mercredi, janvier 06, 2010

Revue de presse du mercredi 6 janvier 2010


la cote des quotas… - “La France est le pays où l'origine sociale pèse le plus”- Grève du 21 janvier – Pass Royal -



la cote des quotas…
La polémique sur les quotas de boursiers dans les grandes écoles continue.
Le directeur de Sciences Po Paris, Richard Descoings, a défendu ce mercredi sur France Inter l’objectif de 30% de boursiers dans les grandes écoles, «école par école».«Sinon, a-t-il précisé, c’est tout simple: quand vous avez 250 écoles d’ingénieurs et plus d’une centaine d’écoles de commerce, il suffit que dans les 10 premières de chaque catégorie il n’y ait pas de boursiers, ce sont les grandes écoles pour les riches, et au fur et à mesure qu’on descend dans la hiérarchie sociale et dans la hiérarchie des recrutements, on va trouver une proportion de boursiers de plus en plus importante». Il s’oppose ainsi à la Conférence des grandes écoles (CGE) qui proposait un objectif (et pas un quota) de 30% de boursiers mais dans l’ensemble des écoles.
Le grand patron François Pinault et le consultant Alain Minc s'estiment quant à eux «indignés» par la «réticence» de la CGE. «Nous avons eu, l’un et l’autre, un haut-le-coeur en lisant la déclaration de la Conférence des grandes écoles sur les 30% de boursiers», écrivent-ils dans une tribune du «Monde». Et ils précisent : «comment peut-on dans la société contemporaine être aussi réactionnaire? Comment croire que le niveau des concours doit être intangible afin de fixer à jamais une hiérarchie entre jeunes Français à l’âge de 20 ans?».
Le débat s’est déplacé aussi sur le contenu des concours. Le ministre de l'Education nationale, Luc Chatel, s'est dit mercredi favorable à une réflexion sur les concours d'entrée aux grandes écoles, jugeant que "le contenu même des épreuves peut entraîner une certaine discrimination" sociale. "Avec Valérie Pécresse, nous avons demandé à l'inspection générale de l'Education nationale de nous faire des propositions sur les épreuves des concours, sur la nature des épreuves, car on s'aperçoit que le contenu même des épreuves peut entraîner une certaine discrimination", a déclaré le ministre au micro de LCI.
Dans Le Figaro, on apprend que ces propositions s’appuient sur les travaux d’une commission au sein du comité interministériel sur l'égalité des chances chargée de déterminer les «biais sociaux» (écart entre les moyennes générales des boursiers et des non-boursiers) des différentes épreuves des concours d'entrée dans les grandes écoles. La mission doit rendre ses conclusions en juin 2010 mais Valérie Pécresse s'est d'ores et déjà prononcée pour une modification des épreuves d'oral permettant de tester «au lieu de la culture classique, l'intensité du parcours d'un étudiant». On évoque surtout une modification pour les épreuves de langue (favorisant les élèves qui ont eu la possibilité de partir souvent à l’étranger) et les épreuves de culture générale.

“La France est le pays où l'origine sociale pèse le plus”
Pour prendre du recul, il faut se rendre sur le site Rue89. On pourra y lire en partenariat avec les Inrocks , une interview de Christian Baudelot.
Pour lui, un quota de boursiers dans les grandes écoles, “C'est prendre le problème à l'envers. Il est très important de démocratiser l'école, mais en commençant par l'école primaire, après ça suivra. Il faut arriver à une école juste, socialement. Or, actuellement, elle ne l'est pas du tout.”. Comment faire ? “Il faut changer la pédagogie pour arrêter de tout donner aux héritiers. Pour moi l'essentiel est là. […] Il faut cesser de faire redoubler les élèves. Toutes les études montrent que le redoublement est injuste socialement et pénalisant sur le plan scolaire. Les enfants qui ont redoublé prennent du retard et n'ont pas de meilleurs résultats. ”. Et il insiste “La France est le pays où l'origine sociale exerce la plus grande importance dans la réussite scolaire des enfants. Ce n'est pas en s'attaquant en bout de course au supérieur, au moment où les choix sont déjà faits, qu'on va changer les choses.
Pour prendre du recul, on peut aussi aller voir ce qui se fait à l’étranger. C’est ce que propose le site EducPros qui nous emmène voir quel bilan on peut faire des politiques de quotas aux USA .
En effet, une étude récente de la French-American Foundation (disponible sur le site) apporte sa contribution au débat. L’exemple des « Percentage plans » au Texas et en Californie offre des pistes intéressantes mais qui nécessitent d’être adaptées à la situation hexagonale. Tous les participants de ce voyage d’étude insistent aussi sur l’importance des mesures d’accompagnement (« l’outreaching ») pour garantir le succès du dispositif. Chantal Dardelet, responsable du groupe ouverture sociale à la CGE, insiste ainsi sur l’implication des universités américaines auprès des lycées. « Cet accompagnement dans la durée permet d’agir sur les causes de non-inscription de certains publics à l’université comme le défaut d’informations ou l’autocensure des familles".
Signalons que le site EducPros, en dehors de cette référence états-unienne, propose aussi un dossier très complet sur le sujet

Grève du 21 janvier
Les fédérations syndicales de l'enseignement Unsa Education et Sgen-CFDT ont décidé de se joindre à la grève des fonctionnaires prévue le 21 janvier, mais en se différenciant des syndicats ayant lancé le mouvement (CGT, FSU, Solidaires), notamment sur la réforme du lycée.
En ces temps de crise, les moyens doivent être garantis pour que les jeunes, les parents, ainsi que les personnels gardent confiance dans l'Education et la recherche ” , écrivent les deux fédérations dans un communiqué, pour justifier leur appel à la grève. "Leur "priorité" est la "défense de l'emploi public" car "en 2010, l'Etat et les services publics connaîtront leur pire année en matière budgétaire avec 30.000 suppressions d'emplois", dont 16.000 dans l'Education nationale. L'Unsa Education et le Sgen-CFDT critiquent aussi la réforme de la formation des enseignants et la poursuite de la suppression de la carte scolaire.
Elles estiment enfin qu'en 2010 "le lycée connaîtra des innovations approuvées par la majorité de la communauté éducative mais qui nécessitent des conditions de mise en oeuvre que nous devons gagner par le combat syndical". Ce qui les distingue ainsi des syndicats, opposés à cette réforme, qui ont lancé la journée du 21.

Pass Royal
Les premiers "pass contraception" ont été délivrés par une infimière scolaire en Poitou-Charentes, a annoncé mercredi Ségolène Royal. Des chèques destinés aux jeunes filles mineures pour lutter contre les grossesses précoces et réduire les avortements. Elle avait annoncé le 13 novembre l'envoi dans une centaine de lycées de sa région de 1 400 "pass contraception", en dépit de l'avis négatif du ministère de l'Education. La rectrice de l'académie de Poitiers, Béatrice Cormier a demandé par courrier aux proviseurs des lycées de ne pas les distribuer.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 06/01/10 (certains articles payants)


Grandes écoles: les quotas font débat
«On ne peut pas rester avec un système qui laisse sur le bord du chemin trop de jeunes issus de milieux défavorisés», déclare le ministre de l'Education nationale Luc Chatel.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 06/01/10


Pécresse veut modifier les oraux «discriminants»
La ministre de l'Enseignement supérieur appelle les établissements évaluer «l'intelligence» et le parcours des étudiants plutôt que leur culture générale.
Lire la suite de l’article


Les admissions parallèles, moteur de démocratisation
À l'heure de la diversité, les grandes écoles se doivent d'être exemplaires. Des élèves issus de milieux défavorisés aux étudiants internationaux, en passant par les handicapés, elles multiplient les efforts pour refléter la diversité de notre société.
Lire la suite de l’article


Grandes écoles et boursiers: «Des quotas, non !Quelle valeur aurait mon diplôme ?»
VOS TEMOIGNAGES- Pour les directeurs des grandes écoles, introduire progressivement un objectif de 30% d'élèves boursiers, comme le souhaite la ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Pécresse risquerait de faire baisser le niveau moyen de ces écoles. D'anciens élèves, boursiers, internautes du Figaro.fr, font part de leurs opinions.Le 12 novembre dernier, la ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Pécresse, avait fixé un objectif de 30% de boursiers pour chacune des grandes écoles françaises. Cependant, le 23 décembre, la Conférence des Grandes Ecoles a désapprouvé «d'une manière générale la notion de quotas» en avançant un double argument : la crainte d'une baisse du niveau moyen des élèves et le risque de voir les employeurs faire une différence entre les différentes voies d'accès au sein d'une même école. Un avis souvent partagé par d'anciens élèves boursiers qui racontent leurs expériences.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 06/01/10



Boursiers : la réticence des grandes écoles est indigne !, par Alain Minc et François Pinault
Nous avons eu, l'un et l'autre, un haut-le-cœur en lisant la déclaration de la Conférence des grandes écoles sur les 30 % de boursiers. Que deux individus aussi différents – indépendamment de l'amitié qui nous lie – réagissent ainsi est peut-être révélateur !
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 06/01/10 (un jour de retard)



Les postes aux concours du second degré privilégient le privé
Le ministère de l’Éducation nationale vient de publier les postes ouverts aux concours de recrutement du second degré (public et privé) pour la session 2010 et le syndicat Snes-FSU dénonce, « une fois de plus », les «  largesses gouvernementales  » pour le privé alors que le public est «  sacrifié au nom de la réduction de l’emploi public ». Le nombre de postes ouverts aux concours du public reste stable (8 600 postes), ce qui est « notoirement insuffisant au regard des besoins », selon le syndicat (évolution démographique et départs en retraite), alors que le nombre de contrats offerts à l’enseignement privé est multiplié par 2,3.
Lire la suite de l’article


Grandes écoles, mauvais élèves ?
Face au refus, exprimé par la Conférence des grandes écoles, d’augmenter les quotas de boursiers pour les jeunes issus des quartiers populaires, les critiques fusent.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 06/01/10



Discrimination : Chatel cible les concours des grandes écoles
La discrimination sociale est plus que jamais au coeur du débat sur l'éducation. Après les quotas de boursiers dans les grandes écoles, ce sont désormais les concours de ces écoles qui sont dans le viseur du gouvernement.
Lire la suite de l’article


Luc Chatel veut une réflexion sur les épreuves des concours universitaires
Le ministre de l'Education nationale, Luc Chatel, s'est dit mercredi favorable à une réflexion sur les concours dans l'enseignement supérieur, à propos de "la nature des épreuves, car on s'apercoit que le contenu même des épreuves peut entraîner une certaine discrimination" sociale.
Lire la suite de l’article


Quotas d'élèves boursiers : le oui, mais... des grandes écoles
Les élèves boursiers auront-ils des places assignées dans les grandes écoles comme l'ENA, les Mines ou Polytechnique? Sous pression du gouvernement, la Conférence des grandes écoles (CGE) a sérieusement assoupli sa position.
Lire la suite de l’article


La moitié des ados regardent la télé sur le Net
La moitié des adolescents internautes français regardent la télévision tout en surfant sur le net et 47% utilisent leur téléphone mobile en étant connectés, des chiffres supérieurs à la moyenne européenne, a indiqué mercredi le cabinet Forrester.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 06/01/10



Démocratisation en trompe-l’œil des études supérieures
Si elles sont plus ouvertes aux étudiants d’origine modeste, les grandes écoles refusent les quotas. Quant à l’université, elle n’échappe pas à la reproduction sociale
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 06/01/10



Boursiers : les grandes écoles montrées du doigt
Une fois n'est pas coutume, la polémique est née dans le milieu feutré des grandes écoles. Et elle n'en finit pas d'agiter le landerneau éducatif. La réticence affichée le mois dernier par la Conférence des grandes écoles (CGE), face à l'instauration d'un quota de 30 % de boursiers (« Les Echos » du 28 décembre 2009), suscite en cette période de rentrée une véritable levée de boucliers. Du ministre de l'Education nationale, Luc Chatel, au commissaire à la Diversité, Yazid Sabeg, en passant par le directeur de Sciences po Paris, Richard Descoings, ou le président de l'Unef, Jean-Baptiste Prevost, tous se sont insurgés hier du positionnement « antisocial » et « scandaleux » de la CGE. Seule la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Valérie Pécresse, a tenté de calmer le jeu, faisant valoir que le seuil de 30 % de boursiers dans les écoles voulu par le gouvernement était « un objectif » et « pas un quota ».
Lire la suite de l’article


Les grandes écoles isolées dans le débat sur l'ouverture du supérieur
Les grandes écoles paraissent isolées dans le débat sur la démocratisation de l'enseignement supérieur, le gouvernement ayant trouvé de multiples alliés dans sa volonté réaffirmée d'ouvrir largement aux étudiants boursiers les écoles, même les plus sélectives.
Lire la suite de l’article


Les jeunes de l'UMP appellent les grandes écoles à plus d'"imagination"
Les jeunes de l'UMP ont demandé mercredi plus d'"imagination" aux grandes écoles, estimant "malvenue" leur hostilité affichée à l'accueil de 30% de boursiers.
Lire la suite de l’article


Grandes écoles: Luc Chatel pour une réflexion sur les concours
Le ministre de l'Education nationale, Luc Chatel, s'est dit mercredi favorable à une réflexion sur les concours d'entrée aux grandes écoles, jugeant que "le contenu même des épreuves peut entraîner une certaine discrimination" sociale.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 06/01/10



Bronca contre les grandes écoles qui s'opposent aux quotas de boursiers
La reproduction des élites dans le collimateur. L'opposition des grandes écoles à l'idée d'introduire un quota de 30 % de boursiers dans leurs effectifs, a suscité hier de vives critiques. D'autant que le motif invoqué par la Conférence des grandes écoles est que cela « amènerait inévitablement une baisse du niveau moyen ».
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 06/01/10



Ecole : « La France est le pays où l'origine sociale pèse le plus »
Faut-il imposer des « objectifs » ou des « quotas » de boursiers dans les effectifs des grandes écoles ? Peu importe, répond le sociologue Christian Baudelot, spécialiste des questions d'éducation : à ce niveau d'étude, il est déjà trop tard.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 06/01/10



Les grandes écoles isolées dans le débat sur l'ouverture du supérieur
Les grandes écoles paraissent isolées dans le débat sur la démocratisation de l'enseignement supérieur, le gouvernement ayant trouvé de multiples alliés dans sa volonté réaffirmée d'ouvrir largement aux étudiants boursiers les écoles, même les plus sélectives.
Lire la suite de l’article


Faut-il imposer des boursiers aux grandes écoles ?
« Pas question d'accueillir 30% d'étudiants boursiers dans chacun de nos établissements » : la Conférence des grandes écoles n'en démord pas. Stupeur et colère dans la communauté universitaire.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 06/01/10



Grandes écoles: Quotas en débat
Le refus des grandes écoles d'introduire des quotas de boursiers dans leurs effectifs crée la polémique. Le ministre de l'Education nationale, Luc Chatel, s'est dit mardi "profondément choqué". Mais sa collègue de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Valérie Pécresse, préfère, elle, ne pas froisser les prestigieux établissements.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 06/01/10


La polémique enfle sur les quotas de boursiers dans les grandes écoles
Alain Minc et François Pinault affirment avoir eu "un haut le cœur" en lisant la réaction de la Conférence des grandes écoles, qui a rejeté le quota de 30% d'étudiants boursiers.
Lire la suite de l’article


Jusqu'à quand nos grandes écoles resteront-elles coincées, élitaires, provinciales ?
Blog de Jean-Marcel Bouguereau

Grandes écoles, boursiers, concours, discrimination positive, nivellement par le bas: le point de vue de Richard Descoings
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 06/01/10


A Lille, pas de quotas, mais une formation des boursiers aux concours des grandes écoles
Le gouvernement a annoncé vouloir garantir 30% de boursiers pour les grandes écoles. Un programme de Science Po-Lille propose, lui, de former des lycéens boursiers pour avoir le niveau au moment du concours d'entrée unique.
Lire la suite de l’article


Royal lance ses "pass-contraception"
Une infirmière scolaire de Poitou-Charentes a remis à des lycéennes ces tickets pour une visite chez le gynécologue...
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 06/01/10


Formation : Une réforme contre la recherche ?
Quels effets aura la réforme de la formation des enseignants sur les universités ? Pour André Ouzoulias, professeur en IUFM, les masters recherche pourraient être les premières victimes d'une réforme qui prétend les protéger.
Lire la suite de l’article


Lycée : Les insuffisances d'une réforme vues par Education & Devenir
Pour Education & Devenir la réforme du lycée ne répond pas aux attentes. C'est ce qu'affirment Françoise Clerc et Alain Boulineau dans cette tribune au vitriol, qui dissèque avec science la réforme Chatel et relève les insuffisances du projet.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 06/01/10


L'application de la loi Debré en question
Par claude lelièvre

Le colloque national qui vient de se tenir sur le cinquantenaire de la loi Debré a abouti à remettre en question non pas la loi Debré elle-même, mais son application.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
ÉducPros du 06/01/10


Quotas de boursiers dans les grandes écoles : « Il y aura un concours pour les riches et un pour les pauvres »
Des quotas de boursiers dans les grandes écoles ? La polémique a été relancée depuis la prise de position de la CGE (Conférence des grandes écoles) contre l’instauration d’un quota de 30 % de boursiers dans ses établissements. Valérie Pécresse avait cité comme objectif ce chiffre lors d'une conférence à Sciences po le 10 novembre 2009. Depuis, les réactions contre la CGE se multiplient. Luc Chatel s'est déclaré « profondément choqué ». Richard Descoings, le directeur de Sciences po Paris, a dénoncé une « réaction antisociale dans toutes sa franchise ».
Lire la suite de l’article


Boursiers, quotas, grandes écoles et seuil de tolérance
Par Emmanuel Davidenkoff

Une première réaction à vif en prenant connaissance de la polémique entre la Conférence des grandes écoles et le gouvernement sur l’objectif de 30% de boursiers dans les grandes écoles. Tout, dans la tournure que prend le débat, veut (nous) faire croire qu’il y aurait opposition entre les postures de l’une et de l’autre. En est-on certain ?
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 06/01/10



Unsa Education et Sgen-CFDT se joignent à la grève des fonctionnaires du 21
Les fédérations syndicales de l'enseignement Unsa Education et Sgen-CFDT ont décidé de se joindre à la grève des fonctionnaires prévue le 21 janvier, mais en se différenciant des syndicats ayant lancé le mouvement (CGT, FSU, Solidaires), notamment sur la réforme du lycée.
Lire la suite de l’article


L'Unef demande un "débat national" sur la place des grandes écoles
L'Unef, première organisation étudiante, a appelé mercredi le gouvernement à ouvrir "un débat national sur la place et le rôle des grandes écoles dans notre système d'enseignement supérieur", après la polémique sur l'accueil de 30% d'étudiants boursiers en leur sein.
Lire la suite de l’article


Les premiers "pass contraception" délivrés en Poitou-Charentes (Mme Royal)
Les premiers "pass contraception" destinés aux jeunes filles mineures pour lutter contre les grossesses précoces et réduire les avortements, ont été délivrés par une infimière scolaire en Poitou-Charentes, a annoncé mercredi Ségolène Royal.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.