vendredi, mai 16, 2008

Revue de presse du vendredi 16 mai 2008

Casse-toi, pauv’prof ! ”.
C’est, en substance, le message de Nicolas Sarkozy aux enseignants jeudi soir après une journée de grève particulièrement bien suivie .
Sarkozy défie les profs”, le titre à la Une du Parisien dit les choses différemment mais c’est la même idée qu’on retrouve dans tous vos journaux
Comme on le disait hier, le débat sur le service minimum permet surtout de faire passer au second plan la grève elle même. C’est aussi une provocation qui cherche également à diviser les français en opposant profs et parents.
Les représentants des enseignants ne s’y trompent pas qui parlent de “mépris”(UNSA-Éducation), de “provocation” (SGEN-CFDT), de “ligne rouge franchie” (FSU). Côté syndicats lycéens, l'UNL a regretté qu'on "jette de l'huile sur le feu", en plein mouvement social, et la Fidl s'est dite "scandalisée".


On ne sait pas si Nicolas Sarkozy a pris conseil auprès de son nouvel (et encombrant) ami Claude Allègre. Mais ce qui semble se dessiner ressemble fort à l’expérience qu’a connu l’ancien ministre. On ne réforme pas par l’injonction et la force, en insultant les gens et en opposant une catégorie aux autres. L’humiliation n’a jamais été une politique efficace à long terme. Le risque est le même qu’à l’époque Allègre. Celui d’entraîner une crispation et un refus d’évoluer sur quoi que ce soit alors que Xavier Darcos sait bien que dans les rangs des manifestants d’hier, tous n’étaient pas, loin de là, dans une logique de refus et d’immobilisme .

Le ministre de l'Education, Xavier Darcos, continue comme son patron à parler d’autre chose que de la grève puisqu’il a annoncé dans un entretien à Aujourd'hui en France/Le Parisien ce vendredi, , la création pour la rentrée 2009, d'une "agence nationale de remplacement" pour les enseignants.
"Lorsque nous manquerons ponctuellement de tel ou tel professeur, l'agence pourra solliciter des jeunes professeurs en fin de préparation, des stagiaires ou des élèves en fin de master", a affirmé Xavier Darcos. “Les fonctionnaires n'y changeront pas de statut dit-il. Il ne s'agit pas d'une agence d'intérim : ce sera une structure de planification et d'organisation nationale, dédiée à cette seule fonction : planifier les besoins prévisibles - congés maternité par exemple - et gérer au plus vite les absences”. Et l’absence de dialogue social, ça se gère comment ?

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 16/05/08


Une loi sur le service minimum à l'école avant l'été
Nicolas Sarkozy annonce que le gouvernement déposera avant l'été un projet de loi sur un «droit à l'accueil des enfants inscrits dans nos écoles» lors des mouvements de grève. Ce projet prévoit une déclaration préalable des enseignants grévistes.
Lire la suite de l’article


La grève dans le viseur de l’Elysée
A peine les manifestants avaient-ils fini de défiler que le président de la République annonçait un projet de loi instaurant un «droit d’accueil» dans le primaire.
Lire la suite de l’article


«Dans ma commune, je n'ai que mon garde-champêtre à mettre au milieu de la cour»
Pierre-Yves Jardel, chargé des affaires scolaires à l'association des maires de France (AMF), est maire centriste d'Orbais-l'Abbaye, 600 habitants. Il s'inquiète de la mise en place du service minimum dans les petites communes qui n'ont pas assez d'agents à disposition.
Lire la suite de l’article


Loi sur l'accueil obligatoire des enfants en cas de grève: «inconstitutionnel», selon Hollande
Le premier secrétaire PS accuse aussi Nicolas Sarkozy d'«ouvrir une épreuve de force inutile et blessante» et de «diviser les Français».
Lire la suite de l’article


Un mouvement bien suivi
Avec 200 000 (selon la police) à 300 000 (selon les syndicats) manifestants en France, la journée d’action dans la fonction publique a été plutôt bien suivie hier. Surtout dans l’Education nationale, où 63 % des enseignants étaient en grève dans les écoles et 55 % dans les lycées et collèges selon la FSU, principal syndicat du secteur.
Lire la suite de l’article


A Lyon, les élus de droite montent la garde
Un petit groupe d’enfants chante avec application Une souris verte, pendant que leurs copains jouent ou dessinent. Tous les enseignants de cette école du IIe arrondissement de Lyon sont pourtant en grève, et une affiche de la FCPE, dans le couloir appelle les parents à ne pas mettre les bambins en classe. Mais la mairie du IIe (l’un des deux seuls arrondissements restés à droite en mars) a organisé son propre service d’accueil, assuré par des élus...
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 16/05/08


Deux collégiens arrêtés
après la vidéo d'un viol

Les deux jeunes garçons se sont filmés en train de violer la petite soeur de l'un d'eux.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde daté du 16/05/08



Service minimum d'accueil : les syndicats dénoncent une "provocation" de Nicolas Sarkozy
icolas Sarkozy a provoqué un tollé à gauche et chez les syndicats d'enseignants en annonçant, jeudi 15 mai, après une journée d'action dans la fonction publique, son intention de demander "au gouvernement de déposer avant l'été un projet de loi qui instituera un droit à l'accueil des enfants inscrits dans nos écoles" en cas de grève dans l'éducation nationale.
Lire la suite de l’article


Quand des élus de l'arrondissement le plus conservateur de Lyon gardent les enfants
A l'intérieur de cette école maternelle, où l'ensemble des instituteurs est en grève, jeudi 15 mai, huit adjoints ont décidé de se relayer pour assurer l'accueil d'une trentaine d'enfants. L'adjoint à la propreté s'est installé derrière un pupitre : il conte des histoires à une quinzaine de bambins. Dans une autre salle de classe, l'adjointe à la tranquillité publique donne la cadence d'un jeu de chaises musicales. Une autre élue arrive de la mairie, armée de provisions de feuilles blanches.
Lire la suite de l’article


Service minimum = Sarko maximum (zapping radio)
A la suite de la journée de grève du 15 mai très suivie dans l'enseignement, Nicolas Sarkozy a annoncé une loi imposant le "service minimum" dans les écoles les jours de grève. Selon Jack Lang, la politique scolaire du gouvernement est "désastreuse et démagogique".
Lire la suite de l’article


Autisme : 4 100 places supplémentaires vont être créées en centres d'accueils
a ministre de la santé, Roselyne Bachelot, et la secrétaire d'Etat à la solidarité, Valérie Létard, ont annoncé, vendredi 16 mai, un plan de lutte contre l'autisme portant sur 2008-2010 pour un montant de 187 millions d'euros. Mesure-phare de ce plan : la création de 4 100 places d'accueil supplémentaires sur cinq ans (soit une durée plus longue que le plan triennal), dont 1 500 pour des enfants.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 16/05/08 (un jour de retard)



Plus de 300 000 dans la rue !
60 000 à Paris, 30 000 à Marseille, forte mobilisation dans toutes les régions de France. Les fédérations de fonctionnaires - en tête desquelles celles de l’Education nationale - ont réussi leur journée d’action pour dénoncer les suppressions de postes et la Révision générale des politiques publiques, qualifiée de "plan social déguisé".
Lire la suite de l’article


Lycéens et enseignants Forte mobilisation
La grève a été fortement suivie. Au cœur de cette mobilisation s’exprimait l’exigence de "budgets ambitieux qui permettent une transformation de l’Ecole" et la mise en œuvre "d’une autre politique éducative visant la réussite de tous les élèves".
Lire la suite de l’article


N.Sarkozy polémique sur le service minimum
Avec une cote de popularité au plus bas et une fronde des députés UMP sur les OGM, Nicolas Sarkozy s’est livré à une nouvelle opération de com’.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 16/05/08



Sarkozy veut le service minimum dans toutes les écoles
Les profs se sont fortement mobilisés hier contre les suppressions de postes. Le président leur a répondu en annonçant une loi pour le « droit d'accueil » dans le primaire en cas de grève. Les syndicats et la gauche dénoncent cette « provocation »
Lire la suite de l’article


« Ce n'est pas qu'il nous ignore, c'est qu'il se fiche de nous... »
« Le problème maintenant, c'est, on va faire quoi ? Décréter la grève reconductible ? C'est même pas qu'il nous ignore, c'est qu'il se fiche de nous... » réagissait après-coup une institutrice de maternelle, désabusée, les pieds enflés par 6 km de piétinement ininterrompu. « Résistance!, Résistance ! »
Lire la suite de l’article


CINQ QUESTIONS POUR TOUT COMPRENDRE
1 Pourquoi Sarkozy prend-il le risque de défier les professeurs ? 

2 Comment va réagir sa majorité ? 

3 Que va concrètement changer l'annonce du président ?
4 Quelle attitude vont adopter les profs ? 

5 Cette mesure existe dans les transports. Est-ce que ça marche ? 

Lire la suite de l’article



« Une question de justice sociale »
XAVIER DARCOS, ministre de l'Education
Lire la suite de l’article


Les enfants autistes ne seront plus oubliés
Le plan de lutte contre l'autisme, dévoilé ce matin, est très attendu par les parents...
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 16/05/08



Nicolas Sarkozy promet un «droit à l’accueil des enfants» en cas de grève
Le président de la République a annoncé hier que son gouvernement déposerait un projet de loi pour généraliser le service minimum à l’école
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 16/05/08



Xavier Darcos: pas de "provocation" à faire ce pourquoi nous avons été élus"
Le ministre de l'Education Xavier Darcos a déclaré vendredi qu'il n'y avait "pas de provocation à faire ce pourquoi nous avons été élus", en parlant du projet de loi instaurant un "droit à l'accueil" dans les écoles primaires en cas de grève, annoncé jeudi par Nicolas Sarkozy.
Lire la suite de l’article


Service minimum: Mesure scandaleuse ou promesse tenue? (sondage)
Le jour même de la grève des enseignants, Nicolas Sarkozy a annoncé un projet de loi sur Service minimum d'accueil. Les syndicats sont indignés.
Lire la suite de l’article


Sarkozy annonce une loi sur le «droit à l'accueil» des écoliers
Un projet de loi instaurant un «droit à l'accueil» dans le primaire en cas de grève et une déclaration préalable des enseignants grévistes sera déposé avant l'été, a annoncé jeudi Nicolas Sarkozy au soir d'un mouvement national bien suivi dans la fonction publique, et notamment l'éducation
Lire la suite de l’article


Autisme: 4.100 places supplémentaires créées en cinq ans
Mieux accueillir et prendre en charge les autistes. C'est l'objectif du plan gouvernemental 2008-2010 présenté ce vendredi par la ministre de la Santé Roselyne Bachelot et de la secrétaire d'Etat à la Solidarité Valérie Létard.
Lire la suite de l’article


« On nous a dit qu'il fallait faire le deuil de notre fille »
Pendant les vacances de printemps, Victoire a passé une nuit chez une copine. Une grande première pour cette fillette de 6 ans. «J'étais inquiète», confie Laurence, sa maman. Et en même temps très fière. Victoire est une petite fille autiste. On lui prédisait un avenir à l'hôpital psychiatrique. Mais, en septembre, c'est au CP qu'elle fera sa rentrée.
Lire la suite de l’article


Pour que la société s'ouvre aux autistes
«Des années de retard en la matière.» Le sentiment de Xavier Bertrand est partagé par les familles: la France a de quoi faire en matière de prise en charge des autistes. Ce matin, le ministre de la Famille et de la Solidarité doit présenter, avec Roselyne Bachelot et Valérie Létard, le plan autisme 2008-2010. Un plan censé dépasser «les clivages sur la maladie», a déjà prévenu Valérie Létard, secrétaire d'Etat à la Solidarité.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 16/05/08



Service minimum à l'école, mais controverse maximum sur le Net
En tout, 2837 communes ont prévu ce jeudi un service minimum d'accueil dans les écoles... mais pas celle du ministre! Saint-Quentin (Aisne), dont Xavier Bertrand, ministre du Travail, est l'adjoint au maire depuis 1995, se dispensera d'appliquer les recommandations gouvernementales . Une fausse note qui ne manquera pas d'animer le débat, déjà très actif sur le web, sur le service minimum à l'école.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 16/05/08



Les syndicats mobilisent, Sarkozy contre-attaque
Des centaines de milliers de fonctionnaires ont défilé, hier. Surtout des enseignants grévistes. En réponse, le Président a annoncé un projet de loi rendant obligatoire le service minimum à l'école.
Lire la suite de l’article


Une loi rendra l'accueil obligatoire à l'école
[…] c'est à un exercice de reprise en main, au soir d'une grève de la Fonction publique bien suivie, que s'est livré le président de la République. En annonçant un projet de loi, avant l'été, obligeant les professeurs à déclarer 48 heures à l'avance s'ils font grève et les communes à mettre en place des solutions d'accueil dans les établissements. « Le droit de grève est un droit garanti par la Constitution. J'ai bien l'intention non seulement de respecter mais de préserver cette liberté fondamentale. Mais le droit au travail pour les familles qui n'ont pas les moyens de faire garder leurs enfants les jours de grève doit aussi être garanti.»
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Sud-Ouest du 16/05/08



Le sourd malaise des profs
Les fonctionnaires se comptaient 300.000 dans la rue hier. Au coeur du cortège bordelais, fort de 10.000 manifestants, un prof d'histoire-géographie se livre
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 16/05/08



Sarkozy répond à la grève
A l'issue jeudi, d'une journée d'une grogne très suivie dans la fonction publique, en particulier dans l'Education nationale, Nicolas Sarkozy a fait part de son intention d'instaurer un droit à l'accueil des enfants dans les écoles en cas de grève. Si le chef de l'Etat assure vouloir "préserver" le droit de grève, il estime que le droit des parents à travailler doit, aussi, être respecté.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 16/05/08


SMA : la loi prévoira des sanctions pour les professeurs
"Un professeur qui ne se déclare pas gréviste 48 heures à l'avance et décide de faire grève" s'exposera "à des sanctions disciplinaires", prévient le ministère de l'Education. De plus, la nouvelle loi sur le droit à l'accueil des enfants permettra aux familles "de recourir aux tribunaux en cas de non respect de ce droit".
Lire la suite de l’article


Suppressions de postes dans l'éducation : la Fidl "interpelle" Sarkozy
Alix Nicolet, présidente du syndicat de lycéens, a écrit une lettre au chef de l'Etat dans laquelle elle qualifie de "provocations" ses réponses aux manifestations de jeudi et lui demande de renoncer aux suppressions de postes.
Lire la suite de l’article


SMA : Sarkozy passe en force, la gauche et les syndicats s'insurgent
Le chef de l'Etat a annoncé jeudi la mise en place "avant l'été" d'une loi pour un droit d'accueil des enfants scolarisés en cas de grève. Le PS affirme que "Nicolas Sarkozy veut ouvrir une épreuve de force, inutile et blessante, il veut diviser les Français". Les syndicats s'insurgent.
Lire la suite de l’article


Darcos veut une agence pour remplacer les profs absents
Le ministre de l'Education, qui nie toute provocation dans le discours de Nicolas Sarkozy, explique que "lorsque nous manquons ponctuellement de tel ou tel professeur", l'agence "pilotée par le ministère", "pourra solliciter des jeunes professeurs en fin de préparation, des stagiaires ou des étudiants".
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 16/05/08


Grèves: Retour sur la manifestation parisienne
Enseignants et lycéens défilaient ce jeudi, comme l'ensemble des fonctionnaires: plus d'une centaine de manifestations se sont déroulées partout en France. Heure par heure, redécouvrez l'ambiance sur le parcours du cortège parisien, qui a attiré 18.000 personnes selon la police, entre 50.000 et 60.000 selon les syndicats.
Lire la suite de l’article


Tollé à gauche sur le projet d'accueil obligatoire à l'école
Une "provocation" et une loi inconstitutionnelle pour François Hollande, un projet qui "franchit la ligne rouge" pour la FSU... Le projet de service minimum d'accueil obligatoire des élèves, en cas de grève dans l'Education nationale, provoque un tollé à gauche et chez les syndicats.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 16/05/08



Enseignement : création d'une agence nationale de remplacement (Darcos)
Le ministre de l'Education, Xavier Darcos, a annoncé, dans un entretien à Aujourd'hui en France/Le Parisien vendredi, la création pour la rentrée 2009, d'une "agence nationale de remplacement" pour les enseignants.
Lire la suite de l’article


Une intersyndicale des collèges et lycées appelle à la "poursuite de la mobilisation"
Une intersyndicale des collèges et lycées - FSU (majoritaire), FO, CGT, Snalc-Csen, Solidaires - a appelé vendredi "à la poursuite de la mobilisation" et annoncé qu'elle se réunirait "la semaine prochaine pour en définir les modalités".
Lire la suite de l’article


Accueil à l'école: Lang (PS) dénonce "une mise en cause du droit de grève"
L'ancien ministre PS de l'Education nationale Jack Lang a estimé vendredi que l'annonce par le chef de l'Etat d'un service d'accueil obligatoire des enfants à l'école est "indirectement une tentative de mettre en cause le droit de grève" dictée par "des raisons politiciennes".
Lire la suite de l’article


Accueil obligatoire dans les écoles: "les Français jugeront", dit Sarkozy
Nicolas Sarkozy a rejeté vendredi en Seine-et-Marne les critiques contre l'obligation qu'il veut imposer aux communes de mettre en place un service d'accueil dans les écoles fermées en cas de grève, assurant que "les Français jugeront".
Lire la suite de l’article


Une école lance un défi à tous les écrans: 10 jours d'abstinence totale
Pendant dix jours, à partir de mardi, les 250 enfants d'une école de la périphérie strasbourgeoise se priveront volontairement de tout écran de télévision, d'internet ou de console de jeu, une première en Europe, selon les concepteurs du projet.
Lire la suite de l’article


Future agence de remplacement des enseignants: "souplesse" et "anticipation" (ministère)
L'agence nationale de remplacement que le ministre de l'Education veut mettre en place pour la rentrée 2009 aura la double fonction de "donner plus de souplesse" dans l'organisation des remplacements et de mieux les "anticiper", a-t-on appris auprès du ministère.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.