lundi, mai 19, 2008

Revue de presse du Lundi 19 mai 2008

"Dans mon école, c'était la colère. Une fois de plus, dans cette affaire, on n'a pas parlé du fond. On s'est fait voler nos possibilités d'expression".C’est une professeur des écoles qui parle ainsi dans Le Monde de samedi et qui résume assez bien le sentiment de nombreux enseignants après les déclarations de Nicolas Sarkoy sur le service minimum.
La position jusqu’au boutiste, on la retrouve aussi chez le ministre de l'Education nationale, Xavier Darcos, qui a exclu dimanche sur Europe 1 tout retrait des projets de réforme du gouvernement «quelle que soit la dimension des manifestations».
Interrogé sur le service minimum à l'école comme moyen de réduire les mouvements de grève, M. Darcos, a concédé qu'il s'agisssait de "dissuasion". "Il faut que les grèves n'aient lieu que lorsqu'elles sont nécessaires", estimant qu'aucune ne l'était actuellement.


“ Ecole: séparer filles et garçons, c'est de nouveau possibleD’après Rue 89, la nouvelle loi contre les discriminations rend possible les classes non-mixtes, interdites dans le public depuis 1975.
Toujours sur Rue 89, on lira un bon article qui tente de faire le point sur la questionLes profs sont-ils mieux traités en France qu'ailleurs en Europe? ”. Le bilan est contrasté , si le statut semble plus favorable et le temps de travail surjet à débat, en revanche il y a une certitude sur les salaires jugés peu attirants en France. Rapportés en pourcentage du PIB national par habitant, le salaire de base d'un enseignant certifié en fin de carrière stagne à 183% en France (et 99% en début de carrière). Là où il est déjà à 230% en Espagne ou 320% au Portugal, par exemple.


L’expérience fait grand bruit. Elle est l’objet d’un article dans les colonnes du Figaro et du journal Le Parisien.
Pendant dix jours, 250 écoliers strasbourgeois vont s'engager à éteindre tous leurs écrans : jeux vidéo, télé, ordinateur... Ils devront faire sans ! Objectif de cette expérience unique en Europe : leur apprendre à voir les images autrement. Ce lundi matin, chacun des 250 écoliers se verra remettre un carnet de bord et s'engagera solennellement à « faire tout ce qui est humainement possible pour réussir le défi et compter les points » gagnés contre l'écran. Chaque élève peut gagner cinq points par jour de classe (7 les jours sans... car la tentation d'écran est plus forte), et doit inscrire sur son carnet ce qu'il a fait avant et après l'école, ce qu'il a préféré et ce qui lui a semblé dur. Le match sera gagné si le score atteint 70 % du maximum de points possible (14 732 pour les 250 élèves).
une étude récente de la Sofres pour la chaîne Gulli a montré que 60 % des ménages possédaient six écrans au moins , la tentation est omniprésente. Selon cette étude, près de 50 % des enfants passent ainsi la moitié de leurs loisirs devant les écrans. Y compris les écrans d’ordinateurs, comme vous en ce moment !

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 19/05/08


«Il y a une lame de fond contre l’école»
Côte à côte, enseignants et parents d’élèves ont défilé hier à Paris.
Lire la suite de l’article


Darcos aux enseignants: «Manifestez toujours...»
Plusieurs dizaines de milliers d'enseignants ont défilé dimanche à Paris contre les suppressions d'effectifs à l'appel de la FSU, fédération majoritaire dans l'éducation. Le ministre Xavier Darcos refuse tout retrait des réformes engagées.
Lire la suite de l’article


Lifting des ados, achtung !
Chirurgie esthétique. Berlin veut restreindre les opérations de mineurs.
Lire la suite de l’article


Copies volées, examen foutu
Plus d'une centaine d'étudiants en BTS Banque et Gestion de l'académie d'Orléans-Tours devront repasser une ou deux épreuves de l'examen après le vol de leurs copies dans un lycée d'Indre-et-Loire, a-t-on appris dimanche auprès du rectorat.
Lire la suite de l’article


Lycéens sanctionnés : vos témoignages
L’administration et les proviseurs ont été en première ligne pour dissuader les lycéens de manifester contre la loi Darcos. Interventions policières, exclusions temporaires, menaces de sanctions… Le Contre-journal a réuni des premiers témoignages publiés dans Libération. Une suite est prévue: apportez vos témoignages.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 19/05/08


Forte mobilisation des enseignants à Paris
Entre 20.000 et 45.000 personnes ont défilé dimanche contre les suppressions de poste dans l'Éducation nationale. Xavier Darcos leur a opposé une fin de non-recevoir tout en se disant à «l'écoute».
Lire la suite de l’article


Editorial : Sarkozy contre les tabous français
[…] Les Français sont attachés au droit de grève, c'est indéniable, comme il est indéniable qu'ils supportent de moins en moins d'être pris en otages sur un quai de gare ou devant les portes d'une école. Ils aiment leurs fonctionnaires, certes, mais lorsqu'ils comparent leur situation à la leur, ils estiment que les plus à plaindre ne sont pas ceux que l'on croit.
Lire la suite de l’article


Le plan Darcos pour pallier les absences des enseignants
Le ministre de l'Education Xavier Darcos veut mettre en place une agence nationale de remplacement des profs malades ou manquants dès la rentrée 2009.
Lire la suite de l’article


Des élèves alsaciens apprennent à vivre sans télé
Pendant dix jours, ils vont volontairement se priver d'écrans téléviseur, jeux, ordinateur. L'expérience sera ensuite élargie.
Lire la suite de l’article


Les six points clés du service minimum à l'école
L'organisation de l'accueil des élèves reste, pour les maires, la question la plus délicate.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde daté du 19/05/08


M. Darcos campe sur ses positions malgré la mobilisation des enseignants
Le ministre de l'éducation nationale, Xavier Darcos, a exclu, dimanche 18 mai, lors de l'émission Le Grand Rendez-Vous en collaboration avec Europe 1/TV5monde/Le Parisien-Aujourd'hui tout retrait des projets de réforme du gouvernement "quelle que soit la dimension des manifestations". Interrogé sur sa volonté ou pas d'"assouplir, réduire ou retirer certains de (ses) projets", le ministre a répondu : "bien sûr que non".
Lire la suite de l’article


Des "instits" s'indignent du "coup médiatique" de Nicolas Sarkozy sur le service minimum
Julie Fradelizi exerce dans une école élémentaire de Floirac (Gironde). Au lendemain de la grève du jeudi 15 mai et de la déclaration de Nicolas Sarkozy, annonçant un projet de loi sur le droit à l'accueil des élèves en cas de grève, elle est outrée. "Dans mon école, c'était la colère. Une fois de plus, dans cette affaire, on n'a pas parlé du fond. On s'est fait voler nos possibilités d'expression".
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 19/05/08 (un jour de retard)



Parents, enseignants le 18 mai contre la Réforme Darcos
Parents d’élèves, enseignants, lycéens, pédagogues à l’appel des syndicats et d’organisations de parents d’élèves manifestaient à Paris ce dimanche afin de protester contre la politique éducative du gouvernement, notamment la vision "idéologique" et "passéiste" des programmes avancés par le ministre Darcos. Plus de 50.000 manifestants ont arpenté les rues de la capitale.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 19/05/08



Darcos ne cède pas
Le ministre de l'Education nationale, Xavier Darcos, a exclu dimanche sur Europe 1 tout retrait des projets de réforme du gouvernement «quelle que soit la dimension des manifestations».
Lire la suite de l’article


20 à 45 000 enseignants défilent à Paris
Massés derrière une banderole «Notre choix à nous, c'est la réussite pour tous», 45 000 manifestants selon la FSU, 20 000 selon la préfecture de police, défilent actuellement à Paris à l'appel de la Fédération majoritaire dans l'éducation, pour protester contre les dizaines de milliers de suppressions de poste prévues dans le secteur de l'éducation.
Lire la suite de l’article


Dix jours sans écran !
Pendant dix jours, 250 écoliers strasbourgeois vont s'engager à éteindre tous leurs écrans : jeux vidéo, télé, ordinateur... Ils devront faire sans ! Objectif de cette expérience unique en Europe : leur apprendre à voir les images autrement.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 19/05/08



Les enseignants de nouveau dans la rue à Paris
20.000 personnes, selon la préfecture de police, 35.000 selon la FSU, manifestaient dimanche après-midi à Paris entre la place de l'Opéra et la Bastille contre les dizaines de milliers de suppressions de poste prévues dans l'éducation
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 19/05/08



Des professeurs de plus en plus remontés
«Vous avez aimé 1968, vous allez adorer mai 2008», indique une banderole dans la manifestation organisée par la fédération syndicale unitaire (FSU) à Paris, ce dimanche. Des professeurs venus des quatre coins de la France étaient en nombre dans la rue pour exprimer leur désaccord sur les suppressions de postes prévus à la rentrée prochaine et les nouveaux programmes scolaires.
Lire la suite de l’article


Bastons entre ados à la sortie du collège
Une histoire de cœur qui foire. C’est l’engrenage infernal. Ça s'est passé au collège Varèse, dans le 19e arrondissement de Paris. Que font les pères ?
Lire la suite de l’article


Pas de télé, pas d'ordi, pas de jeu vidéo, pas de...
Ils vont se faire un devoir de zapper les écrans de leur quotidien. Les quelque 250 élèves de l'école primaire du Ziegelwasser, au Neuhof, vont délibérément délaisser leurs télévisions, ordinateurs et consoles de jeu, à partir de demain. D'une durée de dix jours, l'opération vise à leur apprendre «à voir autrement» et à ne pas devenir des téléspectateurs passifs. Elle est motivée, selon ses organisateurs, par le fait qu'un enfant passerait en moyenne 1 200 heures devant un écran chaque année. Et qu'un préadolescent de 11 ans aurait déjà vu près de 8 000 scènes de meurtres à la télé. Première du genre en Europe, l'action donnera lieu à un bilan qualitatif. Elle devrait être reconduite en 2009 dans deux autres écoles de la ville.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 19/05/08



Ecole: séparer filles et garçons, c'est de nouveau possible
La nouvelle loi contre les discriminations rend possible les classes non-mixtes, interdites dans le public depuis 1975.
Lire la suite de l’article


Les profs vraiment mieux traités en France qu'ailleurs en Europe?
En fait, la réalité de la profession n'est pas homogène, en Europe. C'est ce qui ressort notamment des travaux du réseau Eurydice, spécialisé dans la recherche et la comparaison des politiques éducatives à l'échelle européenne. Leur prochain grand bilan sortira l'an prochain. Pour l'heure, ce sont les chiffres publiés en 2005 et collectés sur l'année 2002/2003 qui nous éclairent sur plusieurs disparités d'un pays à l'autre.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Ouest-France du 19/05/08



Les enseignants remontés, le ministre déterminé
Vingt mille manifestants selon la police, 45 000 selon la FSU, ont défilé, hier à Paris, pour protester contre la politique du gouvernement.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Sud-Ouest du 19/05/08



Le seuil des 35 élèves en jeu
Les lycéens seront-ils plus nombreux par classe à cause des suppressions de postes, comme le prévoient les syndicats ? Des éléments de réponse
Lire la suite de l’article


Des proviseurs davantage contrariés par les suppressions dans l'administration
Les 11 200 suppressions de postes ne concernent pas seulement les enseignants, mais aussi les personnels administratifs (1 000 équivalents temps plein sur le plan national). « C'est un sujet dont on parle moins, mais qui risque, dans notre établissement, de poser davantage de problèmes», avance Alain Vaujany, proviseur du lycée Louis-Barthou à Pau, dans les P yrénées-Atlantiques.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 19/05/08



Les profs encore dans la rue
Après une grève globalement très bien suivie jeudi dernier dans l'Education, les professeurs ont remis ça dimanche. Entre 20 000 et 40 000 personnes, selon les sources, ont défilé à Paris pour protester contre l'instauration d'un service minimum à l'école. Le gouvernement est confronté à une nouvelle semaine de grogne, avec en point d'orgue, une journée d'action jeudi pour la défense des retraites.
Lire la suite de l’article

Agence de profs: "Une usine à gaz du remplacement"
Au lendemain de l'annonce de Nicolas Sarkozy d'instaurer un droit à l'accueil des élèves, le ministre de l'Education, Xavier Darcos, dit vouloir "créer une agence nationale de remplacement pour la rentrée 2009". Cet organisme devra "gérer au plus vite les absences" des enseignants. Ce qui laisse Gilles Moindrot, secrétaire général du principal syndicat enseignant, perplexe.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 19/05/08




Xavier Darcos exclut tout retrait de ses réformes
Le ministre de l'Education nationale a de nouveau exclu tout retrait de ses réformes après la manifestation de dimanche qui a rassemblé plusieurs milliers d'enseignants.
Lire la suite de l’article


Gérard Aschieri "Xavier Darcos, c’est Dr Jekyll et mister Hyde"
Le ministre de l’Education nationale, Xavier Darcos, a réaffirmé que malgré l’ampleur des manifestations, il ne reviendrait pas sur les réformes. Quelles sont les stratégies des syndicats face à cette détermination ?
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 19/05/08


Prochaine grève dans la fonction publique le 22 mai
Les syndicats ont considéré l'annonce d'un projet de loi sur le service minimum par Nicolas Sarkozy comme une "provocation". Après la forte mobilisation de ce jeudi, ils veulent la prochaine action, une journée de grève prévue le 22 mai sur le thème des retraites, aussi efficace.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 19/05/08



Education : de 20.000 manifestants (police) à 45.000 (FSU) à Paris
20.000 personnes venues de toute la France, selon la préfecture de police, 45.000 selon la FSU, fédération majoritaire dans l'éducation, ont défilé dimanche à Paris pour protester contre les dizaines de milliers de suppressions de postes et la politique éducative du gouvernement.
Lire la suite de l’article


Les syndicats du primaire vont écrire à Sarkozy contre le service minimum
Une intersyndicale du primaire SNUipp-FSU, SE-Unsa, Sgen-CFDT (près de 80% de la représentation de la profession) a acté lundi le principe d'un texte de protestation à Nicolas Sarkozy sur la méthode et sur le fond de son projet de service minimum d'accueil.
Lire la suite de l’article


Service minimum à l'école: Bayrou accuse Sarkozy de stratégie de "la tension"
Le président du MoDem, François Bayrou, a accusé dimanche devant la presse Nicolas Sarkozy de pratiquer "une stratégie de faire monter la tension et du bras de fer", concernant le service minimum à l'école.
Lire la suite de l’article


Accueil à l'école: le PS saisira le Conseil constitutionnel (Hollande)
Le premier secrétaire du PS François Hollande a affirmé dimanche que le PS saisira le Conseil constitutionnel si le projet de loi, annoncé par Nicolas Sarkozy, instaurant un "droit à l'accueil" des enfants à l'école en cas de grève des enseignants, est voté au Parlement.
Lire la suite de l’article

Xavier Darcos exclut tout retrait des projets de réforme
Le ministre de l'Education nationale, Xavier Darcos, a exclu dimanche sur Europe 1 tout retrait des projets de réforme du gouvernement "quelle que soit la dimension des manifestations".
Lire la suite de l’article



-----------------------------------------------------------------------

La démocratie a besoin de la presse.

La presse a besoin de lecteurs pour vivre…

Lisez et achetez des journaux !

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.