sur le plan quantitatif que qualitatif », a affirmé Nicolas Sarkozy, à l’occasion de ses vœux au monde de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la recherche, lundi 11 janvier 2010 sur le plateau de Saclay. « Ma détermination à moderniser le monde de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la recherche est absolument inébranlable. Je vous promets que les moyens seront au rendez-vous, malgré les difficultés. Ce sera la réforme et les moyens. »
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 11/01/10



Réactions au discours de Nicolas Sarkozy sur le supérieur et la recherche
Voici les réactions des syndicats de l'Education nationale et de l'Enseignement supérieur au discours prononcé lundi par le président Nicolas Sarkozy à Gif-sur-Yvette (Essonne) sur l'enseignement et la recherche.
Lire la suite de l’article


Discours de Sarkozy aux chercheurs : un "exercice d'illusionnisme"
Le PS a estimé lundi que Nicolas Sarkozy avait proposé un "exercice d'illusionnisme" dans ses voeux au monde de l'éducation et de la recherche, et a déploré l'écart "stupéfiant entre les déclarations d'intention et les faits".
Lire la suite de l’article


Chatel : 3 postes de médiateurs scolaires avaient été créés à Darius-Milhaud
Trois postes de médiateurs scolaires avaient été créés à la rentrée 2009 au lycée Darius-Milhaud du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne) où un lycéen a été poignardé à mort vendredi, a affirmé lundi sur i-Télé le ministre de l'Education nationale Luc Chatel.
Lire la suite de l’article


Minute de silence: manque de préparation, selon les chefs d'établissements
La minute de silence proposée pour mardi par le ministre de l'Education nationale, Luc Chatel, après la mort d'un lycéen poignardé vendredi par un de ses camarades, risque de manquer de préparation, a réagi lundi le SNPDEN, principal syndicat des chefs d'établissements.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.