lundi, mai 05, 2008

Revue de presse du lundi 5 mai 2008

Les stages de soutien Darcos ont bien marché ”… C’est ce que nous dit Le Parisien. 80 000 élèves de CM 1-CM 2 ont bénéficié pendant ces vacances scolaires des premiers cours de soutien scolaire dispensés par des enseignants volontaires. De source ministérielle, 15 000 instituteurs ont encadré ces stages, dans l'école où ils enseignent habituellement ou dans leur ville. Pourquoi se sont-ils portés volontaires ? Pour « gagner » plus, « bien sûr». Et « pour voir ce que pouvait donner un dispositif monté à toute allure… »

L’actualité éducative est toujours occupée par la polémique autour du service minimum d’accueil (SMA) dans les écoles. Le SMA consiste à faire garder les enfants des écoles primaires par des agents municipaux les jours de grève. Ceux-ci reçoivent une compensation financière de 90 euros par groupe de 15 élèves, financée par des retenues sur les salaires des grévistes. L'obligation d'accueil, qui existe déjà dans les collèges et lycées, permet, selon le ministère, d'assurer "l'égal respect du droit de grève des personnels et de la liberté de travail des familles".
Tous les leaders syndicaux interrogés estiment que les déclarations de Xavier Darcos sont un chiffon rouge . Pour Gérard Aschiéri, interrogé dans le JDD : “C'est un effet d'annonce en direction de la partie la plus fermée de sa majorité. Un chiffon rouge brandi pour cacher nos autres revendications. Le ministre dit qu'il veut réduire les perturbations liées au conflit. Mais la première chose à faire, c'est de les éviter, ces conflits!”. Pour Thierry Cadart, (Sgen-CFDT) dans Le Parisien : “ Que l'Etat indemnise les communes organisant le SMA avec les retenues sur salaires des grévistes, alors qu'il n'a pas réussi dans le dialogue social, c'est de la provocation.

Vous avez dit provocation ?
La citation du jour relève peut-être de cette catégorie. Il s’agit d’Éric Woerth Interrogé sur Europe 1/TV5
Selon lui, "la seule et unique logique de moyens n'est pas une réponse" et la preuve, a-t-il assené: "quand on fait faire une dictée par des collégiens en 2007, il y a deux fois plus de fautes qu'en 1987", alors que "le budget de l'Education nationale a été multiplié par deux".Et il continue avec les manifestations lycéennes : "Les lycéens seraient mieux dans leurs classes, je les aime beaucoup et ils ont sûrement beaucoup de choses à dire (...) mais très sincèrement, quand on est lycéen et qu'on va dans la rue pour lutter contre la diminution des moyens, je pense qu'on est un peu instrumentalisé par le système global de l'Education nationale, qui depuis 20 ans demande plus de moyens".
Rappelons que, de nouvelles manifestations sont attendues cette semaine notamment à Paris mardi.

Je me souviens encore de la cage de Faraday et des cheveux qui se dressaient sur la tête. Dans Rue 89, une tribune nous apprend qu’on en a après MON Palais de la découverte. Ce Palais de la découverte, donc, d’aucuns prévoient de le rapetasser. Parce que l’on a d’autres projets pour valoriser le Grand Palais, où il est installé. On prévoit de réduire sa surface et de fusionner cette structure avec la cité des Sciences Pour soutenir le combat des personnels et amis du Palais de la découverte, il y a une pétition.


Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 05/05/08


Service minimum : Darcos repart à la charge pour la grève du 15 mai
La polémique autour du service minimum d’accueil dans les écoles en cas de grève a rebondi ce week-end avec l’annonce du ministre de l’Education nationale, Xavier Darcos, de relancer l’expérience le 15 mai. Les syndicats enseignants qui appellent à la grève ce jour-là et le PS ont dénoncé la volonté de «casser la grève», tandis que l’UMP a invité les maires à assurer une garderie pour les écoliers.
Lire la suite de l’article


La réforme des universités se met en place malgré des résistances
Enseignement supérieur. Les élections des présidents de facs s’achèvent.
Lire la suite de l’article


Un directeur d'école primaire écroué pour inceste
L'homme aurait abusé de sa fille depuis plusieurs années. Il ne se serait pas livré à des abus sexuels sur les élèves de l'école qu'il dirige en Corse, selon les premiers éléments de l'enquête.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 05/05/08


Darcos relance le service minimum à l'école
Le ministre souhaite un accueil des élèves le 15 mai, jour de grève des enseignants. Les mairies de Paris et de Toulouse ont déjà fait savoir qu'elles ne participeraient pas.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 05/05/08



Service minimum à l'école : la majorité tente de mobiliser, le PS dénonce la méthode
La question du service minimum dans les écoles primaires, relancée samedi par le ministre de l'éducation, Xavier Darcos, qui souhaite son application à l'occasion de la grève des enseignants prévue le 15 mai, a provoqué une nouvelle passe d'armes entre majorité et opposition, dimanche 4 mai.
Lire la suite de l’article


Xavier Darcos ranime la polémique sur le service minimum à l'école
La baisse de la tension entre les enseignants et Xavier Darcos aura été de courte durée. Alors que le ministre de l'éducation nationale avait fait des concessions sur sa réforme du primaire présentée mardi 29 avril, il a réactivé, samedi 3 mai, la protestation des professeurs des écoles en déclarant qu'une seconde expérimentation du service minimum d'accueil (SMA) serait menée le 15 mai, jour de la grève des enseignants contre la réforme.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 05/05/08 (un jour de retard)



Rien vu...


----------------------------------------------------
Le Parisien du 05/05/08



Les stages de soutien Darcos ont bien marché
80 000 élèves de CM 1-CM 2 ont bénéficié pendant ces vacances scolaires des premiers cours de soutien scolaire dispensés par des enseignants volontaires. Très décriée par les syndicats de profs, la mesure satisfait plutôt ceux qui y ont participé.
Lire la suite de l’article


Les réactions de syndicats d'enseignants
Gilles Moindrot, secrétaire général du SNUipp-FSU (majoritaire): Il y a derrière cette annonce la volonté de remettre en cause le droit de grève. Le ministre ferait mieux de répondre aux propositions de discussions des organisations syndicales. Il se trompe, il est face à un mouvement important qui va encore prendre de l'ampleur le 15 mai.
Lire la suite de l’article


Passe d'armes UMP-PS sur le service minimum dans les écoles
Le service minimum d'accueil en primaire lors de la grève du 15 mai a nourri la polémique ce dimanche.
Lire la suite de l’article



------------------------------------------------
La Croix du 05/05/08



Les traces de Mai 68
Rapports hommes-femmes, écoute de l'enfant, montée du divorce, importance de la sexualité, Mai 68 est pour les sociologues une poussée de fièvre dans une société en mouvement
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 05/05/08



Grève des écoles le 15 mai: Paris n'organisera pas de service d'accueil
La mairie socialiste de Paris n'organisera pas de service minimum pour accueillir les enfants en primaire lors de la grève des enseignants le 15 mai, estimant que cela reviendrait à chercher à briser le mouvement, a indiqué dimanche le responsable du secteur à l'Hôtel de Ville.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 05/05/08



Au secours! Ils veulent rétrécir mon Palais de la découverte...
Oui, ils en ont après MON Palais de la découverte. Celui où, enfant, j’ai pour la première fois touché du doigt la science. Que dis-je, où j’ai pris mes premiers bains de science.[…] Ce Palais de la découverte, donc, d’aucuns prévoient de le rapetasser. Parce que l’on a d’autres projets pour valoriser le Grand Palais, où il est installé. Alors on lui chipote les mètres carrés, les mètres cubes. Exemple: les exposés "air liquide" et "chaleur", que l’on peut voir chacun quatre fois par jour, devraient faire salle commune. Pratique.[…]
Pour soutenir le combat des personnels et amis du Palais de la découverte pour que ce dernier ne soit pas amputé, qu’il retrouve un budget décent et ne soit pas fusionné avec la Cité des sciences, il y a une pétition.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 05/05/08



Service minimum à l'école: Darcos insiste
Le ministre de l'Éducation va faire une seconde tentative, lors de la grève du 15 mai, malgré le refus de municipalités de gauche d'assurer une garde des écoliers.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Sud-Ouest du 05/05/08



Rien vu...


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 05/05/08



Aschieri: "Un chiffon rouge"
Alors que le ministre de l'Education, Xavier Darcos annonce qu'il va de nouveau expérimenter le service minimum d'accueil dans les écoles en cas de grève des enseignants, Gérard Aschieri, estime que l'idée est mauvaise. Selon le secrétaire général de la FSU, le gouvernement devrait plutôt éviter le conflit que chercher à en minimiser les effets. Et appelle à un grand rassemblement le 15 mai.
Lire la suite de l’article

-
Ecole: Darcos fait le minimum
Le ministre de l'Education nationale compte "amplifier l'expérimentation du service minimum d'accueil (SMA)" à l'occasion du mouvement de grève des enseignants prévu le 15 mai. Le SMA avait été mis en place le 24 janvier dernier dans près de 2000 communes et a "démontré son utilité, estime Xavier Darcos, en assurant l'égal respect du droit de grève des personnels et de la liberté de travail des familles."
Lire la suite de l’article

---------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 05/05/08


La ville de Paris refuse d'organiser un service minimum à l'école
"Il n'y a pas de raison que des fonctionnaires municipaux brisent un mouvement de grève de fonctionnaires nationaux", déclare Pascal Cherki, adjoint chargé de la vie scolaire, alors que le ministre de l'Education Xavier Darcos veut poursuivre l'expérimentation du service minimum d'accueil.
Lire la suite de l’article


Service minimum à l'école : une "remise en cause du droit de grève"
Le ministre de l'Education Xavier Darcos demande à ses services de "poursuivre et amplifier l'expérimentation du service minimum d'accueil (SMA)" dans les écoles primaires à l'occasion de la grève du 15 mai. Les syndicats dénoncent "une provocation".
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 05/05/08


Rien vu...


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 05/05/08



Le ministre du Budget met un "zéro" à la FSU (enseignants)
Le ministre du Budget et de la Fonction publique Eric Woerth a défendu dimanche les suppressions de postes dans les collèges et lycées prévues à la rentrée et mis un "zéro" au secrétaire général de la FSU (première fédération enseignante) Gérard Aschieri, qui a selon lui "tout faux".
Lire la suite de l’article


Service minimum à l'école: "camouflage" et vieilles méthodes (responsables PS)
Des responsables socialistes ont critiqué dimanche la relance par Xavier Darcos de "l'expérimentation" du service minimum d'accueil pour la grève des enseignants le 15 mai, qualifiée de "camouflage" des échecs du ministre et tentative pour opposer grévistes et parents.
Lire la suite de l’article


Service minimum-grève dans les écoles: l'UMP appelle ses élus à se mobiliser
L'UMP a appelé dimanche ses élus locaux à "soutenir la mise en place du service minimum d'accueil lors de la grève du 15 mai dans le primaire" dans leurs collectivités, comme l'a demandé samedi le ministre de l'Education Xavier Darcos.
Lire la suite de l’article


Baki Youssoufou nouveau président de la Confédération étudiante
Baki Youssoufou a été élu dimanche président de la Confédération étudiante (Cé), succédant à Julie Coudry, lors du 2ème congrès de l'organisation qui s'est tenu de jeudi à dimanche, a-t-il annoncé à l'AFP.
Lire la suite de l’article


Plus de 500 personnes dans les rues de Nantes pour défendre l'école
Plus de 500 personnes ont manifesté samedi après-midi dans les rues de Nantes pour défendre l'école primaire, à l'appel de la Fédération des conseils de parents d'élèves des écoles publiques (FCPE) et des syndicats enseignants, a constaté un correspondant de l'AFP.
Lire la suite de l’article


L'UNL appelle les lycéens à une journée d'actions mardi, avec manifestation à Paris
L'Union nationale lycéenne (UNL) appelle les lycéens "à une journée d'actions partout en France mardi", avec une manifestation à Paris, pour protester contre les suppressions de postes prévues à la rentrée, a annoncé à l'AFP un porte-parole de l'UNL.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.