mercredi, mai 28, 2008

Revue de presse du mercredi 28 mai 2008

La fin programmée des IUFM ?
Le Monde sous la plume de Luc Cédelle indique que “Le gouvernement envisage le recrutement des professeurs à bac+5
Il s’agirait de recruter les enseignants à un niveau universitaire plus élevé qu'aujourd'hui, les faire entrer directement dans le métier et remplacer l'actuelle deuxième année de formation professionnelle initiale par un "compagnonnage" intensif en début de carrière . Ce serait le projet de réforme envisagé, pour la rentrée 2010. Même si on peut considérer que le recrutement à un niveau plus élevé des enseignants est une bonne chose, en revanche ce qui se dessine pour la formation est une formidable régression. Les IUFM se trouvent complètement remis en question et au delà c’est toute la conception même du métier qui régresse. Alors que les IUFM mettent en place depuis l’an dernier, à la suite des travaux du Haut Conseil de l’Éducation, une formation reposant sur des compétences transversales autant que disciplinaires et sur le principe qu’enseigner est un métier qui ne limite pas à la maîtrise de sa discipline d’enseignement, tout cela semble ignoré aujourd’hui. C’est l’idée même de formation qui est dévoyée à travers la notion de “compagnonnage” qui peut être utile mais insuffisante pour appréhender toute la complexité de ce métier.

Stand-By
Les fédérations syndicales de l'Education ont décidé d'observer une pause dans leur mouvement de protestation contre les 11 200 suppressions de postes, alors que débute bientôt la période des examens de fin d'année. Il n'y aura donc pas de nouvelle grève d'ici la rentrée prochaine.
L’information n’a pas manqué de susciter des réactions chez les enseignants les plus engagés dans le mouvement. Ce qui a conduit à des précisions dans le communiqué commun. Dans la soirée de mardi, la FSU a affirmé auprès de l'AFP "envisager continuer l'action tant au niveau de l'Education que de la fonction publique". Frédérique Rolet, co-secrétaire générale du Snes-FSU déclaraitpar ailleurs "Nous nous reverrons en août une fois les lettres-plafond connues" Pour autant, selon elle, des "expressions communes" du mécontentement, de type blocage d'établissement, pourront avoir lieu localement.
Il est en effet difficile de faire grève quand on n'a plus cours (ce sera bientôt le cas en lycée). A moins que le mouvement ait lieu sur les jours du bac (surveillance, jury, oraux du second groupe). Donc une grève du bac ? Mais là, on peut se demander si la majorité des profs serait prête à briser ce tabou et si l’opinion suivrait. D’où cette position en stand-by

Dans Le Monde, une tribune d’Antoine Prost. Le grand connaisseur de l’histoire de l’éducation et de ses enjeux qualifie la réduction horaire dans le primaire de Munich Pédagogique. “ J'attends qu'on m'explique comment des programmes plus copieux contribuent au resserrement sur les fondamentaux, et comment on apprend plus et mieux en travaillant moins. ” conclut-il.

Dans Le Figaro on évoque un sondage de l’APPEL (parents enseignement privé) sur l’orientation des élèves. Pour 97 % des parents interrogés, l'orientation de leurs enfants est un sujet de préoccupation important. Mais ils ne sont que 62 % à se trouver bien informés. Surtout, plus des deux tiers (67 %) estiment que l'école n'apprend pas aux jeunes à faire des choix.
La Croix consacre tout son dossier “Parents et enfants” à ce même sujet. On y montre bien la difficulté de ce processus qui ne doit pas survenir trop tôt mais offrir des réponses claires au moment où les questions se posent. On sait aussi que les jeunes ont des difficultés à se projeter dans l’avenir. Ce qui rend le rôle des parents assez délicat, car ils doivent à la fois répondre aux questions immédiates (dans quelle classe, dans quelle filière ?) et anticiper sur un avenir plus lointain.
Le dossier fait malheureusement un constat assez sévère sur le rôle de l’école est estime que “l’éducation au choix” n’est pas une priorité dans les projets d’établissement. Bien souvent orientation rime avec “sélection” et quand un élève dit “Je me suis fait orienter” c’est plutôt dans un sens négatif…
Dans un autre article du même dossier Pierre Lunel, ex-délégué interministériel à l'orientation et à l'insertion professionnelle des jeunes affirme : "Il faut supprimer la dictature du bac S". Il est vrai que la force d’inertie et le poids des habitudes a conduit à dévoyer la réforme de 1992 qui visait à établir des séries avec des “profils” spécifiques. Le bac S est (re)devenu la série d’excellence et le “bac à tout faire”. Peut-être que la réforme annoncée des lycées reviendra sur cela mais on peu en douter et surtout cela suppose un changement radical de comportement de la part des enseignants et aussi des parents pour aboutir à une plus grande égalité des choix et à un système moins porté sur la sélection.

Pour finir, voici peut-être l’explication à la bonne santé des enseignants. Vivre avec des jeunes serait bon pour la santé (Nouvel Obs)
Selon une étude américaine, les interactions sociales avec des membres plus jeunes d'une espèce auraient un effet bénéfique sur le plan physiologique.
Avant d’en tirer des conclusions trop hâtives, précisons que cette étude porte…sur des mouches….

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 28/05/08


L’ado français écrase son mégot
La baisse des fumeurs chez les jeunes se confirme. Même si les cigarettes sucrées cartonnent.
Lire la suite de l’article


Portrait : Il est interdit d’hériter
Virginie Linhart. Réalisatrice de documentaires, la fille de Robert Linhart, mao établi en usine, revisite les rapports parents-enfants chez les militants de 68.
Lire la suite de l’article
---------------------------------------------
Le Figaro du 28/05/08


Education : le mouvement suspendu jusqu'à la rentrée
Plusieurs syndicats ont décidé mardi de suspendre leur action contre les suppressions de postes «le temps des examens» et de se revoir la semaine précédant la rentrée.
Lire la suite de l’article


Orientation : des parents 
de plus en plus désemparés
Deux tiers des parents estiment que l'école ne joue pas bien son rôle.
Lire la suite de l’article


«Pour être comprise, la justice des mineurs doit être rapide»
Jean-Luc Warsmann, président de la commission des lois à l'Assemblée nationale, présente mercredi matin avec Michèle Tabarot, député UMP des Alpes Maritimes, un rapport accablant pour la justice des mineurs. Ce deuxième volet des travaux de la mission d'information sur l'exécution des décisions de justice pénale met notamment en lumière des délais de jugements exorbitants.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde daté du 28/05/08



Les enseignants suspendent leur mouvement contre les suppressions de postes
Huit des principales fédérations de l'éducation – parmi lesquelles la FSU, l'UNSA-Education, le SGEN-CFDT et l'Union nationale lycéenne – réunies mardi 27 mai à Montreuil, près de Paris, ont décidé d'attendre la rentrée scolaire pour entreprendre de nouvelles actions contre les suppressions de postes prévues dans le primaire et le secondaire.
Lire la suite de l’article


Faute d'une action unitaire dès juin, la FSU appelle à des "actions locales" contre la politique du gouvernement
u lendemain des réunions de l'intersyndicale de l'éducation et des fédérations de la fonction publique, qui n'ont pas permis de déboucher sur un consensus pour des actions unitaires nationales, la FSU a appelé, mercredi 28 mai, "à développer les actions locales" contre la politique du gouvernement
Lire la suite de l’article


Le gouvernement envisage le recrutement des professeurs à bac+5
Recruter les enseignants à un niveau universitaire plus élevé qu'aujourd'hui, les faire entrer directement dans le métier et remplacer l'actuelle deuxième année de formation professionnelle initiale par un "compagnonnage" intensif en début de carrière : ainsi se dessine la réforme envisagée, pour la rentrée 2010, par le ministère de l'éducation. Au passage, les instituts universitaires de formation des maîtres (IUFM), déjà absorbés par les universités en 2007, verraient leur rôle considérablement réduit.
Lire la suite de l’article


Un Munich pédagogique, par Antoine Prost
Une catastrophe est en marche, plus grave que les nouveaux programmes de l'école primaire ou les suppressions de postes qu'on dénonce dans la presse ou dans la rue. Il sera facile, en effet, de revenir sur ces mesures. La suppression de deux heures de classe dans l'enseignement primaire et la semaine de quatre jours risquent au contraire d'être irréversibles. Et personne ne dit rien ou presque. Le forfait s'accomplit dans l'indifférence générale. Munich s'était accompagné d'un "lâche soulagement". Ce lâche consentement, lui aussi, annonce une débâcle. […]
Lire la suite de l’article


Un rapport parlementaire pointe "l'engorgement" de la justice des mineurs
Un rapport parlementaire présenté mercredi 28 mai à l'Assemblée nationale pointe la "lenteur" et l'excessive "complexité" de la justice des mineurs, ainsi qu'une prise en charge "inadaptée" des jeunes délinquants.
Lire la suite de l’article


Pour les enfants, les écoles de cirque ouvrent la voie du sport et de la créativité
Cela fait cinq jours que Matéo, 7 ans et demi, bondit comme un cabri : la perspective de son spectacle de cirque, samedi 31 mai, l'enchante. Avec les 150 autres enfants du Cadets'Circus, une école de cirque amateur installée à Etréchy (Essonne), il a réglé son numéro de jonglage lors de la "générale" et assisté, ébahi, au charivari gai et coloré des musiciens, techniciens, costumières et entraîneurs, sous le chapiteau bleu. Avec ses 1 200 places assises, celui-ci sera à peine assez grand pour accueillir familles et spectateurs lors des deux représentations payantes de fin d'année... La pratique du cirque amateur suscite un engouement croissant.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 28/05/08 (un jour de retard)



Le combat élémentaire des écoles maternelles
Une école maternelle près de Nantes se mobilise contre les réformes Darcos des programmes et du temps scolaire.
Lire la suite de l’article


Éducatrice et philosophe
Marion Faucheux, 23 ans . La jeune femme prépare son diplôme d’éducatrice spécialisée à l’école Saint-Honoré à Paris.
Lire la suite de l’article


« Il n’y a pas de réflexion sur la place de la science dans la société »
BERTRAND JOUVE ET FRANÇOIS BON, CHERCHEURS

Pour deux chercheurs toulousains, Bertrand Jouve et François Bon, les nouvelles logiques de financement ne sont pas adaptées aux réalités de la recherche.
Lire la suite de l’article


Les chercheurs reprennent la rue
Quatre ans après l’appel de Sauvons la recherche, les blouses blanches vont à nouveau battre le pavé aujourd’hui. Cette fois pour défendre leur indépendance face aux réformes Sarkozy.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 28/05/08



Les profs suspendent leur mouvement
Pendant la période des examens, plusieurs fédérations de l'Education ont décidé mardi de suspendre le mouvement contre les suppressions de postes.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 28/05/08



L'orientation, entre rêve et réalité
Aider leurs enfants à faire des choix personnels, en tenant compte des contraintes économiques et des exigences d'un système scolaire parfois peu lisibles : la tâche des parents est rude. Et ils n'ont pas toujours les ressources nécessaires, ou se retrouvent trop seuls, pour y faire face
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 28/05/08




Régularisation en vue pour la mère d’un acteur d’«Entre les murs»

Voilà moins de trois jours qu’«Entre les murs», le film de Laurent Cantet, a reçu la Palme d’or au Festival de Cannes, et les répercussions politiques se font déjà sentir. Mardi à l’Assemblée, le sujet du film - l’éducation dans des quartiers populaires - a déjà donné lieu à une prise de bec entre gouvernement et opposition. Ce mercredi, le film va permettre des régularisations. Au moins celle de la mère d’un des collégiens (appelé Boubakar) qui joue dans le film.
Lire la suite de l’article



Le mouvement lycéen suspendu le temps des examens

Il ne s’agit pas de la fin du mouvement de contestation qui mobilise les lycéens depuis deux mois mais d’une pause. Mardi, plusieurs fédérations de l'Education, dont la FSU, l'Unsa-Education, le Sgen-CFDT, ont décidé de suspendre leur action «pour la période des examens», selon l’AFP. Ils ont cependant décidé de se revoir la semaine précédant la rentrée pour une nouvelle action.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 28/05/08



Rien vu...


------------------------------------------------
Ouest-France du 28/05/08



Six universités touchent le jackpot aujourd'hui
Elles font partie des dix « campus de demain » qui se partageront cinq milliards d'euros. Sur les cinq projets de l'Ouest, le breton est le plus ambitieux.
Lire la suite de l’article


Une palme d'or pour son fils et peut-être des papiers pour elle
La belle histoire d'Entre les murs, le film de Laurent Cantet, va peut-être se prolonger aujourd'hui à la préfecture de police de Paris. Actuellement sans papiers, la maman, de nationalité malienne, de l'un des jeunes comédiens, Boubakar Bah, a rendez-vous en fin de journée pour savoir si l'État accepte de la régulariser. « Cela n'a rien à voir avec la palme à Cannes. J'ai moi-même monté le dossier de demande de régularisation avec Aïssata au mois de septembre. Depuis trois mois, nous savions que le rendez-vous aurait lieu le 28 mai », souligne Nathalie Boissonnet, représentante du Réseau éducation sans frontières au collège Françoise-Dolto, dans le XXe arrondissement de Paris. C'est dans cet établissement qu'étudient ou ont étudié la majorité des vingt-quatre jeunes acteurs.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Sud-Ouest du 28/05/08



Fiers d'être chercheurs
Les chercheurs étaient une nouvelle fois dans la rue hier pour dénoncer les projets de réorganisation du CNRS et les atteintes portées à la recherche fondamentale.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 28/05/08



Profs: Le mouvement en stand-by
Les fédérations syndicales de l'Education ont décidé d'observer une pause dans leur mouvement de protestation contre les 11 200 suppressions de postes, alors que débute bientôt la période des examens de fin d'année. Il n'y aura donc pas de nouvelle grève d'ici la rentrée prochaine. Les fédérations de fonctionnaires, également réunies mardi soir, n'ont de leur côté pas encore trouvé d'accord.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 28/05/08


Vivre avec des jeunes serait bon pour la santé
Selon une étude américaine faite sur des mouches, les interactions sociales avec des membres plus jeunes d'une espèce auraient un effet bénéfique sur le plan physiologique.
Lire la suite de l’article


La mère d'un acteur espère être régularisée
Soutenue par le réalisateur du film, Laurent Cantet, militant de RESF, la mère du jeune Boubakar dans le film, est convoquée mercredi à la préfecture de police.
Lire la suite de l’article


Morano : "des écrans mais pas tout le temps"
Séduite par l'expérience menée par une école strasbourgeoise dont les élèves tentent de vivre pendant dix jours sans télévision ni ordinateur, la secrétaire d'Etat chargée de la Famille Nadine Morano suggère de l'étendre à toute la France.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 28/05/08


La mère d'un jeune acteur d'''Entre les murs'' pourrait être régularisée
La mère d'un des 24 élèves du collège Françoise Dolto de Paris (XXe) interprètes du film de Laurent Cantet Entre les murs, Palme d'or au Festival de Cannes, est convoquée mercredi dans le cadre d'une procédure de régularisation, a-t-on appris mardi auprès de la préfecture de police.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 28/05/08



La FSU appelle à développer les actions locales contre la politique du gouvernement
La FSU, première fédération de l'Education, a appelé mercredi "à développer les actions locales" contre la politique du gouvernement, constatant qu'aucun accord n'a pour le moment été trouvé pour une action unitaire nationale.
Lire la suite de l’article


Education: interruption du mouvement unitaire, nouvelles actions à la rentrée
Les actions unitaires, menées au niveau national, par des enseignants, lycéens et parents d'élèves contre les suppressions de postes dans l'Education vont s'interrompre pour la période des examens, mais les syndicats poursuivront la mobilisation à la rentrée.
Lire la suite de l’article


Fonction publique: certains stagiaires seront rémunérés, d'autres défrayés
Certains stagiaires de la fonction publique "effectuant des tâches clairement identifiées" et "assimilés à des agents publics" pourront être rémunérés comme les fonctionnaires, tandis que les stages "d'observation" seront seulement "défrayés", a annoncé mardi le gouvernement.
Lire la suite de l’article


Huit organisations dénoncent la "répression" contre les lycéens mobilisés
Huit organisations du monde éducatif ont dénoncé "la répression administrative et judiciaire qui touche les lycéens engagés" dans le mouvement contre les milliers de suppressions de postes dans l'Education, dans un communiqué commun mercredi.
Lire la suite de l’article


Darcos: la mixité à l'Ecole n'est "pas remise en cause"
Le ministre de l'Education, Xavier Darcos, a jugé mercredi qu'il n'y avait pas à se "scandaliser" d'une disposition autorisant des enseignements "par regroupement d'élèves en fonction de leur sexe" et a assuré qu'il ne souhaitait pas que "la mixité soit remise en cause".
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.